Actualité, Info, High Tech, People, Emploi, News etc..
“Au lieu de me renflouer, le marabout a fait couler mon business” raconte une victime
16/11/2019 à 03h20 par Aurel HANSINON

 

Ndèye Ndiaye parle de sa mésaventure : «Comment le charlatan a profité de ma crédulité pour coucher avec moi à 2 reprises»

Ndèye Ndiaye est une femme mariée, domiciliée au quartier Santhiaba Sud de Louga. Cette femme n’a jamais oublié le coup bas que lui a joué un charlatan.

Habillée d’un pantalon Jean sur un tee-shirt à rayures, elle parle de sa pire expérience, une histoire qui a failli lui gâcher sa vie.

A son domicile où elle reçoit, en l’absence de son mari, la jeune dame a eu du mal à raconter son histoire. Gênée, elle débute après quelques minutes d’hésitation : «J’avais fait la connaissance d’un charlatan par l’entremise d’une amie. Je sollicitais ses prières, car mes relations avec mon mari étaient devenues exécrables depuis qu’il a épousé une deuxième femme. Je voulais qu’il me fasse des prières afin que nos rapports se normalisent. C’est ainsi que je suis partie chez lui pour une séance de voyance. Il m’a révélée qu’une personne malintentionnée était derrière nos divergences. Il s’était même engagé à tout régler.»

Lire aussi :Guinée: 70 tués dans des manifestations contre le président Condé depuis 2015

C’était le début du calvaire de Ndèye Ndiaye. Regardant à gauche et à droite avec un visage quasiment inquiétant , elle continue : «Dans un premier temps, il m’a dit qu’il ne voulait même pas être payé. J’étais loin de me douter que c’était sa ruse pour m’endormir. Lorsqu’il m’a remis une potion pour me laver avec, je n’y ai vu que du feu. Là, les choses ont commencé à s’accélérer. J’étais comme possédée. Je lui obéissais au doigt et à l’œil. Il a commencé à me réclamer de l’argent. Au total, je lui ai remis une somme de 450.000 F Cfa en plusieurs versements. Pis, il a couché avec moi à deux reprises.»

Ndèye garde ne parle jamais de son secret. Elle se morfondait sur elle-même et éprouvait de la honte ou de la culpabilité. Elle avait surtout peur pour son mariage. Raison pour laquelle elle a choisi ne rien dire à personne.

Elle souffle : «Quand j’ai retrouvé mes esprits, j’ai voulu porter plainte mais finalement, j’ai changé d’avis, parce que je ne voulais pas que ma belle-famille soit au courant de cette affaire et que mon mari me répudie. En plus, j’avais des scrupules pour faire certaines déclarations à la barre du Tribunal».

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 71 780 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

 

Ndèye Ndiaye parle de sa mésaventure : «Comment le charlatan a profité de ma crédulité pour coucher avec moi à 2 reprises»

Ndèye Ndiaye est une femme mariée, domiciliée au quartier Santhiaba Sud de Louga. Cette femme n’a jamais oublié le coup bas que lui a joué un charlatan.

Habillée d’un pantalon Jean sur un tee-shirt à rayures, elle parle de sa pire expérience, une histoire qui a failli lui gâcher sa vie.

A son domicile où elle reçoit, en l’absence de son mari, la jeune dame a eu du mal à raconter son histoire. Gênée, elle débute après quelques minutes d’hésitation : «J’avais fait la connaissance d’un charlatan par l’entremise d’une amie. Je sollicitais ses prières, car mes relations avec mon mari étaient devenues exécrables depuis qu’il a épousé une deuxième femme. Je voulais qu’il me fasse des prières afin que nos rapports se normalisent. C’est ainsi que je suis partie chez lui pour une séance de voyance. Il m’a révélée qu’une personne malintentionnée était derrière nos divergences. Il s’était même engagé à tout régler.»

Lire aussi :Guinée: 70 tués dans des manifestations contre le président Condé depuis 2015

C’était le début du calvaire de Ndèye Ndiaye. Regardant à gauche et à droite avec un visage quasiment inquiétant , elle continue : «Dans un premier temps, il m’a dit qu’il ne voulait même pas être payé. J’étais loin de me douter que c’était sa ruse pour m’endormir. Lorsqu’il m’a remis une potion pour me laver avec, je n’y ai vu que du feu. Là, les choses ont commencé à s’accélérer. J’étais comme possédée. Je lui obéissais au doigt et à l’œil. Il a commencé à me réclamer de l’argent. Au total, je lui ai remis une somme de 450.000 F Cfa en plusieurs versements. Pis, il a couché avec moi à deux reprises.»

Ndèye garde ne parle jamais de son secret. Elle se morfondait sur elle-même et éprouvait de la honte ou de la culpabilité. Elle avait surtout peur pour son mariage. Raison pour laquelle elle a choisi ne rien dire à personne.

Elle souffle : «Quand j’ai retrouvé mes esprits, j’ai voulu porter plainte mais finalement, j’ai changé d’avis, parce que je ne voulais pas que ma belle-famille soit au courant de cette affaire et que mon mari me répudie. En plus, j’avais des scrupules pour faire certaines déclarations à la barre du Tribunal».

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 71 780 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :