Actualités

Alpha Condé : « si la victoire me revient, je reste ouvert au dialogue »

Nouvelle constitution en Guinée une tromperie Alpha Condé démasquée

Dans le cadre du processus électoral en cours, le président guinéen Alpha Condé se déclare ouvert à un dialogue et à travailler avec tous les guinéens alors que le pays traverse actuellement une crise politique.

Lire aussi : Présidentielle en Guinée : Alpha Condé déjà en tête des résultats

Le président de la République de Guinée tente encore une fois de gagner le cœur des guinéens. Dans un message rendu officiellement public sur les réseaux sociaux, le président sortant, Alpha Condé appelle au calme en prônant dans ses dires, la paix sociale.


« Peuple de Guinée, je réitère mon appel à tous au calme et à la sérénité. En attaquant l’issue du processus électoral en cours dans notre pays. Bien sûr qu’il y aura un vainqueur, mais ce n’est pas pour autant que la démocratie sera menacée ou que la paix sociale devient impossible » pouvons-nous lire, ce matin, sur les comptes réseaux sociaux du président.


L’homme d’Etat guinéen n’a pas manqué d’évoquer les résultats, en sa faveur, du scrutin présidentiel du 18 octobre dernier. Il se déclare être ouvert à un dialogue et à collaborer avec tous les guinéens. « Si la victoire me revient, je reste ouvert au dialogue et disponible à travailler avec tous les guinéens. Comme je les toujours souhaité, la Guinée a besoin d’une véritable union nationale dans la gestion de notre pays. Les premiers résultats de l’élection présidentielle du 18 octobre dernier me confortent dans cette conviction de toujours, car, au-delà des choix personnels et les clivages politiques, nous sommes tous engagés par le pacte national et républicain, aujourd’hui éprouvé » a ajouté le président Alpha Condé.

Lire aussi : Qui est en réalité Cellou Dalein Diallo, le farouche opposant d’Alpha Condé ?

Rappelons que la CENI avait annoncé mercredi dans la soirée, les résultats partiels du scrutin présidentiel du 18 octobre 2020, ce qui a d’ailleurs suscité un mécontentement chez certains opposants notamment Cellou Dallein, candidat à l’élection présidentielle de 2020 pour le compte du parti Unions des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG). Celui-ci a dénoncé mercredi soir, à travers une vidéo, « une armées de fraudeurs ».

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire