Béchir Ben Yahmed : « Laurent Gbagbo a refusé une valise de 300 millions »


Video player

 

Habitué de la scène politique africaine, Béchir Ben Yahmed, le fondateur de Jeune Afrique, se frottait à bon nombres de chefs d’États du continent. François Soudan, son successeur à la direction du célèbre magazine panafricain, a dans une interview révélé ce que pensait le père du célèbre magazine panafricain de l’ancien président Laurent Gbagbo dont le nom est au centre de l’actualité ivoirien et africaine en général.

Le journaliste Béchir Ben Yahmed qui s’est éteint ce 3 mai 2021 à Paris, avait également sur sa liste d’amis l’ancien président Laurent Gbagbo qui fait jaser la toile depuis son acquittement à la Cour Pénale internationale. Sur RFI ce dimanche 9 mai avec Norbert Navaro, le public a su ce que pensait ce célèbre journaliste du Woody de Mama. François Soudan, le nouveau directeur de Jeune Afrique, a dévoilé ce que son ancien patron lui avait dit sur l’ex détenu de la Haye.

« Je dois reconnaître que Laurent Gbagbo est incorruptible. Le président Houphouët-Boigny a tenté de l’acheter à plusieurs reprises, sans succès. En 1991, alors qu’Houohouët devait rencontrer Gbagbo à sa résidence, il demanda à son premier ministre Alassane Ouattara de lui apporter une valise de 300 millions de francs CFA. À la suite de l’entrevue c’est un Houphouët débité qui rend l’argent à Alassane Ouattara en disant que Gbagbo n’a pas voulu les prendre », aurait confié Béchir Ben Yahmed à M. Soudan.

En effet, le fondateur de Jeune Afrique et Laurent Gbagbo étaient des amis. Toutefois, selon François Soudan, l’ancien président ivoirien n’aimait pas le fait que Yahmed soit aussi ami à Alassane Ouattara, son principal adversaire politique. Dans cette interview accordée à Robert Navaro sur RFI, le nouveau boss du magazine panafricain a affirmé que son prédécesseur trouvait Laurent Gbagbo « orgueilleux et mauvais gouvernant ».

 

 

Béchir Ben Yahmed, fondateur de Jeune Afrique, est décédé le 3 mai 2021 à l’âge de 93 ans. Il avait fréquenté Senghor, Houphouët-Boigny, Hassan II ou encore Foccart et Mitterrand, côtoyé Che Guevara, Ho Chi Minh, et bien connu Nasser, Nkrumah, Lumumba et Ben Bella… Avec lui, c’est l’un des derniers grands témoins de l’Afrique des indépendances et de la période postcoloniale qui a disparu.

 

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Béchir Ben Yahmed : "Laurent Gbagbo a refusé une valise de 300 millions" Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire