Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
BAYER VA VERSER 10 MILLIARDS DE DOLLARS POUR FAIRE CESSER LES POURSUITES MAIS NE RECONNAÎT AUCUNE FAUTE
25/06/2020 à 09h17 par La redaction

Bayer a annoncé, mercredi 22 juin au soir, une avancée majeure dans ses déboires judiciaires aux Etats-Unis. Le groupe agrochimique et pharmaceutique allemand, qui a racheté l’américain Monsanto en 2018, a négocié un accord monumental avec les milliers de plaignants avec qui il était en procès dans l’affaire du glyphosate, un herbicide commercialisé par Monsanto sous le nom de Roundup.

Bayer s’est engagé à verser entre 10,1 milliards et 10,9 milliards de dollars en échange de l’abandon des poursuites, et les éventuels litiges à venir sont désormais encadrés. Bayer a également soldé les poursuites sur deux autres dossiers attachés à Monsanto : le pesticide Dicamba et la pollution au PCB dans l’eau. Pour le groupe allemand, cet accord représente la fin d’un feuilleton judiciaire qui a gravement terni sa crédibilité et son image depuis deux ans.

L’accord annoncé mercredi prévoit une solution pour environ 75 % des plaintes liées au Roundup. Bayer a précisé que les 25 % restants seraient réglés dans les mois prochains. Une somme de 8,8 milliards à 9,6 milliards de dollars doit être distribuée aux plaignants contre l’abandon des poursuites en cours. 1,25 milliard de dollars sont réservés pour les plaignants à venir.Conseil d’experts

Pour ces derniers, Bayer a prévu un instrument innovant : un conseil d’experts indépendant sera créé afin de clarifier scientifiquement et de façon transparente les liens entre le glyphosate et le lymphome non hodgkinien, une forme de cancer. Si ce conseil établit que l’herbicide cause effectivement ce cancer, et à quel niveau d’exposition, alors les futurs plaignants auront bien droit au versement d’une compensation. Ce dispositif doit encore être approuvé par un juge californien.

Car Bayer, s’il veut mettre fin aux poursuites, ne reconnaît en aucune manière une faute. Au contraire, il réaffirme sa conviction que l’exposition au glyphosate est sans danger pour la santé. Dans les trois affaires où il a été condamné aux Etats-Unis, il refuse d’abandonner la partie. La plus connue avait vu la victoire d’un ancien jardinier, Dewayne Johnson, qui estimait que l’utilisation du Roundup de Monsanto était la cause de son cancer. Le jury populaire avait condamné Bayer à l’été 2018 à verser 289 millions d’euros au plaignant – un montant réduit par la suite. Cette première affaire, suivie de deux autres défavorables pour Bayer quelques mois plus tard, avait déclenché une avalanche de plaintes contre le Roundup et entraîné une chute vertigineuse de l’action.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Au chômage, malgré trois Masters ce jeune homme émeut la toile

12/10/2020

Au chômage,...

Malgré un parcours académique, très riche, Bamba...
Affi N'guessan : "Là où c'est calé, nous allons décaler"

12/10/2020

Affi N’guessan...

« Là où c'est bouclé, nous allons...
Nécrologie: Décès de l’acteur Simon Pierre Nikiema dit BRIGA

12/10/2020

Nécrologie: Décès...

« Briga » de son vrai nom Simon Pierre...
L'opposition ivoirienne appelle l'ONU au secours

12/10/2020

L’opposition ivoirienne...

  Les membres de l'opposition ivoirienne se...
Faure Gnassingbé a présidé son premier séminaire gouvernemental

12/10/2020

Faure Gnassingbé...

Faure Gnassingbé, le père de la nation...
Soumaïla Cissé, prochain Président malien ?

12/10/2020

Soumaïla Cissé,...

Six mois après son kidnapping, le leader...
Côte d'Ivoire : Hamed Bakayoko vient d'avoir son doctorat

12/10/2020

Côte d’Ivoire...

Félicitations au Premier ministre pour ce nouveau...
Murielle Ahouré nommée ambassadrice nationale de l’UNICEF

12/10/2020

Murielle Ahouré...

La championne du monde s’engage pour l’éducation...
Malcolm X : un de ses assassins révèle le motif du meurtre-Vidéo

12/10/2020

Malcolm X...

Malcolm X s’exprimait lors d’une manifestation de...
Côte d'Ivoire : Debordo Leekunfa se prononce sur la situation sociopolitique

12/10/2020

Côte d’Ivoire...

  La tension sociopolitique qui sévit en...
Côte d’ivoire: ”Nous sommes prêts à mourir pour notre pays…”, les vérités d’Amon Tanoh à Alassane Ouattara

12/10/2020

Côte d’ivoire:...

S’il y a un homme dont le...
10 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur Osama Ben Laden

12/10/2020

10 choses...

Cela fait quatre ans qu’une opération du...
Le Sénégal veut inscrire son traditionnel ”Thiébou dieune” au patrimoine de l’Unesco

12/10/2020

Le Sénégal...

Le dossier complet de la candidature est...
Mali : Une otage Suisse tuée par des terroristes

11/10/2020

Mali :...

Le conseiller fédéral suisse des Affaires étrangères...
Présidentielle aux USA : Akon, conseiller du candidat Brock Pierce

11/10/2020

Présidentielle aux...

L'artiste et crypto entrepreneur Akon, deux fois...
Liban : 4 morts dans  l’explosion d’un entrepôt de carburant

11/10/2020

Liban :...

Encore une explosion qui frappe le Liban....
La France fait une incroyable demande à Guillaume Soro

11/10/2020

La France...

  L'Elysée vient de remettre l'ancien président...
Singapour va payer ses citoyens pour faire des bébés

11/10/2020

Singapour va...

Singapour offre un paiement unique pour encourager...
L'opposition ivoirienne appelle l'ONU au secours

11/10/2020

Meeting de...

Le Président du PDCI, Henri Konan Bédié...
Malcolm X : un de ses assassins révèle le motif du meurtre

11/10/2020

Malcolm X...

Malcolm X s’exprimait lors d’une manifestation de...

Bayer a annoncé, mercredi 22 juin au soir, une avancée majeure dans ses déboires judiciaires aux Etats-Unis. Le groupe agrochimique et pharmaceutique allemand, qui a racheté l’américain Monsanto en 2018, a négocié un accord monumental avec les milliers de plaignants avec qui il était en procès dans l’affaire du glyphosate, un herbicide commercialisé par Monsanto sous le nom de Roundup.

Bayer s’est engagé à verser entre 10,1 milliards et 10,9 milliards de dollars en échange de l’abandon des poursuites, et les éventuels litiges à venir sont désormais encadrés. Bayer a également soldé les poursuites sur deux autres dossiers attachés à Monsanto : le pesticide Dicamba et la pollution au PCB dans l’eau. Pour le groupe allemand, cet accord représente la fin d’un feuilleton judiciaire qui a gravement terni sa crédibilité et son image depuis deux ans.

L’accord annoncé mercredi prévoit une solution pour environ 75 % des plaintes liées au Roundup. Bayer a précisé que les 25 % restants seraient réglés dans les mois prochains. Une somme de 8,8 milliards à 9,6 milliards de dollars doit être distribuée aux plaignants contre l’abandon des poursuites en cours. 1,25 milliard de dollars sont réservés pour les plaignants à venir.Conseil d’experts

Pour ces derniers, Bayer a prévu un instrument innovant : un conseil d’experts indépendant sera créé afin de clarifier scientifiquement et de façon transparente les liens entre le glyphosate et le lymphome non hodgkinien, une forme de cancer. Si ce conseil établit que l’herbicide cause effectivement ce cancer, et à quel niveau d’exposition, alors les futurs plaignants auront bien droit au versement d’une compensation. Ce dispositif doit encore être approuvé par un juge californien.

Car Bayer, s’il veut mettre fin aux poursuites, ne reconnaît en aucune manière une faute. Au contraire, il réaffirme sa conviction que l’exposition au glyphosate est sans danger pour la santé. Dans les trois affaires où il a été condamné aux Etats-Unis, il refuse d’abandonner la partie. La plus connue avait vu la victoire d’un ancien jardinier, Dewayne Johnson, qui estimait que l’utilisation du Roundup de Monsanto était la cause de son cancer. Le jury populaire avait condamné Bayer à l’été 2018 à verser 289 millions d’euros au plaignant – un montant réduit par la suite. Cette première affaire, suivie de deux autres défavorables pour Bayer quelques mois plus tard, avait déclenché une avalanche de plaintes contre le Roundup et entraîné une chute vertigineuse de l’action.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire