Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Affaire h0m0s3xualité : après la vidéo d’Yvidero, Gugu Love enfonce le clou
14/11/2020 à 17h38 par Le Boy

Elle s'appelle  Gugu Love et dans une vidéo devenue virale sur la toile, elle affirme avoir entretenu des relations s3xuelles avec la web humoriste Yvidero.

Après une vidéo de la web humoriste ivoirienne démentant les propos de cette dernière, Gugu Love revient et enfonce le clou.  Elle est restée ferme sur ses propos.   « Je n'ai dit que la vérité. Je n'ai rien inventé. Alors, si pour la vérité, je dois faire la prison, je suis prête à le faire ».

Et de poursuivre : « J’assume aux yeux de toute ma sexualité. À l’état civil, je me nomme Seh Augustine. Je suis d’ethnie Guérré, donc ivoirienne. Mon nom guérré est Dié. J’ai 43 ans. J’ai grandi à Abidjan dans la commune de Yopougon précisément au quartier Selmer non loin de la rue princesse. J’ai une réputation de bagarreuse dans mon quartier à Yopougon. J’étais insupportable.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : pour une histoire de Hastag, Yvidero et Emmanuelle Keita se « clashent»

Yvidero si je suis Sodome et Gomhorre, c'est que nous sommes toutes des Sodome et Gomhorre. Car je t'ai fait ça.... dans le 14ème. Si je dis des contre-vérités, que le Dieu de Isaac et d'Abraham que je prie, ton Allah que tu pries me foudroie.

Oui, je confirme que nous l'avons fait. Pas que je t'encourage à continuer à le faire. Mais sois toi-même. Je reconnais mon péché. Oui je suis une grande pécheresse. Mais devant Dieu, il n'y a pas de petit péché. Péché c'est péché.

Dieu est mon témoin. Jamais je n'ai nourri ou médité de te faire du mal. C'est Yaka Yaka qui a cité ton nom dans les piques qu'il me lançait sur la toile par vidéos interposées. Alors, en voulant lui répondre et rétablir la vérité, j'ai dû dire la vérité sur nos relations. Yaka Yaka n'est pas devin pour savoir ce qui s'est passé entre nous. C'est toi qui lui a parlé de moi. Tu parles de plaintes, de prison. Je n'ai dit que la vérité. Je n'ai rien inventé. Alors, si pour la vérité, je dois faire la prison, je suis prête à le faire. Le mensonge finit toujours par prendre l'ascenseur et la vérité l'escalier. Yvidero, tu es comme ça aussi ».

Lire aussi : Affaire « lesbienne »: Alpha Blondy au secours de Yvidero, « les êtres lumière comme toi font peur aux ténébreux »

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 398 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Elle s'appelle  Gugu Love et dans une vidéo devenue virale sur la toile, elle affirme avoir entretenu des relations s3xuelles avec la web humoriste Yvidero.

Après une vidéo de la web humoriste ivoirienne démentant les propos de cette dernière, Gugu Love revient et enfonce le clou.  Elle est restée ferme sur ses propos.   « Je n'ai dit que la vérité. Je n'ai rien inventé. Alors, si pour la vérité, je dois faire la prison, je suis prête à le faire ».

Et de poursuivre : « J’assume aux yeux de toute ma sexualité. À l’état civil, je me nomme Seh Augustine. Je suis d’ethnie Guérré, donc ivoirienne. Mon nom guérré est Dié. J’ai 43 ans. J’ai grandi à Abidjan dans la commune de Yopougon précisément au quartier Selmer non loin de la rue princesse. J’ai une réputation de bagarreuse dans mon quartier à Yopougon. J’étais insupportable.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : pour une histoire de Hastag, Yvidero et Emmanuelle Keita se « clashent»

Yvidero si je suis Sodome et Gomhorre, c'est que nous sommes toutes des Sodome et Gomhorre. Car je t'ai fait ça.... dans le 14ème. Si je dis des contre-vérités, que le Dieu de Isaac et d'Abraham que je prie, ton Allah que tu pries me foudroie.

Oui, je confirme que nous l'avons fait. Pas que je t'encourage à continuer à le faire. Mais sois toi-même. Je reconnais mon péché. Oui je suis une grande pécheresse. Mais devant Dieu, il n'y a pas de petit péché. Péché c'est péché.

Dieu est mon témoin. Jamais je n'ai nourri ou médité de te faire du mal. C'est Yaka Yaka qui a cité ton nom dans les piques qu'il me lançait sur la toile par vidéos interposées. Alors, en voulant lui répondre et rétablir la vérité, j'ai dû dire la vérité sur nos relations. Yaka Yaka n'est pas devin pour savoir ce qui s'est passé entre nous. C'est toi qui lui a parlé de moi. Tu parles de plaintes, de prison. Je n'ai dit que la vérité. Je n'ai rien inventé. Alors, si pour la vérité, je dois faire la prison, je suis prête à le faire. Le mensonge finit toujours par prendre l'ascenseur et la vérité l'escalier. Yvidero, tu es comme ça aussi ».

Lire aussi : Affaire « lesbienne »: Alpha Blondy au secours de Yvidero, « les êtres lumière comme toi font peur aux ténébreux »

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 398 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire