Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Alassane Ouattara : « qui peut dire qu’il connaît mieux notre Constitution que moi ? « 
18/08/2020 à 11h28 par Tritech Raheem

 

Depuis l’annonce de sa candidature, le président Alassane Ouattara s’est vu attaqué verbalement par les opposants du RHDP. Lors d’une rencontre ce lundi 17 août avec les chefs et cadres du sud et de l’est du pays, le candidat du RHDP n’a pas hésité à recadrer ses détracteurs.

 

Pour l’opposition ivoirienne, l’article 183 de la nouvelle Constitution permettrait de reconduire les effets de la disposition de l’ancienne Constitution dans la nouvelle Constitution. Du coup, le Président Alassane Ouattara ne serait plus éligible à se présenter à l’élection. Mais ce dernier a trouvé une réponse à ceux qui estiment qu’il viole la constitution ivoirienne en voulant briguer un troisième mandat.

Lire aussi : Alassane Ouattara aux opposants : Qu'ils aillent eux-mêmes dans la rue

« La constitution est votée par le peuple. Et c'est bien moi qui ait soumis cette Constitution au vote pour la Troisième République. Alors qui peut se targuer de dire qu'il connaît mieux cette constitution que moi ? »,a déclaré Alassane Ouattara devant les chefs et cadres du sud et de l’est de la Côte d’Ivoire. A l’en croire, ce débat ne devrait même pas avoir lieu.

« Les gens (Ndlr, les opposants), ils peuvent bavarder, mais je suis un croyant, je crois que chacun de nous a son destin et on ne peut pas fuir son destin (...) C'est vrai que j'ai mon aura, mais qui suis-je pour refuser l'appel de mes concitoyens ? », a-t-il poursuivi.

Lire aussi : Euronews évoque “le mandat de trop” d’Alassane Ouattara

Notons qu’en mars dernier, Alassane Ouattara avait annoncé son désir de transmettre le pouvoir à une nouvelle génération. Pour ce faire, il avait appuyé la candidature de l’ancien premier ministre Amadou Gon Coulibaly que la mort a décidé plus tard de lui enlever. Face à la volonté et aux multiples requêtes des cadres du RHDP, le président Alassane Ouattara s’est de nouveau lancé dans la course présidentielle.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

 

Depuis l’annonce de sa candidature, le président Alassane Ouattara s’est vu attaqué verbalement par les opposants du RHDP. Lors d’une rencontre ce lundi 17 août avec les chefs et cadres du sud et de l’est du pays, le candidat du RHDP n’a pas hésité à recadrer ses détracteurs.

 

Pour l’opposition ivoirienne, l’article 183 de la nouvelle Constitution permettrait de reconduire les effets de la disposition de l’ancienne Constitution dans la nouvelle Constitution. Du coup, le Président Alassane Ouattara ne serait plus éligible à se présenter à l’élection. Mais ce dernier a trouvé une réponse à ceux qui estiment qu’il viole la constitution ivoirienne en voulant briguer un troisième mandat.

Lire aussi : Alassane Ouattara aux opposants : Qu'ils aillent eux-mêmes dans la rue

« La constitution est votée par le peuple. Et c'est bien moi qui ait soumis cette Constitution au vote pour la Troisième République. Alors qui peut se targuer de dire qu'il connaît mieux cette constitution que moi ? »,a déclaré Alassane Ouattara devant les chefs et cadres du sud et de l’est de la Côte d’Ivoire. A l’en croire, ce débat ne devrait même pas avoir lieu.

« Les gens (Ndlr, les opposants), ils peuvent bavarder, mais je suis un croyant, je crois que chacun de nous a son destin et on ne peut pas fuir son destin (...) C'est vrai que j'ai mon aura, mais qui suis-je pour refuser l'appel de mes concitoyens ? », a-t-il poursuivi.

Lire aussi : Euronews évoque “le mandat de trop” d’Alassane Ouattara

Notons qu’en mars dernier, Alassane Ouattara avait annoncé son désir de transmettre le pouvoir à une nouvelle génération. Pour ce faire, il avait appuyé la candidature de l’ancien premier ministre Amadou Gon Coulibaly que la mort a décidé plus tard de lui enlever. Face à la volonté et aux multiples requêtes des cadres du RHDP, le président Alassane Ouattara s’est de nouveau lancé dans la course présidentielle.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire