Ballon d’or Fifa : La ‘’malédiction’’ africaine


Video player

Co-meilleur butteur de la Premier League avec 22 réalisations, vainqueur de la Ligue des champions, vice-champion d’Afrique. Qui a fait mieux que Sadio Mané en 2019 ? L’attaquant sénégalais et son partenaire en club Salah ont porté Liverpool au pinacle de la coupe aux grandes oreilles et sont artisans du bon parcours des Reds en championnat. Mais leur performance lors de la saison 2018-2019 n’a pas convaincu l’instance dirigeante du football mondial.

Sadio Mané et Mohammed Salah ont été zappés de la course pour le titre de meilleur joueur de l’Uefa et la Fifa remportés respectivement par Virgil Van Djik et Léonel Messi. Les deux Africains, qui étaient pressentis pour toutes les distinctions de l’année, sont mêmes zappés du 11 type de « Fifa the Best » au profit de Mbappé, Messi et Cristiano Ronaldo. Des joueurs dont les clubs n’ont même pas atteint la finale de la C1 voire les demi-finales.

On se demande dès lors si les choix des nominés et les critères des votants obéissent à des critères sportifs ou à d’autres considérations extrasportives. Si les talents de Messi, Ronaldo et Mbappé sont incontestables, ils ne sont pas plus méritants que Sadio Mané et Salah dans le 11 type de la Fifa et même pour le titre de meilleur joueur. Leur tort serait-il d’être Africain ?

La décision de la Fifa de ne pas prendre en compte la Can au même titre que la Copa América et l’Euro dans la course pour le titre de meilleur joueur de l’instance, est, sans doute, une manière d’éliminer les joueurs africains.

Et le vote de certains capitaines et entraîneurs de sélections africaines contre Salah et Mané démontre davantage la ‘’malédiction’’ africaine.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Ballon d’or Fifa : La ‘’malédiction’’ africaine Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire