Assignation à résidence de Maurice Kamto : La France réagit


Video player

Invité par Bruno Fuchs – député Modem de la 6e circonscription du département du Haut-Rhin, le ministre Jean-Yves Le Drian des affaires étrangères a enfin réagi. Au cours d’une audition mercredi dernier, le Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères de la République française a donné son avis sur cette question.

Il a estimé que son souhait est que les autorités arrivent à se comprendre avec les autres acteurs politiques. En effet, ce n’est pas la première fois pour lui de plaider pour l’opposant camerounais Maurice Kamto. « Nous invitons les autorités camerounaises à faire les gestes d’ouverture nécessaires pour rétablir la confiance sur la scène politique intérieure » a expliqué Jean-Yves Le Drian lors de son audition mercredi.

Et d’ajouter : « Nous avons toujours tenu ce discours, y compris sur place lorsque je m’y suis rendu. L’intérêt des Camerounais c’est de favoriser le dialogue entre les différentes parties prenantes des élections régionales qui vont avoir lieu au mois de décembre, en vue d’un scrutin transparent et dans un climat politique apaisé. C’est la même logique que nous développons en Côte d’Ivoire”.

Le ministre faisait référence à l’emprisonnement de Maurice Kamto en 2019 quand ce dernier avait appelé à des manifestations suite à la présidentielle. Le ministre n’est revenu au Cameroun qu’après la libération du candidat Maurice Kamto. Il l’a dit et il a tenu parole.

Pour cette année, la maison de Maurice Kamto a été encerclée par la Police quelques jours plus tôt. Il a dénoncé sur RFI faire l’objet d’une séquestration. Le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) et une centaine de ses sympathisants sont visés par la justice actuellement.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire