Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
ARRESTATION DU MILLIARDAIRE HUSHPUPPI : SON AVOCAT AMÉRICAIN CONTRE-ATTAQUE ET ACCUSE LE FBI
11/07/2020 à 09h48 par La redaction

En juin dernier, la star des réseaux sociaux Ramon Abbas alias Hushpuppi est tombé dans un traquenard tendu par la police de Dubaï. Il avait, dans la foulée, été extradé vers les Etats-Unis où il est détenu depuis quelques jours.

Pour faire face à la justice américaine, devant laquelle le Nigérian risque 20 ans de prison, le célèbre Instagrammeur s’est offert les services de l’avocat Gal Pissetzky qui prépare sa défense.

Selon l’avocat, Hushpuppi aurait été “kidnappé” par le FBI car aucun document légal n’a été établi pour son arrestation et il n’existe aucun traité d’extradition entre les États-Unis et les Émirats arabes unis où Hushpuppi résidait.

Dans sa charge, le FBI a déclaré que le fraudeur nigérian présumé “a conspiré pour blanchir des fonds volés lors d’une cyber-attaque de 14,7 millions de dollars dans une institution financière étrangère”.

 

Il a également été accusé d’être impliqué dans un stratagème frauduleux qui a coûté à un cabinet d’avocats basé à New York environ 922 800 $ par une combinaison de piratage informatique et d’ingénierie sociale.

Hushpuppi, qui aurait dupé environ 1 926 400 victimes, est accusé de conspiration de blanchiment d’argent, entre autres aux États-Unis, et risque une peine de prison de 20 ans.

 

 

L’avocat de Hushpuppi, Pissetzky, a déclaré le jeudi 9 juillet, dans une interview avec Forbes, que Hushpuppi est “un entrepreneur” qui a gagné son argent de manière légitime grâce à l’”immobilier” et à la “promotion de marques”.

Lors d’un entretien avec la BBC le vendredi 10 juillet, l’avocat Pissetzky, basé à Chicago, a déclaré que les États-Unis n’avaient pas le droit d’extrader Hushpuppi depuis Dubaï, affirmant que le Département d’État américain et le FBI avaient “kidnappé” son client.

“A mon avis, le FBI et le gouvernement ont agi illégalement en l’enlevant de Dubaï sans aucune procédure légale”, a déclaré M. Pissetzky à la BBC.

“Il n’y a pas eu de traité d’extradition, aucune démarche légale n’a été entreprise, aucun document judiciaire n’a été déposé, il s’agissait simplement d’un appel au FBI. Il n’est pas citoyen des États-Unis, les États-Unis n’avaient absolument aucune autorité pour le prendre”, dit son avocat.

Pissetzky a refusé de discuter de la manière dont il était payé pour les frais de justice et dit que l’affaire pourrait durer plusieurs mois, voire plus d’un an.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 575 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Crise au Nigeria: le président Buhari réunit ses prédécesseurs

23/10/2020

Crise au...

Alors que la crise continue au Nigeria,...
Mali : l’armée affirme avoir repris Farabougou, assiégé par des jihadistes

23/10/2020

Mali :...

Les forces armées maliennes ont annoncé avoir...
Présidentielle en Côte d'Ivoire : l'opposition ne veut pas négocier avec le pouvoir mais appelle à "une médiation internationale"

23/10/2020

Présidentielle en...

Voiture incendiée lors de manifestations contre un...
Guinée: Alpha Condé “force” la victoire dans un pays à feu et à sang

23/10/2020

Guinée: Alpha...

Alors que la Commission électorale indépendante (CENI)...
Guinée Conakry : Alpha Condé passe au premier tour selon des résultats préliminaires rendus publics par la CENI.

23/10/2020

Guinée Conakry...

Les résultats provisoires globaux de la présidentielle...
Togo : La jeune Gisèle Victoria Magbo brille dans la diaspora

23/10/2020

Togo :...

Elle s’appelle Gisèle Victoria Magbo et est...
Crise cardiaque :  Sidiki Diakité est mort

23/10/2020

Crise cardiaque...

La mort d'une personnalité publique est souvent...
Sidiki Diakité est mort

23/10/2020

Sidiki Diakité...

  Sidiki Diabaté de la Côte d'Ivoire...
Violences policières au Nigeria : les femmes s'exposent seins nus

23/10/2020

Violences policières...

Les protestations contre les violences policières se...
Egypte/ Justice: 49 personnes exécutées en 10 jour

23/10/2020

Egypte/ Justice:...

La condamnation à mort est toujours effective...
Les internautes tournent en dérision la rencontre Bédié-Ouattara

23/10/2020

Les internautes...

    Pour apaiser la tension pré-électorale...
Burkina Faso : Roch Kaboré envisage le retour de Blaise Compaoré, s'il est réélu

23/10/2020

Burkina Faso...

  L'ancien président burkinabè Blaise Compaoré pourrait...
Mali: Après Sidiki Diabaté et sa mère, un autre membre de la famille jeté en prison

23/10/2020

Mali: Après...

Décidément, la famille de Sidiki Diabaté a...
Bamba Moriféré : ” Alassane Ouattara n’est pas un Ivoirien. C’est un homme dangereux “

23/10/2020

Bamba Moriféré...

L’opposant Bamba Moriféré a fait une adresse...
Côte d’Ivoire / Violences préélectorales : 8 morts et 41 blessés à Dabou

23/10/2020

Côte d’Ivoire...

La flambée de violences qui s’est emparée...
Main tendue du gouvernement ivoirien / Blé Guirao (UDPCI) : ” On n’est plus à ce niveau …”

23/10/2020

Main tendue...

Le Secrétaire Général de l’UDPCI, ex-allié du...
Mamadou Koulibaly : “Ouattara pense que c’est un droit pour lui de tuer les Ivoiriens

23/10/2020

Mamadou Koulibaly...

Le Professeur Mamadou Koulibaly garde toujours une...
Guinée / élection présidentielle : les observateurs de la Cedeao surpris en train de se partager de l’argent-(Source)

23/10/2020

Guinée /...

Dans la soirée du mercredi, des journalistes...
Côte d’Ivoire /Dialogue politique : Bédié et Affi dénoncent le jeu trouble de la CEDEAO

23/10/2020

Côte d’Ivoire...

Les candidats Henri Konan Bédié et Pascal...
Violences en Côte d'Ivoire : Kerozen arrête la musique

23/10/2020

Violences en...

  La Côte d'Ivoire est en train...

En juin dernier, la star des réseaux sociaux Ramon Abbas alias Hushpuppi est tombé dans un traquenard tendu par la police de Dubaï. Il avait, dans la foulée, été extradé vers les Etats-Unis où il est détenu depuis quelques jours.

Pour faire face à la justice américaine, devant laquelle le Nigérian risque 20 ans de prison, le célèbre Instagrammeur s’est offert les services de l’avocat Gal Pissetzky qui prépare sa défense.

Selon l’avocat, Hushpuppi aurait été “kidnappé” par le FBI car aucun document légal n’a été établi pour son arrestation et il n’existe aucun traité d’extradition entre les États-Unis et les Émirats arabes unis où Hushpuppi résidait.

Dans sa charge, le FBI a déclaré que le fraudeur nigérian présumé “a conspiré pour blanchir des fonds volés lors d’une cyber-attaque de 14,7 millions de dollars dans une institution financière étrangère”.

 

Il a également été accusé d’être impliqué dans un stratagème frauduleux qui a coûté à un cabinet d’avocats basé à New York environ 922 800 $ par une combinaison de piratage informatique et d’ingénierie sociale.

Hushpuppi, qui aurait dupé environ 1 926 400 victimes, est accusé de conspiration de blanchiment d’argent, entre autres aux États-Unis, et risque une peine de prison de 20 ans.

 

 

L’avocat de Hushpuppi, Pissetzky, a déclaré le jeudi 9 juillet, dans une interview avec Forbes, que Hushpuppi est “un entrepreneur” qui a gagné son argent de manière légitime grâce à l’”immobilier” et à la “promotion de marques”.

Lors d’un entretien avec la BBC le vendredi 10 juillet, l’avocat Pissetzky, basé à Chicago, a déclaré que les États-Unis n’avaient pas le droit d’extrader Hushpuppi depuis Dubaï, affirmant que le Département d’État américain et le FBI avaient “kidnappé” son client.

“A mon avis, le FBI et le gouvernement ont agi illégalement en l’enlevant de Dubaï sans aucune procédure légale”, a déclaré M. Pissetzky à la BBC.

“Il n’y a pas eu de traité d’extradition, aucune démarche légale n’a été entreprise, aucun document judiciaire n’a été déposé, il s’agissait simplement d’un appel au FBI. Il n’est pas citoyen des États-Unis, les États-Unis n’avaient absolument aucune autorité pour le prendre”, dit son avocat.

Pissetzky a refusé de discuter de la manière dont il était payé pour les frais de justice et dit que l’affaire pourrait durer plusieurs mois, voire plus d’un an.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 575 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire