...

Attaque du Rwanda contre un avion de chasse congolais : Kinshasa parle d’un « acte de guerre » et menace Kigali


Ce mardi 24 janvier 2023, l’attaque contre un avion de chasse, Sukhoi-25, des Forces armées de République Démocratique du C0ngo, FARDC, a été condamnée par le g0uvernement congolais, dans un communiqué.

 L’armée [email protected] avait ouvert le feu, vers 17 heures locales, sur un avion de chasse congolais, prétextant la violation de leur espace aérien par ce Sukhoi-25. Ainsi, l’avion a été touché par un missile dans l’espace aérien congolais à Goma, dans la province du Nord-Kivu.

Selon le communiqué, le Ministre de la Communication, Patrick Muyaya précise que l’avion de chasse a été attaqué lorsqu’il atterrissait sur la piste de l’aéroport international de Goma.

« Les tirs [email protected] ont été dirigés vers un aéronef congolais volant à l’intérieur du territoire congolais. Il n’a nullement survolé l’espace aérien rwandais. L’avion a atterri sans dégâts matériels majeurs, » précise-t-il.

Le gouvernement rwandais a déclaré que cet avion a violé son espace aérien, et que des mesures « défensives » ont été prises. L’état congolais réfute cette version des faits et estime que cette [email protected] s’ajoute à celle perpétrée le matin par l’armée [email protected] vers Kitchanga. Elle a été repoussée par les Forces Armées de la République Dém0cratique du Congo (FARDC).

👉Rejoindre groupe d'actualités sur Whatsapp

« Dans l’entre-temps, il est observé des colonnes de militaires de l’armée [email protected] en provenance du Rwanda pour renforcer les positions de Kibumba et Bwito en prévision d’autres actions criminelles, » dénonce-t-il « fermement ».

Cette énième attaque du [email protected] est considérée par le gouvernement de la RDC comme « une action délibérée d’agression qui équivaut à un acte de guerre ».

Le communiqué précise que cela a pour but de saboter les efforts « en cours dans la mise en œuvre des actions convenues dans le cadre des processus de Luanda et de Nairobi, pour la restauration de la paix à l’est de la RDC et dans la région des Grands-Lacs. »

« À quelques jours du démarrage des opérations d’enrôlement des électeurs au Centre et à l’est du pays, le G0uvernement appelle l’attention de la communauté internationale sur la nécessité et l’urgence de maintenir la pression sur le [email protected] et le mouvement terroriste M23 pour qu’ils cessent la violence qui risque d’hypothéquer ces opérations en cette année électorale, » indique le Ministre Patrick Muyaya.

Le g0uvernement de la RDC dit se réserver « le droit de légitime défense » et qu’il « ne se laissera pas faire », même s’il est engagé dans les différents processus de paix cités plus haut.

👉 Cliquer ici pour rejoindre groupe d'actualités sur Whatsapp

Cristiano Ronaldo est-il fini?

View Results

Chargement ... Chargement ...
👉 Rejoindre le groupe Télégram d'information d'actualité
👉Rejoindre le groupe Télégram d'offre d'emploi & Bourses d'études
👉Vendez vos produits et vos services sur Togopapel
👉 3Vision-Group Agence Web:Création & Hébergment de Site internet, Appli Mobile , Community Manager , Seo Referencement`