Actualités Etats-unis

USA : Joe Biden accuse la Russie de vouloir perturber les législatives de 2022

Usa : Joe Biden Accuse La Russie De Vouloir Perturber Les Législatives De 2022
Democratic presidential candidate former Vice President Joe Biden speaks about the coronavirus Thursday, March 12, 2020, in Wilmington, De. (AP Photo/Matt Rourke)

Le président américain Joe Biden a déclaré que la Russie allait tenter d’utiliser la désinformation pour interférer dans les élections de mi-mandat du Congrès américain en 2022. Comme le rapporte Bloomberg, le locataire de la Maison Blanche a fait cette déclaration mardi lors d’un discours devant des responsables du renseignement américain.

Des élections intermédiaires pour la Chambre des représentants des États-Unis, la chambre basse du parlement américain, sont prévues en novembre 2022. Elle élira 435 membres du Congrès et neuf représentants du DC métropolitain et des territoires insulaires. Mais, le président américain craint une ingérence en provenance de la Russie.

À lire aussi :   Riyad Mahrez fixe ses objectifs : « Se qualifier à la Coupe du monde 2022 »

Joe Biden a estimé que la Russie va vouloir interférer dans les élections de mi-mandat du Congrès américain en 2022. Il faisait référence aux informations fournies par les services de renseignement, notamment celles qui lui ont été communiquées mardi lors de son briefing quotidien sur le renseignement. Par ses actions, la Russie “viole clairement notre souveraineté”, a déclaré le président américain.

Biden a également évoqué sa rencontre avec M. Poutine à Genève et a déclaré qu’il pensait que ce dernier avait un “vrai problème”, à savoir la faiblesse de l’économie russe. Selon le président américain, l’économie de la Russie ne repose que sur les armes nucléaires et les ressources pétrolières, et la Russie “n’a rien d’autre”. Le président démocrate a fait remarquer que la prise de conscience de ce problème rend Poutine encore plus dangereux.

À lire aussi :   Détention d'Alpha Condé : la Russie vient à sa rescousse

Lors de son discours devant la communauté du renseignement, Joe Biden a également laissé entendre qu’une véritable “guerre chaude” avec une grande puissance, si elle se produisait, serait probablement “le résultat d’une cyberattaque aux conséquences importantes”. Dans ses commentaires, le président américain a souligné qu’un nombre croissant de cyberattaques contre les agences gouvernementales et les entreprises privées américaines proviennent de la Russie et de la Chine.

Selon les experts, les commentaires du président Biden témoignent de la volonté de la Maison Blanche de répondre plus fermement aux cyberattaques. A Genève, le président américain a exigé du président russe qu’il fasse davantage pour empêcher les cyberattaques en provenance de Russie. Pourtant, elles n’ont fait qu’augmenter depuis la rencontre.

À lire aussi :   USA : le rappeur Wiz Khalifa testé au positif au Covid-19

Notons que Moscou a toujours nié les allégations d’ingérence électorale dans d’autres pays et de cyberattaques.

--
Publicité 3vision-group

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire