Doing Buzz: Emploi, Actualité, Concours,Tech, People, Télécharger etc..
Angleterre : Un groupe d’artiste menace de poursuivre Donald Trump en justice
29/06/2020 à 14h36 par La redaction

Les Rolling Stones ne sont pas de bonne humeur. Ils sont en colère contre Donald Trump, le père de la nation américaine. Comme d'autres artistes, le groupe de rock britannique refuse que ses chansons soient utilisées lors des meetings du président des Etats-Unis.

 

En effet, le célèbre groupe de rock britannique menace le président américain Donald Trump de le poursuivre en justice s'il continue d'utiliser une de leurs chansons, « You Can't Always Get What You Want », lors de ses meetings. Les rockeurs sont en lien avec l'organisme américain de protection des droits musicaux, BMI, qui a prévenu que tout futur usage d'une œuvre des Rolling Stones lors de la campagne de Donald Trump violerait son accord de licence avec l'organisation.

Lire aussi : 9 sites de musique libre de droit gratuite pour vos vidéos

« Si Donald Trump n'en tient pas compte et persiste, il serait alors poursuivi en justice pour avoir brisé l'embargo et avoir joué de la musique non autorisée », est-il souligné dans un communiqué publié par le site d'information Deadline, basé à Holywood. L'article de Deadline a été tweeté par le compte Twitter officiel des Rolling Stones.

Angleterre : Un groupe d'artiste menace de poursuivre Donald Trump en justice

 

Plusieurs artistes se sont opposés à l'utilisation de leur musique par Donald Trump. Le goupe de rock Queen s'était insurgé contre l'utilisation de We Are the Champions lors d'une apparition sur scène de Donald Trump à la convention républicaine en 2016. Le groupe avait expliqué sur Twitter que leur tube avait été utilisé "contre leur volonté". Adele, R.E.M, Neil Young... De nombreux artistes ou ayants droit ont eux aussi dénoncé l'usage de leurs œuvres pendant les rassemblements républicains.

Angleterre : Un groupe d'artiste menace de poursuivre Donald Trump en justice

The Rolling Stones est un groupe rock britannique originaire de Londres, en Angleterre. Il est formé en 1962 par le guitariste et leader Brian Jones, le pianiste Ian Stewart, le chanteur Mick Jagger et le guitariste Keith Richards.

Lire aussi : USA : Une infirmière aurait transmis le Covid-19 à 750 afro-américain pour se venger

Service commercial

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 75 302 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

pub
Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE - OFFRE D'EMPLOI - BOURSE D'ETUDES - ANNONCE -BUSINESS - GODOGODOO groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Les Rolling Stones ne sont pas de bonne humeur. Ils sont en colère contre Donald Trump, le père de la nation américaine. Comme d'autres artistes, le groupe de rock britannique refuse que ses chansons soient utilisées lors des meetings du président des Etats-Unis.

 

En effet, le célèbre groupe de rock britannique menace le président américain Donald Trump de le poursuivre en justice s'il continue d'utiliser une de leurs chansons, « You Can't Always Get What You Want », lors de ses meetings. Les rockeurs sont en lien avec l'organisme américain de protection des droits musicaux, BMI, qui a prévenu que tout futur usage d'une œuvre des Rolling Stones lors de la campagne de Donald Trump violerait son accord de licence avec l'organisation.

Lire aussi : 9 sites de musique libre de droit gratuite pour vos vidéos

« Si Donald Trump n'en tient pas compte et persiste, il serait alors poursuivi en justice pour avoir brisé l'embargo et avoir joué de la musique non autorisée », est-il souligné dans un communiqué publié par le site d'information Deadline, basé à Holywood. L'article de Deadline a été tweeté par le compte Twitter officiel des Rolling Stones.

Angleterre : Un groupe d'artiste menace de poursuivre Donald Trump en justice

 

Plusieurs artistes se sont opposés à l'utilisation de leur musique par Donald Trump. Le goupe de rock Queen s'était insurgé contre l'utilisation de We Are the Champions lors d'une apparition sur scène de Donald Trump à la convention républicaine en 2016. Le groupe avait expliqué sur Twitter que leur tube avait été utilisé "contre leur volonté". Adele, R.E.M, Neil Young... De nombreux artistes ou ayants droit ont eux aussi dénoncé l'usage de leurs œuvres pendant les rassemblements républicains.

Angleterre : Un groupe d'artiste menace de poursuivre Donald Trump en justice

The Rolling Stones est un groupe rock britannique originaire de Londres, en Angleterre. Il est formé en 1962 par le guitariste et leader Brian Jones, le pianiste Ian Stewart, le chanteur Mick Jagger et le guitariste Keith Richards.

Lire aussi : USA : Une infirmière aurait transmis le Covid-19 à 750 afro-américain pour se venger

Service commercial

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 75 302 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

pub
Ne partez pas sans partager :
0 0 vote
Note l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Veuillez émettre un commentaire sur cet articlex
()
x