PSG: libération de Aminata Diallo soupçonnée d’avoir attaqué sa coéquipière

La milieu de terrain du Paris Saint-Germain Aminata Diallo a été libérée par la police après avoir été interpellée mercredi 10 novembre.

Le Paris Saint-Germain a confirmé que mercredi matin, la police régionale de Versailles avait arrêté Diallo, « cela fait partie de la procédure qui a commencé après que les joueurs du club ont été attaqués jeudi soir dernier ».

Le quotidien français « Team » a rapporté que la coéquipière de Diallo au Paris Saint-Germain et milieu de terrain français Kyla Hamravi a été attaquée par deux hommes masqués dans la rue jeudi 4 novembre. Le communiqué du club publié jeudi a déclaré :

« Le Paris Saint-Germain a constaté la libération d’Aminata Diallo. Le club gardera le contact avec les joueurs afin qu’ils puissent surmonter cette épreuve et rétablir rapidement le calme. Le Paris Saint-Germain a réitéré sa confiance dans justice pour clarifier l’incident.

À lire aussi :
Lionel Messi : sa recette pour remporter la Ligue des Champions

Le club apprécie la retenue de chacun, le respect de la présomption d’innocence et la vie privée de l’équipe. » Les autorités étudient la théorie selon laquelle Diallo aurait engagé sa confidente pour arrêter sa talentueuse adversaire afin qu’elle puisse prendre une place dans l’équipe du PSG.

Quelques heures avant l’attentat, tous les joueurs et staff du PSG ont participé à une réunion en salle organisée au chic restaurant Le Chalet des Iles sur l’île du Bois de Boulogne à Paris.

Après le repas, Diallo a proposé de conduire Hamlawi et une autre joueuse, Sakina Karchawi, à leur domicile près des Yvelines, où ils vivent tous les trois.

À lire aussi :
PSG : Sergio Ramos déclare la guerre au club

Vers 10h30 du soir, Diallo venait de sortir du domicile de Karchaoui lorsque l’agresseur masqué s’est approché de la voiture et a traîné Hamraoui. L’un d’eux aurait crié après Hamraoui et l’aurait frappé à la jambe avec une barre de fer, tandis que l’autre aurait « détenu » Diallo mais ne lui aurait pas fait de mal. L’attaque a duré « quelques minutes », et les deux hommes ont pris la fuite.

Hamraoui a immédiatement contacté le directeur de la sécurité du PSG et l’entraîneur adjoint de l’équipe, puis s’est rendu à l’hôpital pour recevoir des points de suture.
Puis elle a raté la séance d’entraînement de l’équipe contre le Real Madrid mardi soir et un important match de Ligue des champions – Diallo a joué pour elle.

À lire aussi :
Après la défaite, le Qatar prend une terrible décision avec le PSG

A 6 heures du matin après le match, Diallo a été interpellé à son domicile de Marly-le-Roi et placé en détention par la police.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire