Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Antoine Glaser catégorique: “Ouattara a peur du retour de Gbagbo”
08/02/2020 à 10h09 par La redaction

Antoine Glaser était l’invité de France 24 pour débattre de l’audience en appel du procès de l’ancien chef de l’Etat ivoirien, Laurent Gbagbo, qui a eu lieu le 6 février 2020 à la Cour pénale internationale (CPI).

“Le retour probable de Laurent Gbagbo panique le régime Ouattara”, selon Antoine Glaser

Antoine Glaser, journaliste et écrivain français était l’invité de France 24 jeudi 6 février 2020. Il a, à cette occasion, indiqué que le procès de Laurent Gbagbo actuellement en cours devant la Cour pénale internationale, relève d’une affaire purement politique.

L’idée d’un retour en Côte d’Ivoire de l’ancien président ivoirien, fait-il remarquer, inquiète vivement le régime d’Abidjan. « On voit bien que le pouvoir ivoirien est extrêmement inquiet et fait tout pour bloquer son arrivée », dénonce le fondateur du journal La Lettre du continent, ajoutant que cela fait de ce procès à la Haye, une affaire politique.

Acquitté mi-janvier 2019 des charges de crimes contre l’humanité et crimes de guerre lors de la crise postélectorale de 2010-2011, Laurent Gbagbo bénéficie depuis un peu plus d’un an d’une liberté conditionnelle. Plusieurs restrictions ont en effet été assorties à sa libération conformément à la décision de la chambre d’appel de la CPI, prononcée le 1er février 2019.

Une intense bataille juridique a lieu entre son équipe de défense et l’accusation dirigée par la gambienne Fatou Bensouda en vue de la levée de toutes les restrictions imposées à sa liberté. Tout comme Charles Blé Goudé, Laurent Gbagbo manifeste le désir de regagner la Côte d’Ivoire, son pays, en vue de prendre part à la vie politique de la nation.

Mais ce désir semble se heurter à une farouche opposition du régime Ouattara qui pense que le retour au bercail du fondateur du Front populaire ivoirien serait une menace pour la stabilité du pays.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Antoine Glaser était l’invité de France 24 pour débattre de l’audience en appel du procès de l’ancien chef de l’Etat ivoirien, Laurent Gbagbo, qui a eu lieu le 6 février 2020 à la Cour pénale internationale (CPI).

“Le retour probable de Laurent Gbagbo panique le régime Ouattara”, selon Antoine Glaser

Antoine Glaser, journaliste et écrivain français était l’invité de France 24 jeudi 6 février 2020. Il a, à cette occasion, indiqué que le procès de Laurent Gbagbo actuellement en cours devant la Cour pénale internationale, relève d’une affaire purement politique.

L’idée d’un retour en Côte d’Ivoire de l’ancien président ivoirien, fait-il remarquer, inquiète vivement le régime d’Abidjan. « On voit bien que le pouvoir ivoirien est extrêmement inquiet et fait tout pour bloquer son arrivée », dénonce le fondateur du journal La Lettre du continent, ajoutant que cela fait de ce procès à la Haye, une affaire politique.

Acquitté mi-janvier 2019 des charges de crimes contre l’humanité et crimes de guerre lors de la crise postélectorale de 2010-2011, Laurent Gbagbo bénéficie depuis un peu plus d’un an d’une liberté conditionnelle. Plusieurs restrictions ont en effet été assorties à sa libération conformément à la décision de la chambre d’appel de la CPI, prononcée le 1er février 2019.

Une intense bataille juridique a lieu entre son équipe de défense et l’accusation dirigée par la gambienne Fatou Bensouda en vue de la levée de toutes les restrictions imposées à sa liberté. Tout comme Charles Blé Goudé, Laurent Gbagbo manifeste le désir de regagner la Côte d’Ivoire, son pays, en vue de prendre part à la vie politique de la nation.

Mais ce désir semble se heurter à une farouche opposition du régime Ouattara qui pense que le retour au bercail du fondateur du Front populaire ivoirien serait une menace pour la stabilité du pays.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire