Doing Buzz: Emploi, Actualité, Concours,Tech, People, Télécharger etc..
Amazonie : assassinat d’un indigène qui protégeait la forêt
15/11/2019 à 20h33 par Prudence ETOU

"Le loup" était son surnom dans la forêt où il vivait , il s'appelait Paulo Paulino Guajajara. Il vivait au fond de la forêt amazonienne . Le jeune homme a été abattu par une balle dans la tête par des bûcherons illégaux, qui viennent couper des arbres sans autorisation.

Bien que ce soit une pratique absolument illégale, ce fléau a tendance à prendre une telle ampleur, une allure qui semble devenir incontrôlable depuis l'arrivée au pouvoir du Président actuel brésilien. Jair Bolsonaro avait fait des promesses selon lesquelles il devait ouvrir les terres autochtones protégées au développement économique. Ces terres, le jeune indigène Paulo Paulino Guajajara les protégeait effectivement, à la tête du groupe "Gardiens de la forêt", un groupe créé en 2012, pour lutter contre les usages non autorisés et anarchiques de la flore amazonienne. Parfois les hommes de la tribu des Guajajaras arrêtent un bûcheron en flagrant. Pas plus qu'en septembre dernier, dans une interview , "Le loup" avait avoué que protéger la forêt était une tâche considérablement dangereuse , mais qu'il ne fallait pas céder à la peur. Il n'était donc pas prêt à se laisser détourner par la peur et n'avait qu'une seule et fameuse idée en tête, celle de protéger la forêt Amazonienne, même s'il était conscient du danger qu'il courait.

On se rend à l'évidence que Paulo Paulino s'était totalement engagé à protéger cette forêt, et ce même s'il n'avait pas grand-chose à y gagner. Il s'est donné à cette tâche dangereuse si bien qu'il y a laissé sa vie, il y a laissé couler son sang, par une ignoble balle dans la tête. La police a promis de diligenter une enquête.

Service commercial

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 75 369 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

pub
Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE - OFFRE D'EMPLOI - BOURSE D'ETUDES - ANNONCE -BUSINESS - GODOGODOO groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

"Le loup" était son surnom dans la forêt où il vivait , il s'appelait Paulo Paulino Guajajara. Il vivait au fond de la forêt amazonienne . Le jeune homme a été abattu par une balle dans la tête par des bûcherons illégaux, qui viennent couper des arbres sans autorisation.

Bien que ce soit une pratique absolument illégale, ce fléau a tendance à prendre une telle ampleur, une allure qui semble devenir incontrôlable depuis l'arrivée au pouvoir du Président actuel brésilien. Jair Bolsonaro avait fait des promesses selon lesquelles il devait ouvrir les terres autochtones protégées au développement économique. Ces terres, le jeune indigène Paulo Paulino Guajajara les protégeait effectivement, à la tête du groupe "Gardiens de la forêt", un groupe créé en 2012, pour lutter contre les usages non autorisés et anarchiques de la flore amazonienne. Parfois les hommes de la tribu des Guajajaras arrêtent un bûcheron en flagrant. Pas plus qu'en septembre dernier, dans une interview , "Le loup" avait avoué que protéger la forêt était une tâche considérablement dangereuse , mais qu'il ne fallait pas céder à la peur. Il n'était donc pas prêt à se laisser détourner par la peur et n'avait qu'une seule et fameuse idée en tête, celle de protéger la forêt Amazonienne, même s'il était conscient du danger qu'il courait.

On se rend à l'évidence que Paulo Paulino s'était totalement engagé à protéger cette forêt, et ce même s'il n'avait pas grand-chose à y gagner. Il s'est donné à cette tâche dangereuse si bien qu'il y a laissé sa vie, il y a laissé couler son sang, par une ignoble balle dans la tête. La police a promis de diligenter une enquête.

Service commercial

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 75 369 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

pub
Ne partez pas sans partager :
0 0 vote
Note l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Veuillez émettre un commentaire sur cet articlex
()
x