Alassane Ouattara coincé par ses propres éléments ?

Alassane Ouattara, le président ivoirien vient d’être réélu selon les chiffres donnés par la Commission électorale indépendante (CEI). Cependant, il semblerait que l’atmosphère soit tendue. Petit rappel, il a gagné avec 96,27%, un score qui non seulement passe mal mais ne rassure personne quant à la suite du processus électorale.

Un conseil national de transition a d’ailleurs été mis en place. Ce qui ne fait que fragiliser l’atmosphère qui est déjà complexe. Plus d’une vingtaine voire même une trentaine de personnes sont mortes. Dans un tel contexte, il est clair que la sérénité ne peut pas faire partie du quotidien et de la population et des gouvernants.

À lire aussi :
Violations des droits de l’homme/ Amnesty International attaque le régime d’Alassane Ouattara

Alassane Ouattara serait de plus en plus caché et ne consulterait qu’un nombre restreint de personnes. Nul ne sait s’il craint un renversement inattendu de la situation en sa défaveur. L’on se demande si le nouveau coup de force dénoncé par l’opposition ne serait pas le début d’une autre crise au sein du parti au pouvoir ?

À lire aussi :
Alassane Ouattara règle ses comptes avec Bédié : "J'ai été profondément déçu"

La crainte d’un éventuel coup d’état est vive. En réalité, de nombreuses dissensions existent dans l’armée. Une dégringolade de la situation pourrait tout faire foirer. Quelques mois plus tôt, des menaces ont pesé sur le président Ouattara. Un militaire a même dit qu’il sera arrêté. Il avait annoncé qu’ils vont le mettre aux arrêts, lui et sa famille, pour haute trahison.

« Le pays là c’est pour nous. On connait notre territoire. Tu n’écoutes rien », a affirmé le militaire en cagoule. Toutes ces affaires font suite à l’annonce de la troisième candidature du président Ouattara. Malgré tout, il est finalement passé avec l’onction du conseil constitutionnel.

À lire aussi :
Côte d'Ivoire : Hamed Bakayoko vient d'avoir son doctorat

Les prochains jours nous situeront dans la mesure où l’opposition considère qu’il n’a pas eu d’élections et s’apprête à former son propre gouvernement. Le bras de fer ne fait que commencer dans un climat de violence presque quotidienne.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire