Algérie-France : Tebboune et Macron mettent les points sur les « i »


Video player

Quelques jours après la commémoration de la « Journée de la Mémoire » aux martyrs du 8 mai 1945, le Président algérien Abdelmadjid Tebboune a eu un entretien téléphonique, hier mardi, avec son homologue français Emmanuel Macron. Les deux dirigeants ont examiné l’état des relations bilatérales, et décidé de « convenir de relancer la réunion du Comité ministériel mixte de haut niveau (CHIN) ».

L’Algérie a commémoré hier le 76ème anniversaire des massacres du 8 mai 1945 et la « Journée de la Mémoire », instituée l’année dernière par le Président Abdelmadjid Tebboune. À l’occasion, le Président algérien avait évoqué les relations entre son pays et la France. À la suite de son message, il a eu un entretien téléphonique, hier mardi, avec son homologue français Emmanuel Macron, annonce la présidence de la République, dans un communiqué.

Les deux chefs d’Etat auraient examiné l’état des relations bilatérales et décidé de « convenir de relancer la réunion du Comité ministériel mixte de haut niveau (CHIN). L’Élysée a indiqué de son côté que le Président Emmanuel Macron a souhaité que le travail de mémoire entrepris entre l’Algérie et la France « se poursuive dans un esprit d’apaisement pour la réconciliation entre les peuples français et algérien et, tout particulièrement, entre les jeunesses des deux pays ».

Le Président algérien et son homologue français ont également échangé des vues sur les questions régionales d’intérêt commun au Sahel, notamment au Tchad, au Niger, au Burkina Faso et dans le Nord du Mali, et ce qui devrait être fait pour aider à la stabilité des États sahéliens.« Concernant la Libye, les deux présidents ont convenu de soutenir le processus de règlement dans ce pays, y compris fournir l’aide au nouveau gouvernement provisoire pour organiser les élections dans les meilleures conditions », indique le communiqué.

À rappeler que c’est le premier entretien téléphonique entre Abdelmadjid Tebboune et Emmanuel Macron, depuis la mini-crise diplomatique qui a plongé les relations entre les deux pays dans le froid, et provoqué le report de la visite du Premier ministre français Jean Castex en Algérie, alors qu’il devait co-présider une réunion du CHIN, dimanche 11 avril. Ce Comité ne s’est pas réuni depuis 2017.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire