Bénin-Exploitation illégale de pharmacies : 12 personnes interpellées à Djougou


Video player

La coopération entre les douaniers et la police républicaine a permis de démolir des pharmacies illégales à Djougou.

Plus d’une douzaine de personnes ont été arrêtées et détenues. C’est le résultat d’une opération conjointe entre les Douanes béninoises et les forces de police de la République de Djugu du mardi 14 décembre au jeudi 16 décembre 2021. Une opération a conduit à la démolition de plusieurs pharmacies illégales.

Ceux qui sont arrêtés et maintenus en contact avec la police républicaine seront prochainement déférés au procureur, qui donnera des orientations sur l’affaire. Rappelons que depuis 2016, la lutte contre la vente illégale de drogue s’est intensifiée.

Le grand marché d’Adjegoulè est démantelé et toutes les lignes sont sous surveillance
Le Bénin était autrefois une zone de transit pour les médicaments contrefaits en Afrique subsaharienne, mais dans le cadre du système dit de rupture, la lutte contre la vente de médicaments contrefaits s’est intensifiée.

Tout a commencé par une perquisition au domicile du membre du Congrès Atao Hinnouho en décembre 2017. Il est un ami proche de l’opposition et est soupçonné d’être un magnat de la vente de faux médicaments depuis de nombreuses années. Près d’un millier de cartons ont été saisis dans l’entrepôt appartenant à ce dernier.

Par ailleurs, en juin 2017, le Bénin a ratifié la Convention contre la criminalité médicale adoptée par la Commission européenne en septembre 2010, incriminant le commerce de médicaments contrefaits. Auparavant, en février 2017, l’opération Pangea IX, organisée avec Interpol, avait détruit un réseau de trafiquants et détruit 100 tonnes de stocks de médicaments contrefaits sur le marché d’Adjegoulè. Un marché au centre de la capitale est réputé pour ce genre de trafic.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire