Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
Après le 7 février 2020, « Gbagbo pourrait aller partout où il veut »
23/12/2019 à 11h41 par Le Boy
Publicité
Publicité

 

Après le 7 février 2020, Laurent Gbagbo pourrait aller partout où il veut y compris en Côte d’Ivoire. Pour Steve Beko, il est temps pour tous les « GOR » de taire les querelles inutiles pour se concentrer sur la libération de Gbagbo le 6 février 2020.

Le communicant politique,  engagé  pour la démocratie et la défense de la dignité africain a essayé d’expliquer de manière terre-à-terre les situations afin que chacun soit au courant des faits.

Selon ces explications,  le 15 janvier, Laurent Gbagbo et Blé Goudé ont été acquittés. Ça veut dire qu’ils ne sont pas coupables des crimes allégués par Fatoumata Bensouda. Et le juge a demandé leur libération immédiate.

Lire aussi :Macron et Ouattara posent la pierre du plus grand marché de l’Afrique de l’ouest

– Le même jour, Fatoumata a fait appel de la décision de libération immédiate. Appel accepté par les juges qui ont assorti la libération de conditions restrictives.

– Le 16 septembre 2019, Bensouda a fait appel de la décision d’acquittement demandant en lieu et place un non-lieu.

– Le 7 Octobre, Me Altit pour le compte du président Gbagbo, a déposé une requête auprès de la cour afin que les mesures restrictives soient levées. Il exige que son client puisse jouir de sa liberté de mouvement et d’action en attendant que les juges se prononcent sur l’appel de Bensouda.

Lire aussi :Togo : Les 32 Maires de la région des Plateaux apportent leur soutien à Faure Gnassingbé

Publicité

– Pour faire simple, Me Altit dit aux juges : « comme vous allez prendre du temps pour analyser l’appel de Fatou et que les prochains rendez-vous sont jusqu’en juillet 2020, laissez mon client libre de rentrer dans son pays et de faire ce qu’il veut. Il reviendra le moment opportun pour participer à la suite du procès. Mais si vous le gardez ici, vous l’empêchez de participer à la vie politique de son pays. Ce serait donc une décision injuste puisqu’il est acquitté et donc innocent».

– Le 6 et 7 Février, les juges vont donc se prononcer exclusivement sur la levée des restrictions imposées au président Gbagbo. Si l’avis est défavorable, cela ne changera rien à sa situation actuelle en attendant. Si au contraire il est favorable, il pourra aller partout où il veut, y compris en Côte d’Ivoire. Il pourra donc comme Uhuru Kenyatta être libre totalement en attendant le verdict final de l’appel de Fatoumata.

« En conclusion, le 6 Février sera un moment décisif pour la suite des évènements. Il est donc temps pour nous tous de taire les querelles inutiles pour nous concentrer sur l’essence de notre engagement.  J’ai confirmation que le président Gbagbo sera présent physiquement à l’audience du 6 février 2020 », a-t-il fait savoir.

Avec Yeclo.com

Publicité
Ne partez pas sans partager :
JOB

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

🚨DOINGBUZZ ACTUALITE NEW Pour offres d'emploi 👉🏾 -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun  -🇨🇲 Cameroun  groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆



Plus de news

Le Président Buhari Demande À La Cedeao D'Exercer Une Pression Sur Le Mali

21/06/2021

Le président...

Publicité Publicité Ce samedi, le président nigérian...
Mali : La Force Barkhane Frappée Par Une Voiture Piégée, Des Blessés

21/06/2021

Mali :...

Publicité Publicité Les nouvelles ne sont pas...
Divorce Conflictuel Entre Laurent Gbagbo Et Simone Gbagbo ?

21/06/2021

Divorce conflictuel...

Publicité Publicité Est-ce la fin de l'un...
États-Unis : Joe Biden En Deuil

21/06/2021

États-Unis :...

Publicité Publicité Le président Joe Biden et...
Dbs Tv : &Quot;Les Africains Souhaiteraient Avoir Gbagbo Comme Président &Quot;

21/06/2021

DBS TV...

Publicité Publicité Imaginez toute l’Afrique réunie en...
Ban Ki-Moon Ne Pardonne Toujours Pas À Mohammed Vi

21/06/2021

Ban Ki-moon...

Publicité Publicité Le Sahara Occidental demeure un...
Mamadou Camara, Un Malien Champion De Lutte Canarienne

21/06/2021

Mamadou Camara,...

Publicité Publicité Arrivé aux Canaries à l’âge...
Fin D’ebola En Guinée (Officiel)

21/06/2021

Fin d’Ebola...

Publicité Publicité L’épidémie Ebola a été officiellement...
Cedeao : Le Mali Toujours Suspendu, La Monnaie Unique Annoncée Pour 2027

21/06/2021

CEDEAO :...

Publicité Publicité La 59ème session ordinaire de...
Mohammed Vi Désigné Personnalité De La Semaine

21/06/2021

Mohammed VI...

Publicité Publicité Le roi Mohammed VI du...
Nigeria : Boko Haram Confirme Enfin La Mort De Shekau

21/06/2021

Nigeria :...

Publicité Publicité Le groupe terroriste Boko Haram...
Réouverture De Frontières : La Guinée Et Le Sénégal Ont Trouvé Un Terrain D'Entente

21/06/2021

Réouverture de...

Publicité Publicité Bouclées depuis la veille de...
Coronavirus : Confinement Général Dans Une Partie De La Tunisie

21/06/2021

Coronavirus :...

Publicité Publicité Les mesures de prévention contre...
Covid-19: Le Qatar Exigera Que Les Spectateurs De La Coupe Du Monde 2022 Soient Vaccinés

21/06/2021

Covid-19: Le...

Publicité Publicité Le Qatar exigera que les...
L'Afrique Et La Caf Vers Un Projet De Super Ligue?

21/06/2021

L’Afrique et...

Publicité Publicité Vers un projet de Super...
Côte D’ivoire-Exclusif / Simone Gbagbo Parle De Sa Légitimité Et De Ses Blessures

21/06/2021

Côte d’Ivoire-Exclusif...

Publicité Publicité Simone Ehivet Gbagbo a eu...
Monnaie Unique : Le Lancement De L’eco Annoncé Pour 2027

21/06/2021

Monnaie unique...

Publicité Publicité Le projet de la monnaie...
Abidjan-Inondations/ Bouaké Fofana, Le Ministre De L’assainissement, Donne Les Raisons

21/06/2021

Abidjan-Inondations/ Bouaké...

Publicité Publicité Une forte pluie s’est abattue...
Togo : Ce Qu'Il Faut Savoir Du 21 Juin (Fête Des Martyrs)

21/06/2021

Togo :...

Publicité Publicité Le 21 juin de chaque...
Moele-Bénin : Un Des Leaders Dénonce Une Gestion Opaque Et Démissionne Du Parti

21/06/2021

Moele-Bénin :...

Publicité Publicité Qu’est-ce qui se  passe au...
Publicité
Publicité

 

Après le 7 février 2020, Laurent Gbagbo pourrait aller partout où il veut y compris en Côte d’Ivoire. Pour Steve Beko, il est temps pour tous les « GOR » de taire les querelles inutiles pour se concentrer sur la libération de Gbagbo le 6 février 2020.

Le communicant politique,  engagé  pour la démocratie et la défense de la dignité africain a essayé d’expliquer de manière terre-à-terre les situations afin que chacun soit au courant des faits.

Selon ces explications,  le 15 janvier, Laurent Gbagbo et Blé Goudé ont été acquittés. Ça veut dire qu’ils ne sont pas coupables des crimes allégués par Fatoumata Bensouda. Et le juge a demandé leur libération immédiate.

Lire aussi :Macron et Ouattara posent la pierre du plus grand marché de l’Afrique de l’ouest

– Le même jour, Fatoumata a fait appel de la décision de libération immédiate. Appel accepté par les juges qui ont assorti la libération de conditions restrictives.

– Le 16 septembre 2019, Bensouda a fait appel de la décision d’acquittement demandant en lieu et place un non-lieu.

– Le 7 Octobre, Me Altit pour le compte du président Gbagbo, a déposé une requête auprès de la cour afin que les mesures restrictives soient levées. Il exige que son client puisse jouir de sa liberté de mouvement et d’action en attendant que les juges se prononcent sur l’appel de Bensouda.

Lire aussi :Togo : Les 32 Maires de la région des Plateaux apportent leur soutien à Faure Gnassingbé

Publicité

– Pour faire simple, Me Altit dit aux juges : « comme vous allez prendre du temps pour analyser l’appel de Fatou et que les prochains rendez-vous sont jusqu’en juillet 2020, laissez mon client libre de rentrer dans son pays et de faire ce qu’il veut. Il reviendra le moment opportun pour participer à la suite du procès. Mais si vous le gardez ici, vous l’empêchez de participer à la vie politique de son pays. Ce serait donc une décision injuste puisqu’il est acquitté et donc innocent».

– Le 6 et 7 Février, les juges vont donc se prononcer exclusivement sur la levée des restrictions imposées au président Gbagbo. Si l’avis est défavorable, cela ne changera rien à sa situation actuelle en attendant. Si au contraire il est favorable, il pourra aller partout où il veut, y compris en Côte d’Ivoire. Il pourra donc comme Uhuru Kenyatta être libre totalement en attendant le verdict final de l’appel de Fatoumata.

« En conclusion, le 6 Février sera un moment décisif pour la suite des évènements. Il est donc temps pour nous tous de taire les querelles inutiles pour nous concentrer sur l’essence de notre engagement.  J’ai confirmation que le président Gbagbo sera présent physiquement à l’audience du 6 février 2020 », a-t-il fait savoir.

Avec Yeclo.com

Publicité
Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire