People

Angleterre : le voleur des bijoux de la reine Elisabeth II passe aux aveux

Angleterre le voleur des bijoux de la reine Elisabeth II passe aux aveux doingbuzz

En août dernier, le palais de Buckingham a annoncé la disparition de certains objets de valeurs de la reine Elisabeth II. Alors qu’un ouvrier du palais a été pris pour l’auteur du drame, le vrai visage du voleur vient d’être dévoilé. Ce dernier a fait d’énormes révélations.

Lire aussi: Togo : Un préfet au cœur d’une incroyable affaire de s3xtape

L’employé a admis devant le tribunal de première instance de Webtminster avoir volé non seulement une médaille ayant appartenu au maître de maison, le vice-amiral Tony Johnstone-Burt (qu’il a ensuite mis en vente sur eBay pour environ 380 euros), comme publié la BBC. Une photographie officielle signée par le duc de Cambridge et le duc de Sussex a également été réalisée.

Lire aussi: USA : Comment Donald Trump pourrait protéger ses enfants

À lire aussi :   Malgré le Coronavirus, la reine Elizabeth II rencontre Joe Biden en personne

Canto a admis qu’il avait volé la médaille et l’avait ensuite mise en vente sur eBay, ainsi qu’une autre médaille, celle du commandant de l’Ordre royal de Victoria de l’ancien officier de l’armée britannique Richard Sykes, que la reine lui a décernée en 2010.

Lire aussi: Nigeria : cette jeune fille meurt en donnant naissance à son bébé

Tous les objets volés ont un prix compris entre 11 000 et 112 000 euros. Tous ont été proposés à la vente sur la plateforme de vente en ligne susmentionnée. Ils ont été vendus à un prix bien inférieur à leur valeur et de toutes ces ventes, Adamo a fait environ 8 000 euros.

 A la suite de ses aveux, le juge Alexander Jacobs a libéré Adamo sous caution, mais il risque une éventuelle peine de prison. 

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire