Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Bars et restos fermés : comment va-t-on séduire par les temps qui courent ?
22/05/2020 à 22h58 par La redaction
Pas de terrasses, pas de tapas, pas même une salle de cinéma pour se rouler des pelles devant un mauvais film français ; mais comment va-t-on séduire par les temps qui courent ?
Au Danemark, le gouvernement a considéré qu’avoir des rapports sexuels était de première nécessité et a donc autorisé les célibataires à se rencontrer pendant la pandémie. En France, c’était plutôt chacun chez soi et sextoy pour tous. Alors que le pays se déconfine petit à petit, reviennent les envies de rencontres en chair et en os. ""En temps normal, beaucoup de gens font le plein de relations sociales au travail, dans les transports ou au sport et ne ressentent pas le fait de vivre seules, explique Catherine Lejealle, sociologue et chercheuse à l’ISC Paris*. Tout d’un coup, le confinement a fait que la solitude a commencé à peser sur celles et ceux qui ne la ressentaient pas. Nous avons besoin de séduire à nouveau, de se jeter des coups d’oeils qui nous disent que nous sommes encore séduisants". Mais ce besoin de "repartir à l’attaque" n’est pas uniquement une conséquence du confinement selon la chercheuse : "Le déconfinement coïncide avec l’arrivée du printemps, un moment de l’année où l’on a envie de sortir, de partager, de sentir son corps, d’être plus lumineux.ses. C’est aussi le moment où se préparent les vacances, où l’on est dans une ouverture propice aux rencontres".
Vers un dating old fashioned
Mais avec le maintien des gestes barrières, la distanciation sociale et la fermeture des restaurants et bars qui n’est toujours pas levée, le dating va devenir plus engageant poursuit Catherine Lejealle : "Avant d’aller chez l’un.e ou chez l’autre, on va avoir besoin d’un sas sécuritaire, un espace public visible comme un banc, une forêt, la rue. Organiser ces apéros d’un nouveau genre est déjà un début de coordination et de projet commun"". Old fashioned le dating post-Covid ? "Tout à fait répond la sociologue. On est loin de l’ambiance des bars. Cela ressemble plus à ce qu’on faisait dans les années 1930 : les bals dans les villages où il y avait beaucoup plus de lumière et où l’on voyait tout ce qui se passait. Tant que les bars ne seront pas ouverts, il va falloir faire avec moins de boosteurs qui désinhibent habituellement : l’alcool, la musique, les jeux de lumière, le maquillage du soir, et revenir à une rencontre plus naturelle avec un peu de maladresse. C’est dans cette zone d’inconfort que vont se créer des choses intéressante"". Plus de romantisme, une meilleure sélection et l’obligation pour les séducteur.ices pro de se réinventer pour séduire ; la drague déconfinée s’annonce plus réjouissante que prévue.
*autrice de « Les clés du dating » (éd. J.-M. Laffont)

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 504 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Togo : un maire vient d'être destitué

12/10/2020

Togo :...

  C'est une première depuis le début...
Au chômage, malgré trois Masters ce jeune homme émeut la toile

12/10/2020

Au chômage,...

Malgré un parcours académique, très riche, Bamba...
Affi N'guessan : "Là où c'est calé, nous allons décaler"

12/10/2020

Affi N’guessan...

« Là où c'est bouclé, nous allons...
Nécrologie: Décès de l’acteur Simon Pierre Nikiema dit BRIGA

12/10/2020

Nécrologie: Décès...

« Briga » de son vrai nom Simon Pierre...
L'opposition ivoirienne appelle l'ONU au secours

12/10/2020

L’opposition ivoirienne...

  Les membres de l'opposition ivoirienne se...
Faure Gnassingbé a présidé son premier séminaire gouvernemental

12/10/2020

Faure Gnassingbé...

Faure Gnassingbé, le père de la nation...
Soumaïla Cissé, prochain Président malien ?

12/10/2020

Soumaïla Cissé,...

Six mois après son kidnapping, le leader...
Côte d'Ivoire : Hamed Bakayoko vient d'avoir son doctorat

12/10/2020

Côte d’Ivoire...

Félicitations au Premier ministre pour ce nouveau...
Murielle Ahouré nommée ambassadrice nationale de l’UNICEF

12/10/2020

Murielle Ahouré...

La championne du monde s’engage pour l’éducation...
Malcolm X : un de ses assassins révèle le motif du meurtre-Vidéo

12/10/2020

Malcolm X...

Malcolm X s’exprimait lors d’une manifestation de...
Côte d'Ivoire : Debordo Leekunfa se prononce sur la situation sociopolitique

12/10/2020

Côte d’Ivoire...

  La tension sociopolitique qui sévit en...
Côte d’ivoire: ”Nous sommes prêts à mourir pour notre pays…”, les vérités d’Amon Tanoh à Alassane Ouattara

12/10/2020

Côte d’ivoire:...

S’il y a un homme dont le...
10 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur Osama Ben Laden

12/10/2020

10 choses...

Cela fait quatre ans qu’une opération du...
Le Sénégal veut inscrire son traditionnel ”Thiébou dieune” au patrimoine de l’Unesco

12/10/2020

Le Sénégal...

Le dossier complet de la candidature est...
Mali : Une otage Suisse tuée par des terroristes

11/10/2020

Mali :...

Le conseiller fédéral suisse des Affaires étrangères...
Présidentielle aux USA : Akon, conseiller du candidat Brock Pierce

11/10/2020

Présidentielle aux...

L'artiste et crypto entrepreneur Akon, deux fois...
Liban : 4 morts dans  l’explosion d’un entrepôt de carburant

11/10/2020

Liban :...

Encore une explosion qui frappe le Liban....
La France fait une incroyable demande à Guillaume Soro

11/10/2020

La France...

  L'Elysée vient de remettre l'ancien président...
Singapour va payer ses citoyens pour faire des bébés

11/10/2020

Singapour va...

Singapour offre un paiement unique pour encourager...
L'opposition ivoirienne appelle l'ONU au secours

11/10/2020

Meeting de...

Le Président du PDCI, Henri Konan Bédié...
Pas de terrasses, pas de tapas, pas même une salle de cinéma pour se rouler des pelles devant un mauvais film français ; mais comment va-t-on séduire par les temps qui courent ?
Au Danemark, le gouvernement a considéré qu’avoir des rapports sexuels était de première nécessité et a donc autorisé les célibataires à se rencontrer pendant la pandémie. En France, c’était plutôt chacun chez soi et sextoy pour tous. Alors que le pays se déconfine petit à petit, reviennent les envies de rencontres en chair et en os. ""En temps normal, beaucoup de gens font le plein de relations sociales au travail, dans les transports ou au sport et ne ressentent pas le fait de vivre seules, explique Catherine Lejealle, sociologue et chercheuse à l’ISC Paris*. Tout d’un coup, le confinement a fait que la solitude a commencé à peser sur celles et ceux qui ne la ressentaient pas. Nous avons besoin de séduire à nouveau, de se jeter des coups d’oeils qui nous disent que nous sommes encore séduisants". Mais ce besoin de "repartir à l’attaque" n’est pas uniquement une conséquence du confinement selon la chercheuse : "Le déconfinement coïncide avec l’arrivée du printemps, un moment de l’année où l’on a envie de sortir, de partager, de sentir son corps, d’être plus lumineux.ses. C’est aussi le moment où se préparent les vacances, où l’on est dans une ouverture propice aux rencontres".
Vers un dating old fashioned
Mais avec le maintien des gestes barrières, la distanciation sociale et la fermeture des restaurants et bars qui n’est toujours pas levée, le dating va devenir plus engageant poursuit Catherine Lejealle : "Avant d’aller chez l’un.e ou chez l’autre, on va avoir besoin d’un sas sécuritaire, un espace public visible comme un banc, une forêt, la rue. Organiser ces apéros d’un nouveau genre est déjà un début de coordination et de projet commun"". Old fashioned le dating post-Covid ? "Tout à fait répond la sociologue. On est loin de l’ambiance des bars. Cela ressemble plus à ce qu’on faisait dans les années 1930 : les bals dans les villages où il y avait beaucoup plus de lumière et où l’on voyait tout ce qui se passait. Tant que les bars ne seront pas ouverts, il va falloir faire avec moins de boosteurs qui désinhibent habituellement : l’alcool, la musique, les jeux de lumière, le maquillage du soir, et revenir à une rencontre plus naturelle avec un peu de maladresse. C’est dans cette zone d’inconfort que vont se créer des choses intéressante"". Plus de romantisme, une meilleure sélection et l’obligation pour les séducteur.ices pro de se réinventer pour séduire ; la drague déconfinée s’annonce plus réjouissante que prévue.
*autrice de « Les clés du dating » (éd. J.-M. Laffont)

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 504 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire