Le pouvoir de l'information à votre portée sur doingbuzz.com
Bénin : Tentative supposée de coup d’État, une dizaine d’arrestation enregistrée
02/07/2020 à 15h08 par Georges Traore

 

Coup d'État ou pas, des personnes, une dizaine de personnes sont aux arrêts. Comme l'a annoncé le journal Jeune Afrique il y a quelques jours, un deuxième coup d'État a secoué le Palais présidentiel béninois. Le gouvernement de son côté, se veut prudent. Même si le coup d'État n'est pas explicitement évoqué, il y a quand même eu des actes susceptibles de troubler la bonne gestion du pays ou du moins la quiétude.

 

Neuf personnes, dont plusieurs militaires, ont été arrêtées au Bénin. Ils comparaîtront selon les dernières informations devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). Du côté des accusés , il leur est reproché d'avoir «posé des actes contraires à la paix, des actes susceptibles de revêtir la qualification de terrorisme», a rapporté le porte-parole du gouvernement, mercredi 1er juillet.

"Certains de nos compatriotes ont effectivement été déférés devant la juridiction compétente, celle en charge des actes de terrorisme" a confirmé Alain Orounla, le porte-parole du gouvernement à l'issue du conseil des Ministres. Selon ses précisions, l'affaire est "en phase d'instruction et rien ne confirme que ces différents individus s'apprêtaient à perpétrer quoique ce soit". On apprend aussi que le projet était avancé et les personnes arrêtées envisageaient d'aller au Nigeria acheter des armes. Pour quoi et pourquoi ?

 

Un haut gradé de l'armée ayant gardé l'anonymat pense que le fait que des militaires soient arrêtés ne peut être lié directement à un coup d'Etat.

 

Lire aussi :Bénin : Une tentative de coup d’État déjouée

 

 

 

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 71 906 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

 

Coup d'État ou pas, des personnes, une dizaine de personnes sont aux arrêts. Comme l'a annoncé le journal Jeune Afrique il y a quelques jours, un deuxième coup d'État a secoué le Palais présidentiel béninois. Le gouvernement de son côté, se veut prudent. Même si le coup d'État n'est pas explicitement évoqué, il y a quand même eu des actes susceptibles de troubler la bonne gestion du pays ou du moins la quiétude.

 

Neuf personnes, dont plusieurs militaires, ont été arrêtées au Bénin. Ils comparaîtront selon les dernières informations devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). Du côté des accusés , il leur est reproché d'avoir «posé des actes contraires à la paix, des actes susceptibles de revêtir la qualification de terrorisme», a rapporté le porte-parole du gouvernement, mercredi 1er juillet.

"Certains de nos compatriotes ont effectivement été déférés devant la juridiction compétente, celle en charge des actes de terrorisme" a confirmé Alain Orounla, le porte-parole du gouvernement à l'issue du conseil des Ministres. Selon ses précisions, l'affaire est "en phase d'instruction et rien ne confirme que ces différents individus s'apprêtaient à perpétrer quoique ce soit". On apprend aussi que le projet était avancé et les personnes arrêtées envisageaient d'aller au Nigeria acheter des armes. Pour quoi et pourquoi ?

 

Un haut gradé de l'armée ayant gardé l'anonymat pense que le fait que des militaires soient arrêtés ne peut être lié directement à un coup d'Etat.

 

Lire aussi :Bénin : Une tentative de coup d’État déjouée

 

 

 

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 71 906 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :