Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
APPLE OUVRE SA PLATEFORME AUX LOCALISATEURS D’OBJETS
23/06/2020 à 21h40 par La redaction

En 2019, Apple a lancé l’application Find My ou Localiser (en français) qui permet de retrouver un appareil égaré. Comme fonctionne cette localisation ? En substance, si vous perdez un iPhone, un iPad, un Mac, des AidPods ou une Apple Watch, votre appareil peut être détecté par ceux des autres clients d’Apple via une connexion Bluetooth, ce qui permet d’avoir une localisation. Et cela fonctionne même si l’objet perdu n’est pas connecté à internet. Il suffit qu’il soit allumé et détectable.

La fonctionnalité est très pratique, mais jusqu’à maintenant, celle-ci n’était disponible que pour les produits Apple. Mais la bonne nouvelle, c’est que lors de sa conférence WWDC, la firme de Cupertino a annoncé qu’elle ouvre cette plateforme de localisation d’objets aux autres développeurs. En d’autres termes, une société peut proposer des produits qui pourront aussi être retrouvés grâce à l’application Localiser. « Avec des centaines de millions d’appareils Apple dans le monde, un cryptage de bout en bout avancé et une sécurité de pointe, les utilisateurs peuvent localiser leurs articles dans l’application Find My en toute tranquillité d’esprit, car leur vie privée est protégée », peut-on lire sur un site d’Apple qui s’adresse aux développeurs. Le programme devrait être disponible avant la fin de l’année, et les développeurs peuvent déjà contacter Apple s’ils sont intéressés.

Une opportunité pour Tile ?

Pour le moment, on ne sait pas qui pourrait exploiter cette nouvelle fonctionnalité proposée par Apple. Mais on peut supposer que l’entreprise Tile, spécialiste des localisateurs d’objets, pourrait être intéressée. Celle-ci propose déjà des balises que l’on peut attacher à nos sacs, nos portefeuilles, etc. afin de pouvoir retrouver ceux-ci facilement en cas de perte.

D’ailleurs, l’annonce d’Apple est une véritable surprise puisque cela fait plusieurs mois que les médias évoquent le développement d’un produit similaire à ceux de Tile par la firme de Cupertino. Il est toujours possible qu’Apple lance ce produit plus tard et que le fait de proposer l’accès aux fonctionnalités de localisation à d’autres développeurs soit un moyen d’éviter de nouvelles plaintes pour abus de position dominante. D’après le Financial Times, au mois de mai, Tile aurait écrit à la Commission Européenne, accusant Apple de tenter de désavantager ses produits.

La façon dont la firme de Cupertino gère ses relations avec les développeurs de l’App Store est aujourd’hui observée à la loupe, alors que celle-ci continue de miser davantage sur les services.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 503 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

En 2019, Apple a lancé l’application Find My ou Localiser (en français) qui permet de retrouver un appareil égaré. Comme fonctionne cette localisation ? En substance, si vous perdez un iPhone, un iPad, un Mac, des AidPods ou une Apple Watch, votre appareil peut être détecté par ceux des autres clients d’Apple via une connexion Bluetooth, ce qui permet d’avoir une localisation. Et cela fonctionne même si l’objet perdu n’est pas connecté à internet. Il suffit qu’il soit allumé et détectable.

La fonctionnalité est très pratique, mais jusqu’à maintenant, celle-ci n’était disponible que pour les produits Apple. Mais la bonne nouvelle, c’est que lors de sa conférence WWDC, la firme de Cupertino a annoncé qu’elle ouvre cette plateforme de localisation d’objets aux autres développeurs. En d’autres termes, une société peut proposer des produits qui pourront aussi être retrouvés grâce à l’application Localiser. « Avec des centaines de millions d’appareils Apple dans le monde, un cryptage de bout en bout avancé et une sécurité de pointe, les utilisateurs peuvent localiser leurs articles dans l’application Find My en toute tranquillité d’esprit, car leur vie privée est protégée », peut-on lire sur un site d’Apple qui s’adresse aux développeurs. Le programme devrait être disponible avant la fin de l’année, et les développeurs peuvent déjà contacter Apple s’ils sont intéressés.

Une opportunité pour Tile ?

Pour le moment, on ne sait pas qui pourrait exploiter cette nouvelle fonctionnalité proposée par Apple. Mais on peut supposer que l’entreprise Tile, spécialiste des localisateurs d’objets, pourrait être intéressée. Celle-ci propose déjà des balises que l’on peut attacher à nos sacs, nos portefeuilles, etc. afin de pouvoir retrouver ceux-ci facilement en cas de perte.

D’ailleurs, l’annonce d’Apple est une véritable surprise puisque cela fait plusieurs mois que les médias évoquent le développement d’un produit similaire à ceux de Tile par la firme de Cupertino. Il est toujours possible qu’Apple lance ce produit plus tard et que le fait de proposer l’accès aux fonctionnalités de localisation à d’autres développeurs soit un moyen d’éviter de nouvelles plaintes pour abus de position dominante. D’après le Financial Times, au mois de mai, Tile aurait écrit à la Commission Européenne, accusant Apple de tenter de désavantager ses produits.

La façon dont la firme de Cupertino gère ses relations avec les développeurs de l’App Store est aujourd’hui observée à la loupe, alors que celle-ci continue de miser davantage sur les services.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 503 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire