Bénin : 2 soldats tués dans l’explosion d’une mine

Au moins deux soldats béninois ont explosé alors qu’ils passaient près de la frontière avec le Burkina Faso, dans le nord-ouest du Bénin, jeudi 6 janvier, ont indiqué à l’AFP deux sources militaires.

“Un soldat est mort sur le coup, une deuxième âme a été ramenée à l’hôpital et une troisième était dans un état critique. Il y avait d’autres blessés”, a déclaré à l’AFP un haut responsable militaire sous couvert d’anonymat.

Un autre officier a confirmé la “mort de deux soldats” par téléphone, précisant qu'”il ne s’agissait pas d’une attaque, mais d’un véhicule militaire qui a heurté une mine artisanale alors qu’il se préparait à l’action”.

Jusqu’à présent, le gouvernement et l’armée n’ont pas publié de déclaration officielle. Moyizou Tourare, un habitant de Tanguita, où s’est produit le drame, a également indiqué à l’AFP qu'”un véhicule militaire a explosé sur une mine non loin du parc de la Pendjari”. “Le véhicule a été complètement détruit et irrécupérable”, a-t-il ajouté, qui n’a pu dire si l’explosion a fait des victimes.

Le nouvel incident survient huit jours après que le président Talon a fait une déclaration au parlement dans laquelle il a assuré que le Bénin “renforcerait” son système militaire pour mettre fin aux incursions des djihadistes du Niger et du Burkina Faso voisins.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire