Al Jazeera perd sa journaliste Shireen Abu Akleh lors d’un raid israélien


Video player

Le bureau de presse d’Al Jazeera a déclaré qu’il gardera une place pour la défunte Shireen Abu Akleh. Elle était partir couvrir une opération israélienne dans la ville palestinienne de Jénine.

« Mais elle n’est jamais venue », a déclaré Mohamed Moawad, le responsable de la production de la chaîne arabe, retenant ses larmes en racontant les derniers contacts avec le journaliste chevronné dans le cadre d’une mission typiquement risquée.
« « La dernière communication remonte à 20 minutes avant que ce crime odieux ne se produise », a dit Moawad à l’AFP peu après que le personnel ait organisé sa propre émission en hommage à l’homme de 51 ans.
« Elle a envoyé un e-mail qui disait ‘Bonjour, il y a une intervention israélienne à Jénine et je m’y rends maintenant. J’y suis presque. Je vous enverrai des détails’. » »
Au lieu de son reportage en direct sur le raid, le personnel d’Al Jazeera a été secoué de voir des images sur les réseaux sociaux indiquant qu’elle avait été abattue.
Moawad a déclaré qu’un autre journaliste avait rapidement envoyé un message les informant qu’elle était décédée à trois kilomètres (près de deux miles) de la périphérie de Jénine en Cisjordanie.
Elle était avec quatre autres journalistes, tous portant des gilets de presse bleus et des casques, selon le chef d’Al Jazeera.
La chaîne publique qatarie a fait savoir qu’Abu Akleh, un Palestino-américain, avait été tué « de sang-froid » et a exigé que les forces israéliennes soient tenues pour responsables.
Israël a déclaré qu’il enquêtait sur la mort mais a nié qu’Abu Akleh ait été délibérément touché. Le Premier ministre Naftali Bennett a estimé qu’il était « probable » que des tirs palestiniens l’aient touchée.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Al Jazeera perd sa journaliste Shireen Abu Akleh lors d'un raid israélien Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire