Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Anglettere: Un pasteur nigérian et son épouse condamnés pour viols sur des enfants
16/01/2020 à 18h57 par La redaction

Michael Oluronbi, un pasteur nigérian de 60 ans basé à Birmingham, en Angleterre, a été condamné mardi 14 janvier par un tribunal britannique pour 24 chefs d’abus et de viols sexuels sur des enfants.

Plus précisément, il a été reconnu coupable de 15 chefs de viol, sept chefs d’attentat à la pudeur et deux chefs d’agressions sexuelles. Sa femme, Juliana Oluronbi, 58 ans, a également été reconnue coupable de trois chefs d’accusation de complicité de viol.

Selon des documents judiciaires, cinq des sept victimes sont des frères et sœurs qui ont été maltraités à leur domicile où l’église a rendu des services. Les procureurs ont déclaré au tribunal qu’Oluronbi s’était caché sous le prétexte d’effectuer des délivrances et des travaux spirituels sur ses victimes, hommes et femmes, pour les agresser sexuellement. La principale tactique qu’il a employée a été de prétendre que Dieu lui avait demandé d’administrer des «bains saints» à certains membres de sa congrégation afin de les «purifier» et de les protéger des mauvaises influences.

Les procureurs ont déclaré au tribunal que les enquêtes policières avaient montré que sa femme, Juliana Oluronbi, apportait un soutien indéfectible à son mari et avait notamment organisé des avortements chaque fois qu’une des victimes tombait enceinte de ce dernier.

«Cette affaire impliquait des sévices sexuels graves et persistants de jeunes enfants vulnérables par un chef religieux. Le jeune âge des victimes augmente considérablement la gravité des infractions.”

«En raison du travail acharné et de la diligence de l’équipe du parquet et de la solidité des preuves, les deux accusés ont été reconnus coupables après le procès.”

«Ce n’est que grâce au grand courage des victimes que cet abus a été mis en lumière et que toute l’étendue du comportement ignoble et sans loi de ces personnes a été révélée.» a déclaré Georgina Hewins, du ministère public.

Oluronbi a été arrêté à l’aéroport de Birmingham en mai de l’année dernière alors qu’il tentait de quitter le pays pour le Nigeria avec certains de ses effets personnels et une somme d’argent. La police n’est pas en mesure de déterminer s’il tentait de fuir la justice, mais a souligné qu’il avait récemment été confronté aux mauvais traitements infligés par l’une de ses victimes.
Dans un aveu filmé l’année dernière par un membre de la famille d’une victime qui l’avait confronté, Oluronbi a été entendu en disant:
“Tout était de ma faute, et comme je l’ai déjà dit, je n’étais pas censé être humain. Je n’étais pas censé vivre sous le toit d’un être humain et j’ai dit que j’étais un animal. »

La peine des Oluronbi devrait être connue à une date ultérieure.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 505 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Togo : un maire vient d'être destitué

12/10/2020

Togo :...

  C'est une première depuis le début...
Au chômage, malgré trois Masters ce jeune homme émeut la toile

12/10/2020

Au chômage,...

Malgré un parcours académique, très riche, Bamba...
Affi N'guessan : "Là où c'est calé, nous allons décaler"

12/10/2020

Affi N’guessan...

« Là où c'est bouclé, nous allons...
Nécrologie: Décès de l’acteur Simon Pierre Nikiema dit BRIGA

12/10/2020

Nécrologie: Décès...

« Briga » de son vrai nom Simon Pierre...
L'opposition ivoirienne appelle l'ONU au secours

12/10/2020

L’opposition ivoirienne...

  Les membres de l'opposition ivoirienne se...
Faure Gnassingbé a présidé son premier séminaire gouvernemental

12/10/2020

Faure Gnassingbé...

Faure Gnassingbé, le père de la nation...
Soumaïla Cissé, prochain Président malien ?

12/10/2020

Soumaïla Cissé,...

Six mois après son kidnapping, le leader...
Côte d'Ivoire : Hamed Bakayoko vient d'avoir son doctorat

12/10/2020

Côte d’Ivoire...

Félicitations au Premier ministre pour ce nouveau...
Murielle Ahouré nommée ambassadrice nationale de l’UNICEF

12/10/2020

Murielle Ahouré...

La championne du monde s’engage pour l’éducation...
Malcolm X : un de ses assassins révèle le motif du meurtre-Vidéo

12/10/2020

Malcolm X...

Malcolm X s’exprimait lors d’une manifestation de...
Côte d'Ivoire : Debordo Leekunfa se prononce sur la situation sociopolitique

12/10/2020

Côte d’Ivoire...

  La tension sociopolitique qui sévit en...
Côte d’ivoire: ”Nous sommes prêts à mourir pour notre pays…”, les vérités d’Amon Tanoh à Alassane Ouattara

12/10/2020

Côte d’ivoire:...

S’il y a un homme dont le...
10 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur Osama Ben Laden

12/10/2020

10 choses...

Cela fait quatre ans qu’une opération du...
Le Sénégal veut inscrire son traditionnel ”Thiébou dieune” au patrimoine de l’Unesco

12/10/2020

Le Sénégal...

Le dossier complet de la candidature est...
Mali : Une otage Suisse tuée par des terroristes

11/10/2020

Mali :...

Le conseiller fédéral suisse des Affaires étrangères...
Présidentielle aux USA : Akon, conseiller du candidat Brock Pierce

11/10/2020

Présidentielle aux...

L'artiste et crypto entrepreneur Akon, deux fois...
Liban : 4 morts dans  l’explosion d’un entrepôt de carburant

11/10/2020

Liban :...

Encore une explosion qui frappe le Liban....
La France fait une incroyable demande à Guillaume Soro

11/10/2020

La France...

  L'Elysée vient de remettre l'ancien président...
Singapour va payer ses citoyens pour faire des bébés

11/10/2020

Singapour va...

Singapour offre un paiement unique pour encourager...
L'opposition ivoirienne appelle l'ONU au secours

11/10/2020

Meeting de...

Le Président du PDCI, Henri Konan Bédié...

Michael Oluronbi, un pasteur nigérian de 60 ans basé à Birmingham, en Angleterre, a été condamné mardi 14 janvier par un tribunal britannique pour 24 chefs d’abus et de viols sexuels sur des enfants.

Plus précisément, il a été reconnu coupable de 15 chefs de viol, sept chefs d’attentat à la pudeur et deux chefs d’agressions sexuelles. Sa femme, Juliana Oluronbi, 58 ans, a également été reconnue coupable de trois chefs d’accusation de complicité de viol.

Selon des documents judiciaires, cinq des sept victimes sont des frères et sœurs qui ont été maltraités à leur domicile où l’église a rendu des services. Les procureurs ont déclaré au tribunal qu’Oluronbi s’était caché sous le prétexte d’effectuer des délivrances et des travaux spirituels sur ses victimes, hommes et femmes, pour les agresser sexuellement. La principale tactique qu’il a employée a été de prétendre que Dieu lui avait demandé d’administrer des «bains saints» à certains membres de sa congrégation afin de les «purifier» et de les protéger des mauvaises influences.

Les procureurs ont déclaré au tribunal que les enquêtes policières avaient montré que sa femme, Juliana Oluronbi, apportait un soutien indéfectible à son mari et avait notamment organisé des avortements chaque fois qu’une des victimes tombait enceinte de ce dernier.

«Cette affaire impliquait des sévices sexuels graves et persistants de jeunes enfants vulnérables par un chef religieux. Le jeune âge des victimes augmente considérablement la gravité des infractions.”

«En raison du travail acharné et de la diligence de l’équipe du parquet et de la solidité des preuves, les deux accusés ont été reconnus coupables après le procès.”

«Ce n’est que grâce au grand courage des victimes que cet abus a été mis en lumière et que toute l’étendue du comportement ignoble et sans loi de ces personnes a été révélée.» a déclaré Georgina Hewins, du ministère public.

Oluronbi a été arrêté à l’aéroport de Birmingham en mai de l’année dernière alors qu’il tentait de quitter le pays pour le Nigeria avec certains de ses effets personnels et une somme d’argent. La police n’est pas en mesure de déterminer s’il tentait de fuir la justice, mais a souligné qu’il avait récemment été confronté aux mauvais traitements infligés par l’une de ses victimes.
Dans un aveu filmé l’année dernière par un membre de la famille d’une victime qui l’avait confronté, Oluronbi a été entendu en disant:
“Tout était de ma faute, et comme je l’ai déjà dit, je n’étais pas censé être humain. Je n’étais pas censé vivre sous le toit d’un être humain et j’ai dit que j’étais un animal. »

La peine des Oluronbi devrait être connue à une date ultérieure.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 505 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire