Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Bénin : Affaire ORTB, les premières sanctions sont tombées
07/05/2020 à 18h12 par Prudence ETOU

Si le harcèlement sexuel est parfois vu d'un oeil stérile dans plusieurs pays et secteurs d'activité, il n'en est pas de même au pays de Patrice Talon..  Tenu informé d'un récent dossier qui a intéressé plus d'un le chef de l'État béninois a pris une mesure idoine pour promouvoir la protection de la gent féminine.

 

ORTB, les premières sanctions sont tombées

Ces derniers jours, un article publié par une journaliste de la télévision nationale ORTB, sur les réseaux sociaux, a fait le tour du monde. C'était à l'occasion de la fête du 1er mai, la dame, Angela Kpeidja, a rendu dans cet article publié sur sa page Facebook, des révélations selon lesquelles les femmes travaillant à la télévision nationale béninoise seraient victimes de harcèlement sexuel venant de certains de leurs supérieurs hiérarchiques.

 

Lire aussi : Bénin : Qui est en réalité la journaliste Angela Kpeidja?

 

Le travail à l’ORTB  "totalement décousu"

"Une fête de travail, disent-ils, alors même que le travail dans mon milieu est totalement décousu",  a écrit la journaliste. S'étant rendu au parfum de l'affaire qui a tout de suite paru délicate à ses yeux, le président de la République béninoise Patrice Talon s'est entretenu avec les hauts responsables le l’Ortb ce mardi 05 mai 2020. C'est à l'issu de cette rencontre que des aménagements ont été envisagés et faits au sein du bureau de la chaîne audiovisuelle béninoise.

 

ORTB, les premières sanctions sont tombées

Ainsi, Mesmin Adisso n’est plus secrétaire de rédaction à l’Office de radiodiffusion et télévision du Bénin (Ortb). Il a été relevé de ses fonctions par la hiérarchie de l’Ortb ce mercredi 06 mai 2020. Pour la même cause, il a également perdu son autre poste de Rédacteur en chef adjoint. L’intéressé a toutefois été mis à la disposition du chef service de la production pour emploi. Le président de la République a annoncé au cours de cette rencontre, des mesures pour protéger la femme.

 

Lire aussi : Viol, harcèlement moral et sexuel à l’ORTB, témoignage de Angela Kpeidja

 

ORTB, le président Patrice Talon réagit

“Le gouvernement ne manquera pas d’engager des actions hardies en vue d’assurer une meilleure protection aux femmes afin de les encourager à briser la loi de l’omerta”, a promis le président béninois, Patrice Talon, dans un communiqué en rapport avec le harcèlement sexuel et moral en milieu professionnel.

 

Lire aussi : Bénin : Affaire Angela Kpeidja, Patrice Talon prend position

 

 

Lire aussi : Mascarade anti-coronavirus : dix masques originaux et parfois inutiles

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 496 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Si le harcèlement sexuel est parfois vu d'un oeil stérile dans plusieurs pays et secteurs d'activité, il n'en est pas de même au pays de Patrice Talon..  Tenu informé d'un récent dossier qui a intéressé plus d'un le chef de l'État béninois a pris une mesure idoine pour promouvoir la protection de la gent féminine.

 

ORTB, les premières sanctions sont tombées

Ces derniers jours, un article publié par une journaliste de la télévision nationale ORTB, sur les réseaux sociaux, a fait le tour du monde. C'était à l'occasion de la fête du 1er mai, la dame, Angela Kpeidja, a rendu dans cet article publié sur sa page Facebook, des révélations selon lesquelles les femmes travaillant à la télévision nationale béninoise seraient victimes de harcèlement sexuel venant de certains de leurs supérieurs hiérarchiques.

 

Lire aussi : Bénin : Qui est en réalité la journaliste Angela Kpeidja?

 

Le travail à l’ORTB  "totalement décousu"

"Une fête de travail, disent-ils, alors même que le travail dans mon milieu est totalement décousu",  a écrit la journaliste. S'étant rendu au parfum de l'affaire qui a tout de suite paru délicate à ses yeux, le président de la République béninoise Patrice Talon s'est entretenu avec les hauts responsables le l’Ortb ce mardi 05 mai 2020. C'est à l'issu de cette rencontre que des aménagements ont été envisagés et faits au sein du bureau de la chaîne audiovisuelle béninoise.

 

ORTB, les premières sanctions sont tombées

Ainsi, Mesmin Adisso n’est plus secrétaire de rédaction à l’Office de radiodiffusion et télévision du Bénin (Ortb). Il a été relevé de ses fonctions par la hiérarchie de l’Ortb ce mercredi 06 mai 2020. Pour la même cause, il a également perdu son autre poste de Rédacteur en chef adjoint. L’intéressé a toutefois été mis à la disposition du chef service de la production pour emploi. Le président de la République a annoncé au cours de cette rencontre, des mesures pour protéger la femme.

 

Lire aussi : Viol, harcèlement moral et sexuel à l’ORTB, témoignage de Angela Kpeidja

 

ORTB, le président Patrice Talon réagit

“Le gouvernement ne manquera pas d’engager des actions hardies en vue d’assurer une meilleure protection aux femmes afin de les encourager à briser la loi de l’omerta”, a promis le président béninois, Patrice Talon, dans un communiqué en rapport avec le harcèlement sexuel et moral en milieu professionnel.

 

Lire aussi : Bénin : Affaire Angela Kpeidja, Patrice Talon prend position

 

 

Lire aussi : Mascarade anti-coronavirus : dix masques originaux et parfois inutiles

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 496 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire