Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Aminci depuis novembre, Jumia vise désormais les gros vendeurs
15/05/2020 à 10h57 par La redaction

Récemment sortie de trois pays africains, la plateforme de e-commerce veut se concentrer sur les grandes marques pour attirer plus de clients.

Entamée en novembre 2019 avec son retrait du Cameroun, de la Tanzanie et du Rwanda, la cure de minceur de la plateforme panafricaine de e-commerce Jumia semble commencer à porter ses fruits. L’entreprise dirigée par les Français Sacha Poignonnec et Jérémy Hodara, veut croire en sa nouvelle stratégie entamée au début de l’année, et que la crise liée au nouveau coronavirus a accélérée.

L’objectif principal de Jumia est désormais d’intensifier l’engagement de ses utilisateurs sur ses applications et ses sites web en proposant des produits issus de grandes marques, a rappelé le groupe à l’occasion de la publication de ses résultats du premier trimestre 2020 le 13 mai.

Partenariats stratégiques

Jumia a ainsi conclu début mai un partenariat avec BDI-BD Morocco, principal distributeur de Nike sur le continent. Au Maroc et en Algérie, l’accord permet à l’équipementier américain d’afficher une boutique officielle sur Jumia Mall, la catégorie du site web réservée aux grandes marques avec une sélection de plus de soixante-dix références. Progressivement, BDI-BD Morocco devrait ouvrir d’autres boutiques en ligne sur Jumia pour les différentes marques qu’elle distribue en Afrique, comme Tommy Hilfiger ou Converse.

Quelques mois plutôt, à la faveur de la pandémie de Covid-19, Jumia s’est allié au britannique Reckitt Benckiser et au géant américain des biens de consommations Procter & Gamble. Les références de ces gros vendeurs doivent constituer un produit d’appel pour les utilisateurs de Jumia.

« Nous captons de plus en plus l’attention des grandes marques qui comprennent que nous pouvons être un canal intéressant pour la distribution de leurs produits sur le continent », s’est réjoui Sacha Poignonnec lors de la présentation en ligne des résultats du premier trimestre.

Capitaliser sur JumiaPay

Au premier trimestre 2020, la plateforme a attiré quelque 6,4 millions d’utilisateurs actifs. Un résultat en croissance de 51 % par rapport au premier trimestre 2019. À long terme, Jumia espère pouvoir retenir ses clients dans un écosystème plus vaste qui comprend notamment son service de paiement en ligne JumiaPay sur lequel le groupe veut particulièrement capitaliser.

« Actuellement, seuls les services numériques proposés via l’application JumiaPay, tels que le rechargement du temps d’antenne, le paiement des factures de services publics, l’émission de billets de transport, etc., sont monétisés en facturant une commission au prestataire de services tiers concerné figurant sur l’application JumiaPay. À l’avenir, nous avons l’intention d’étendre et de monétiser les services de paiement et les services financiers au-delà de la plateforme Jumia », indique le groupe coté à la Bourse de New York.

Pour l’heure, JumiaPay est disponible dans sept marchés (Nigeria, Égypte, Maroc, Côte d’Ivoire, Ghana, Kenya et Tanzanie) et enregistre un volume total des paiements de 35,5 millions d’euros au premier trimestre 2020, soit une augmentation de 71 % par rapport la même période en 2019.

À noter, au premier trimestre, le groupe Jumia avec ses désormais onze pays desservis, a enregistré un résultat (Ebitda) négatif, à -35,6 millions d’euros – soit 10 % de baisse par rapport à la même période de 2019, et son niveau le plus bas depuis six mois.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 505 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Récemment sortie de trois pays africains, la plateforme de e-commerce veut se concentrer sur les grandes marques pour attirer plus de clients.

Entamée en novembre 2019 avec son retrait du Cameroun, de la Tanzanie et du Rwanda, la cure de minceur de la plateforme panafricaine de e-commerce Jumia semble commencer à porter ses fruits. L’entreprise dirigée par les Français Sacha Poignonnec et Jérémy Hodara, veut croire en sa nouvelle stratégie entamée au début de l’année, et que la crise liée au nouveau coronavirus a accélérée.

L’objectif principal de Jumia est désormais d’intensifier l’engagement de ses utilisateurs sur ses applications et ses sites web en proposant des produits issus de grandes marques, a rappelé le groupe à l’occasion de la publication de ses résultats du premier trimestre 2020 le 13 mai.

Partenariats stratégiques

Jumia a ainsi conclu début mai un partenariat avec BDI-BD Morocco, principal distributeur de Nike sur le continent. Au Maroc et en Algérie, l’accord permet à l’équipementier américain d’afficher une boutique officielle sur Jumia Mall, la catégorie du site web réservée aux grandes marques avec une sélection de plus de soixante-dix références. Progressivement, BDI-BD Morocco devrait ouvrir d’autres boutiques en ligne sur Jumia pour les différentes marques qu’elle distribue en Afrique, comme Tommy Hilfiger ou Converse.

Quelques mois plutôt, à la faveur de la pandémie de Covid-19, Jumia s’est allié au britannique Reckitt Benckiser et au géant américain des biens de consommations Procter & Gamble. Les références de ces gros vendeurs doivent constituer un produit d’appel pour les utilisateurs de Jumia.

« Nous captons de plus en plus l’attention des grandes marques qui comprennent que nous pouvons être un canal intéressant pour la distribution de leurs produits sur le continent », s’est réjoui Sacha Poignonnec lors de la présentation en ligne des résultats du premier trimestre.

Capitaliser sur JumiaPay

Au premier trimestre 2020, la plateforme a attiré quelque 6,4 millions d’utilisateurs actifs. Un résultat en croissance de 51 % par rapport au premier trimestre 2019. À long terme, Jumia espère pouvoir retenir ses clients dans un écosystème plus vaste qui comprend notamment son service de paiement en ligne JumiaPay sur lequel le groupe veut particulièrement capitaliser.

« Actuellement, seuls les services numériques proposés via l’application JumiaPay, tels que le rechargement du temps d’antenne, le paiement des factures de services publics, l’émission de billets de transport, etc., sont monétisés en facturant une commission au prestataire de services tiers concerné figurant sur l’application JumiaPay. À l’avenir, nous avons l’intention d’étendre et de monétiser les services de paiement et les services financiers au-delà de la plateforme Jumia », indique le groupe coté à la Bourse de New York.

Pour l’heure, JumiaPay est disponible dans sept marchés (Nigeria, Égypte, Maroc, Côte d’Ivoire, Ghana, Kenya et Tanzanie) et enregistre un volume total des paiements de 35,5 millions d’euros au premier trimestre 2020, soit une augmentation de 71 % par rapport la même période en 2019.

À noter, au premier trimestre, le groupe Jumia avec ses désormais onze pays desservis, a enregistré un résultat (Ebitda) négatif, à -35,6 millions d’euros – soit 10 % de baisse par rapport à la même période de 2019, et son niveau le plus bas depuis six mois.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 505 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire