Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Bénin/BEPC 2020 : Environ 700 faux candidats recalés
15/07/2020 à 16h25 par Le Boy

Au Bénin, les élèves des classes de 3ème composent depuis lundi 13 juillet 2020 le Brevet d’études du Premier Cycle (BEPC). Ils sont au nombre de 149.398.  700 d’entre eux ont été identifiés comme des faux candidats.

 

Les  élèves des classes de 3ème composent depuis ce 13 juillet 2020 le Brevet d’études du Premier Cycle (BEPC) sur toute l’étendue du territoire. 149.398 candidats, dont 69.287 filles et 80.111 garçons, sont répartis dans 233 centres de composition du BEPC 2020.

 

Le ministre de l’enseignement, Mahougnon Kakpo, cité par Educ’Action, a évoqué les fausses candidatures, autrefois enregistrées par les services compétents de la structure organisatrice de l’examen, sous sa tutelle. A en croire le média,  ces faux candidats sont, pour la plupart, des élèves, qui n’avaient pas le niveau pour passer en classe supérieure, donc en classe d’examen et à qui, aussi bien enseignants qu’administratifs, d’autres faussaires fabriquaient des bulletins.

Lire aussi : BÉNIN : UNE ÉTUDIANTE SE SUICIDE APRÈS AVOIR ÉTÉ PUNIE PAR SES PARENTS

« A partir de cette année, nous avons mis en place une plateforme Educmaster au niveau des établissements secondaire, technique et de la formation professionnelle, qui nous permet de suivre tous les élèves, depuis la 6ème jusqu’à la fin de leur cursus scolaire au niveau du secondaire ; chaque élève étant doté d’un identifiant unique qu’il conserve, même en passant d’un collège à un autre », a rassuré le ministre.

 

Ainsi, à travers cette application, le cursus du candidat est suivi de très près, de sorte qu’il n’a plus la possibilité de quitter une école pour une autre, afin d’aller en classe supérieure. « C’est ce que nous avons fait cette année et imaginez-vous que nous avons eu environ 700 candidats que nous avons retournés à leurs places normales. Vous comprenez ainsi que les faux candidats, qui passaient par les mailles pour aller en classes supérieures, c’étaient ceux-là, qui grossissaient les effectifs et qui constituaient la plupart des échecs que nous avions précédemment », a révélé Mahougnon Kakpo, cité par la même source.

 

Selon les informations, les résultats du BEPC 2020 pourraient être disponibles, d’ici 02 août 2020.

Lire aussi : Bénin : Un enseignant à la retraite retrouvé mort dans une fosse

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 541 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Au Bénin, les élèves des classes de 3ème composent depuis lundi 13 juillet 2020 le Brevet d’études du Premier Cycle (BEPC). Ils sont au nombre de 149.398.  700 d’entre eux ont été identifiés comme des faux candidats.

 

Les  élèves des classes de 3ème composent depuis ce 13 juillet 2020 le Brevet d’études du Premier Cycle (BEPC) sur toute l’étendue du territoire. 149.398 candidats, dont 69.287 filles et 80.111 garçons, sont répartis dans 233 centres de composition du BEPC 2020.

 

Le ministre de l’enseignement, Mahougnon Kakpo, cité par Educ’Action, a évoqué les fausses candidatures, autrefois enregistrées par les services compétents de la structure organisatrice de l’examen, sous sa tutelle. A en croire le média,  ces faux candidats sont, pour la plupart, des élèves, qui n’avaient pas le niveau pour passer en classe supérieure, donc en classe d’examen et à qui, aussi bien enseignants qu’administratifs, d’autres faussaires fabriquaient des bulletins.

Lire aussi : BÉNIN : UNE ÉTUDIANTE SE SUICIDE APRÈS AVOIR ÉTÉ PUNIE PAR SES PARENTS

« A partir de cette année, nous avons mis en place une plateforme Educmaster au niveau des établissements secondaire, technique et de la formation professionnelle, qui nous permet de suivre tous les élèves, depuis la 6ème jusqu’à la fin de leur cursus scolaire au niveau du secondaire ; chaque élève étant doté d’un identifiant unique qu’il conserve, même en passant d’un collège à un autre », a rassuré le ministre.

 

Ainsi, à travers cette application, le cursus du candidat est suivi de très près, de sorte qu’il n’a plus la possibilité de quitter une école pour une autre, afin d’aller en classe supérieure. « C’est ce que nous avons fait cette année et imaginez-vous que nous avons eu environ 700 candidats que nous avons retournés à leurs places normales. Vous comprenez ainsi que les faux candidats, qui passaient par les mailles pour aller en classes supérieures, c’étaient ceux-là, qui grossissaient les effectifs et qui constituaient la plupart des échecs que nous avions précédemment », a révélé Mahougnon Kakpo, cité par la même source.

 

Selon les informations, les résultats du BEPC 2020 pourraient être disponibles, d’ici 02 août 2020.

Lire aussi : Bénin : Un enseignant à la retraite retrouvé mort dans une fosse

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 541 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire