Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara encense Hamed Bakayoko


Video player
Les chefs d’Etat africains sont toujours entourés de personnes à qui ils peuvent confier leurs vies. En Côte d’Ivoire, Hamed Bakayoko fait partie de ce cadre restreint de personnes de confiance du président Alassane Ouattara. Autrefois ministre de la Défense, « Hambak » comme on le surnomme siège à la primature depuis la mort en juillet dernier de son aîné Amadou Gon Coulibay. Dans un message, le président Alassane Ouattara a fait l’éloge de celui qu’il appelle affectueusement « fils ».

Lire aussi : Nouvel an Alassane Ouattara “gravement malade”

En mars 2020, Alassane Ouattara annonçait à la grande joie de beaucoup de politiciens ivoiriens et Africains qu’il n’allait pas briguer un troisième mandat à la tête de la Côte d’Ivoire. Son dauphin et Premier ministre d’alors Amadou Gon Coulibaly avait été désigné pour le succéder. La mort le 08 juillet 2020 de ce dernier suite à une maladie viendra redistribuer les cartes et alors que beaucoup voyaient Hamed Bakayoko ou Pascal Achi représenter le RHDP, le président Ouattara fut désigné comme candidat de son parti.

Ce retournement de situation n’a pas pour autant piétiné l’entente entre le président Ouattara et son fidèle collaborateur Hamed Bakayoko. Ce dernier sera donc désigné Premier Ministre en remplacement du défunt Coulibaly et jusque-là il est apprécié dans son nouveau poste.

Hamed Bakayoko et Alassane Ouattara Doingbuzz 300x208 - Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara encense Hamed Bakayoko

Le président Ouattara, fier de son « fils » a tenu à le lui montrer. « « Hamed mérite la place qu’il a et je lui fais confiance. Je sais qu’Hamed fera du bon travail et il fera un très bon chef d’équipe. ». Voilà qui devrait faire plaisir à l’intéressé qui ne cesse d’être accusé d’avoir de concocter des plans pour destituer son mentor.

Vous aimerez aussi : Le Premier ministre ivoirien Hamed Bakayoko et sa femme aperçus dans un maquis

Le président Ouattara est allé plus loin déclarant « Hamed est mon fils comme l’était Amadou Gon Coulibaly. Je suis très fier de lui pour cette longue période de confiance de vie et de courage depuis bientôt 30 ans ». Alassane Outtara positionnerait-il d’ores et déjà Hambak pour sa succession ? L’avenir éclairera nos lanternes.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire