A la une

Air Max Zero : Après trente ans d'attente, la voilà enfin !

Tinker Hatfield, un designer visionnaire.

La Nike Air Max 1, sortie de l’esprit de Tinker Hatlfield en 1987, fut un immense succès commercial pour le géant du textile originaire de l’Oregon. Le designer Hatfield natif de ce même état situé au nord de la cote ouest des Etats-Unis, a une vision claire et simple de cette genèse textile:  ”Il n’y a pas eu de dossiers ni d’études, simplement une révélation. Je me suis dit : pourquoi ne pourrait-on pas créer une nouvelle chaussure de course géniale qui révélerait au monde ce qu’est réellement la Nike Air?”

”Je me souviens que j’ai réfléchi : nous créions des unités Air-Sole de plus en plus grandes, et je me suis dit que les gens devaient le voir et le comprendre.” C’est ainsi que naquit l’idée de faire apparaitre la bulle d’air à travers la semelle.

La France et le centre Pompidou: source d’inspiration pour la Nike Air Max.

Friand de voyages, Tinker Hatfield s’est rendu à Paris, où il a visité le Centre Pompidou. Cette découverte architecturale a fortement inspiré le design de ses créations. À son retour dans l’Oregon, il a mis sur le papier ses idées et a donné vie au concept de l’air visible sous la forme d’une chaussure de course inédite: la Nike Air Max 1.

Elle était tellement avant-gardiste qu’elle ne pouvait pas être fabriquée

C’est l’histoire que presque tout le monde connaît, mais elle n’est qu’en partie vraie. La Nike Air Max 1 n’ a pas été créée en un seul coup de crayon. Au contraire, elle est le fruit de plusieurs designs antérieurs dont la Air Max Zero. Sans totalement se douter du succès qu’allaient remporter ses créations innovantes, Tinker s’est lancé sur la création d’une basket dotée uniquement de l’essentiel, pour un confort et une performance absolus.

”C’était la pré-Huarache. Un peu comme les sandales qui sont créées pour s’envelopper autour du talon sur l’os du talon” Elle était en avance sur son temps sur bien des points. A la base elle était tellement avant-gardiste qu’elle ne pouvait pas être fabriquée”

”Pas seulement sur son apparence, mais également par la construction qu’elle demandait. La technologie et les matériaux auxquels nous avions accès à l’époque n’étaient pas assez avancés pour produire le concept d’origine”

Mais confronté à la réalité, Tinker a dû se résigner à réinterpréter sa création.

C’est ainsi qu’est née la Nike Air Max 1; à l’origine d’une véritable révolution dans l’industrie de la chaussure de course, puis du basket-ball. Avec le temps la Air Max a dépassé ses racines pour s’imposer comme une référence mondiale.

Le phoenix renaît de ses cendres.

En effet, la Air Max Zero, concept initial et fondateur du mythe Air Max va enfin connaitre une production en série.

Comment cela est-il possible pour un produit oublié depuis près de 30 ans ? Tout simplement en retrouvant ébauches et croquis abandonnés de la Air Max Zero lors de la préparation d’une rétrospective sur les baskets de la marque au Swoosh. Cette idée géniale qu’avait eu Tinker peut désormais voir le jour, son projet visionnaire mais autrefois irréalisable ayant rencontré la technologie et le savoir-faire d’aujourd’hui.

Lâchez commentaire sur Doingbuzz

Commentaires

Vote
Mots clés

La redaction

Le web étant devenu un facteur incontournable dans la promotion d'un artiste et de ses oeuvres, doingbuzz.com s'incarne en projecteur sur la musique africaine en particulier et la culture africaine en général. Un projecteur qui extrapole sa lumière sur les actualités sportives et diverses pour plus de complexité. Une équipe homogène et dynamique assure le buzz comme nom l'indique. Doingbuzz.com, l'exclu et le buzz sont ici!* Email: [email protected]!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 6 =

Close
Close