Actualités

Apple écope d’une amende de 25 millions pour pratique commerciale frauduleuse

Apple Écope D'Une Amende De 25 Millions Pour Pratique Commerciale Frauduleuse

La DGCCRF vient d’infliger une amende de 25 millions d’euros au géant californien “Apple ” pour une pratique commerciale trompeuse par omission en Europe et plus précisément en France. Apple fonctionne depuis plusieurs années déjà mais n’a jamais eu d’amende aussi élevée. Il faut noter aussi que cette amende de 25 millions serait la plus lourde amende jamais infligée par la répression des fraudes. En effet, d’après les informations reçues par les confrères du Parisien, Apple va devoir régler une amende de 25 millions d’euros pour “pratique commerciale trompeuse par omission”.

À lire aussi :   Comment regarder HBO en France en 2O21

C’est une décision prise par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) sur l’affaire des batteries d’iPhone suite à d’énormes investigations. Il faut dire que la DGCCRF a mis tout son temps à creuser afin de se rassurer que la sanction convient et ne serait en aucun cas vu comme une exagération. On rappelle qu’en 2017, le groupe californien avait reconnu avoir été contraint de ralentir la vitesse du processeur et donc de fonctionnement des iPhone 6, SE et 7 lors de la mise à jour du système d’exploitation iOS afin d’éviter que les batteries ne se usent trop vite tout en provoquant une extinctions intempestives de l’appareil. Mais Apple a omis le fait de prévenir la clientèle de l’utilisation. Ce qui conduit donc à sa perte.
Pour la DGCCRF, les utilisateurs devraient être informés sur les risques de l’appareil. Pour eux, c’est un droit que Apple a boycotté. Ils a privé les consommateurs des informations nécessaires sur l’utilisation de son produit. Alors le directeur général de la DGCCRF Loïc Tanguy considère cet acte comme frauduleux et pratique trompeuse.

À lire aussi :   Centrafrique : la France suspend son aide budgétaire et militaire au gouvernement

Lire aussi : Apple dit non aux chargeurs universels imposés par l’UE

Il faut aussi noter qu’après l’amende infligée à Apple, le procureur de la République insiste à ce que Apple publie les informations manquantes sur son site officiel internet.
Cependant, Apple reconnaît son erreur et accepte payer l’amende qui lui a été infligée. Cependant, il n’y a aucune d’indemnisation aux consommateurs.

--
Publicité 3vision-group

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire