Actualités

Algérie : Saïd Chengriha répond au roi Mohammed VI

Algérie Saïd Chengriha roi Mohammed VI

Malgré la main tendue du roi Mohammed VI, le Maroc demeure un sujet de fixation pour Saïd Chengriha. Le chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire algérienne a réitéré que son pays est visé par des complots, des manœuvres et une campagne intense et acharnée. Une réaction qui sonne comme une réponse au discours royal de la Fête du Trône, alors que le souverain chérifien demandait la réinstauration d’un climat de paix et de confiance entre les « deux pays frères ».

Le chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP) algérienne, Saïd Chengriha, a abordé, mardi, à Alger, « les complots et les manœuvres qui se trament contre l’Algérie ». Profitant de la cérémonie d’installation du nouveau commandant de la gendarmerie algérienne, le général de Corps d’Armée a assuré que ces « complots » ne sont pas « le fruit de l’imagination comme prétendent certains sceptiques » mais plutôt « une réalité évidente et manifeste que l’Armée, appuyée dans cette mission par le vaillant peuple algérien, saura contrecarrer ».

À lire aussi :   Algérie : Aïmen Benabderrahmane nouveau Premier ministre de Tebboune

Le chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire algérienne a ajouté que les dessous de ces « complots et manœuvres qui se trament contre l’Algérie, et les conspirations échafaudées contre son peuple» sont «connus par tous ». « La campagne intense et acharnée ciblant notre pays et son Armée, à travers certaines tribunes médiatiques étrangères et réseaux sociaux, n’est que la partie émergée de cette guerre perfide déclarée contre l’Algérie », a-t-il abondé.

L’occasion de pointer du doigt une « vengeance » pour les « prises de position immuables » de son pays « envers les causes justes, son engagement à préserver sa souveraineté nationale, et ses décisions libres et affranchies de toute forme de soumission ou sujétion ». « L’ANP saura faire face à tous ceux qui guettent notre pays pour exécuter leurs plans malveillants, appuyée dans cette noble mission par le vaillant peuple algérien », a-t-il martelé. Il a assuré que le peuple algérien « ne pourra être berné ni trompé ou dupé par aucune partie, quelle qu’en soient sa ruse et sa malveillance, pour faire passer ses plans et projets sournois ».

À lire aussi :   Coupe Arabe U20 : l’Algérie écarte le Maroc au bout du suspense

Saïd Chengriha a également déclaré que son pays serait visé par une « guerre perfide », qui « n’est pas le fruit de l’imagination ». Il reprend ainsi le discours du pouvoir algérien, réitéré en janvier dernier, par Ammar Belhimer, qui avait affirmé que son pays serait dans le viseur du Maroc, d’Israël et de la France. Cette sortie intervient moins d’une semaine après la sortie du roi Mohammed VI, alors que le souverain réitérait la main tendue du Maroc à l’Algérie.

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire