Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
« Arrestations, intimidations… l’Opposition ivoirienne à l’épreuve du feu »
07/11/2020 à 19h41 par La redaction

Stop ou encore ? L’Opposition ivoirienne est aujourd’hui est à l’épreuve du feu face aux arrestations de ses Leaders.

L’or, ce métal précieux de couleur jaune et brillant, très prisé par les hommes pour lequel ceux-ci sont prêts à tout, est extrait des entrailles de la terre ou dans le cours de certaines rivières et de certains fleuves. Ce métal ne prend de la valeur que lorsqu’il est pur, donc débarrassé de tout ce qui peut altérer son état.

Pour arriver à cet état de pureté, l’or doit forcément passer à l’épreuve du feu. De densité très élevé, l’or fond à la température moyenne de 1063°C, et bout vers 2600°C. C’est après cette épreuve du feu que l’or peut revêtir la forme qu’on veut bien lui donner, et prendre la valeur de métal précieux recherché et prisé par tous. Sans cette dure épreuve, l’or a certes une valeur, mais pas celle qu’il revêt quand il subit l’épreuve du feu.

Ce que vit l’opposition ivoirienne aujourd’hui, est semblable au cheminement de l’or de l’état brut, à l’état pur qui lui confère une valeur marchande certaine. Il va sans dire que les militants des partis de l’opposition doivent se faire à l’idée que la marche vers la conquête des espaces de liberté, de la démocratie et du pouvoir, ne sera pas du tout aisée.

 

Le chemin est long, la traversée difficile et la transpiration abondante. Il faut intérioriser et intégrer la réaction du pouvoir à toutes les projections. L’instinct naturel de conservation poussera ce pouvoir à user de tous les moyens dont il se dispose pour étouffer toutes les revendications, disperser toutes les manifestations, procéder à l’arrestations des leaders. Cela dans le but évident de saper le moral des militants, semer le doute, la confusion et la peur chez les uns et les autres.

C’est ce qui explique le « blocus » autour de la résidence du président Henri Konan Bédié, la traque par le procureur Adou des autres leaders. l’incarcération de Pulchérie Gbalet, Koua Justin et des dignitaires du PDCI, l’arrestation de Maurice Kacou Guikahué et de Pascal Affi N’guessan au mépris de leur statut de députés de la nation. Tous ces faits mis ensemble, doivent être intégrés par les militants comme résultant de l’engagement politique.

L’engagement politique n’est pas un cours d’eau qui coule tranquillement vers son embouchure. Des rapides et des chutes jalonnent le cours le rendant difficilement navigable en certains endroits.

Conscients des difficultés qui jalonnent le parcours politique, les militants de l’opposition doivent se remettre à l’ouvrage en faisant leur, le leitmotiv encourageant des Ashantis : « …tuez mille, mille autres arriveront… ». Certes des leaders sont arrêtés et contraints au silence, mais d’autres reprendront le flambeau et la lutte continuera.

La base ne doit nullement se démobiliser et tous, nous devrons répondre comme un seul homme aux mots d’ordre lancés. Dans cette atmosphère morose, un fait notable est à signaler. Après les résultats péniblement donnés par la Commission Électorale Indépendante (CEI), aucune félicitation n’a été adressée au président sortant.

De nombreux pays et organisations, ont affirmé prendre note des résultats annoncés par la CEI, sans formellement prendre acte de ce résultat. Ceci est un message envoyé qu’il faut pouvoir décrypter. La « communauté internationale » est dans une posture d’attente, et ne se prononcera véritablement que lorsqu’elle verra clairement où se penche le rapport de force.Les tribulations que vivent les leaders de l’opposition ne doivent pas être une raison pour les militants de prendre peur, et les laisser à leur sort. La situation est certes difficile mais tout accouchement est difficile et douloureux et quand l’enfant naît, la joie dans la famille est incommensurable. C’est à ce stade crucial que se trouve l’opposition ivoirienne dans sa lutte : l’épreuve du feu.

Notre engagement ne doit pas faiblir et la peur ne doit nous habiter. « Celui qui lutte sait qu’il va mourir, mais celui qui ne lutte pas est déjà mort ».Il y a eu un matin, il y aura un soir… l’ivraie sera séparée du vrai. Haut les cœurs ! On y va….

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

La RDC souscrit à la réforme de la CEEAC

02/12/2020

La RDC...

La RDC, représentée par la ministre d’État,...
RDC Procès des 100 jours : Kabuya veut opposer Kamerhe à JKK

02/12/2020

RDC Procès...

Alors qu’il avait personnellement conduit ses escouades...
RDC: L’armée renforce la sécurité autour de Jean-Pierre Bemba

02/12/2020

RDC: L’armée...

Le commandement des Forces Armées de la...
Les hauts gradés de l’armée et de la police réaffirment leur “loyauté inébranlable” à Félix Tshisekedi

02/12/2020

Les hauts...

Le président de la République, Félix Tshisekedi...
RDC: Déclaration de soutien au bureau de l’Assemblée nationale: le député Samy Adubango dénonce la falsification de sa signature

02/12/2020

RDC: Déclaration...

Surpris de voir son nom sur la...
La lutte anti-drogue sera bientôt enseignée dans les écoles béninoises

02/12/2020

La lutte...

Le gouvernement béninois envisage l’introduction dans les...
Classement des puissances militaires en Afrique 2020 : voici le Top 10

02/12/2020

Classement des...

Le classement Global Fire Power des puissances...
Les félicitations d’Emmanuel Macron à Alpha Condé pour sa réélection

02/12/2020

Les félicitations...

Emmanuel Macron a fait volte-face. Il a...
Brigitte Adjamagbo arrêtée pour coup d’État au Togo: Amnesty dénonce les nouvelles arrestations d’opposants

02/12/2020

Brigitte Adjamagbo...

Amnesty dénonce les nouvelles arrestations d’opposants au...
Joe Biden nomme un avocat d’origine nigériane secrétaire adjoint au Trésor américain

02/12/2020

Joe Biden...

Wally Adeyemo, un avocat d’origine nigériane, nommé...
VIH/SIDA: Un ministre guinéen invite au dépistage massif

02/12/2020

VIH/SIDA: Un...

Pour lutter contre le VIH/SIDA, Ibrahima Kassory...
Sidiki Diabaté mort ? Voici la grande révélation de Momo Walaha

02/12/2020

Sidiki Diabaté...

La mort de Sidiki Diabaté, une nouvelle...
Nigéria:5 hommes armés et 9 otages sauvées dans le nord du pays

02/12/2020

Nigéria:5 hommes...

Au Nigéria, au moins cinq hommes armés...
VIH/SIDA: 2,2 millions de personnes porte la maladie au Mozambique

02/12/2020

VIH/SIDA: 2,2...

Le Mozambique compte près de 2,2 million...
Côte d’Ivoire / Covid-19 : depuis la France, Ouattara lance une alerte générale

02/12/2020

Côte d’Ivoire...

Le chef de l’Etat ivoirien s’est adressé...
Côte d’Ivoire-Sassandra : le Maire fait bastonner un professeur, les élèves incendient sa résidence

02/12/2020

Côte d’Ivoire-Sassandra...

La résidence du maire de la ville...
Le Zimbabwe interdit l’importation de voitures d’occasion âgées de plus de 10 ans

02/12/2020

Le Zimbabwe...

Le Zimbabwe ne veut plus être la...
Côte d’Ivoire-Musique/ Les artistes Yodé et Siro convoqués par la Gendarmerie

02/12/2020

Côte d’Ivoire-Musique/...

C’est l’information du moment dans le milieu...
Liverpool - Ajax : L'hommage de Sadio Mané à Pape Bouba Diop après le match...

01/12/2020

Liverpool –...

Sadio Mané a rendu hommage ce mardi...
Sans nouvelles du président Abdelmadjid Tebboune, les Algériens s'inquiètent

01/12/2020

Sans nouvelles...

Testé positif au Covid-19 en début novembre, le président algérien Abdelmadjid Tebboune peinait...

Stop ou encore ? L’Opposition ivoirienne est aujourd’hui est à l’épreuve du feu face aux arrestations de ses Leaders.

L’or, ce métal précieux de couleur jaune et brillant, très prisé par les hommes pour lequel ceux-ci sont prêts à tout, est extrait des entrailles de la terre ou dans le cours de certaines rivières et de certains fleuves. Ce métal ne prend de la valeur que lorsqu’il est pur, donc débarrassé de tout ce qui peut altérer son état.

Pour arriver à cet état de pureté, l’or doit forcément passer à l’épreuve du feu. De densité très élevé, l’or fond à la température moyenne de 1063°C, et bout vers 2600°C. C’est après cette épreuve du feu que l’or peut revêtir la forme qu’on veut bien lui donner, et prendre la valeur de métal précieux recherché et prisé par tous. Sans cette dure épreuve, l’or a certes une valeur, mais pas celle qu’il revêt quand il subit l’épreuve du feu.

Ce que vit l’opposition ivoirienne aujourd’hui, est semblable au cheminement de l’or de l’état brut, à l’état pur qui lui confère une valeur marchande certaine. Il va sans dire que les militants des partis de l’opposition doivent se faire à l’idée que la marche vers la conquête des espaces de liberté, de la démocratie et du pouvoir, ne sera pas du tout aisée.

 

Le chemin est long, la traversée difficile et la transpiration abondante. Il faut intérioriser et intégrer la réaction du pouvoir à toutes les projections. L’instinct naturel de conservation poussera ce pouvoir à user de tous les moyens dont il se dispose pour étouffer toutes les revendications, disperser toutes les manifestations, procéder à l’arrestations des leaders. Cela dans le but évident de saper le moral des militants, semer le doute, la confusion et la peur chez les uns et les autres.

C’est ce qui explique le « blocus » autour de la résidence du président Henri Konan Bédié, la traque par le procureur Adou des autres leaders. l’incarcération de Pulchérie Gbalet, Koua Justin et des dignitaires du PDCI, l’arrestation de Maurice Kacou Guikahué et de Pascal Affi N’guessan au mépris de leur statut de députés de la nation. Tous ces faits mis ensemble, doivent être intégrés par les militants comme résultant de l’engagement politique.

L’engagement politique n’est pas un cours d’eau qui coule tranquillement vers son embouchure. Des rapides et des chutes jalonnent le cours le rendant difficilement navigable en certains endroits.

Conscients des difficultés qui jalonnent le parcours politique, les militants de l’opposition doivent se remettre à l’ouvrage en faisant leur, le leitmotiv encourageant des Ashantis : « …tuez mille, mille autres arriveront… ». Certes des leaders sont arrêtés et contraints au silence, mais d’autres reprendront le flambeau et la lutte continuera.

La base ne doit nullement se démobiliser et tous, nous devrons répondre comme un seul homme aux mots d’ordre lancés. Dans cette atmosphère morose, un fait notable est à signaler. Après les résultats péniblement donnés par la Commission Électorale Indépendante (CEI), aucune félicitation n’a été adressée au président sortant.

De nombreux pays et organisations, ont affirmé prendre note des résultats annoncés par la CEI, sans formellement prendre acte de ce résultat. Ceci est un message envoyé qu’il faut pouvoir décrypter. La « communauté internationale » est dans une posture d’attente, et ne se prononcera véritablement que lorsqu’elle verra clairement où se penche le rapport de force.Les tribulations que vivent les leaders de l’opposition ne doivent pas être une raison pour les militants de prendre peur, et les laisser à leur sort. La situation est certes difficile mais tout accouchement est difficile et douloureux et quand l’enfant naît, la joie dans la famille est incommensurable. C’est à ce stade crucial que se trouve l’opposition ivoirienne dans sa lutte : l’épreuve du feu.

Notre engagement ne doit pas faiblir et la peur ne doit nous habiter. « Celui qui lutte sait qu’il va mourir, mais celui qui ne lutte pas est déjà mort ».Il y a eu un matin, il y aura un soir… l’ivraie sera séparée du vrai. Haut les cœurs ! On y va….

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire