Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Afrique du Sud : une famille en colère dépose un cadavre à la banque
07/10/2020 à 10h26 par La redaction

Les membres d’une famille en colère après le décès d’un homme le vendredi 2 octobre, dans un taudis à Galeshewe, en Afrique du Sud ont déposé le corps de leur parent décédé dans une banque locale après que la banque n’ait pas payé l’assurance funéraire.

Selon l’un des frères du défunt, Thabo Tshite, ils n’avaient pas d’autres choix car ils avaient déjà pris des dispositions pour enterrer leur frère.

«Notre frère est mort dans l’incendie vers 2 heures du matin mardi. Nous avons immédiatement signalé sa mort et informé la banque. Notre père de 70 ans est le preneur d’assurance et on lui a dit quels documents étaient requis pour la réclamation », a déclaré Tshite.

 

Tshite a déclaré avoir suivi toutes les procédures et rempli les documents nécessaires à temps pour que la réclamation soit traitée.

«La banque nous a dit qu’elle voulait une autorisation de la police et tous les autres documents nécessaires. Nous avons soumis tous les documents nécessaires le même jour. La banque a déclaré que le paiement serait effectué entre 24 et 48 heures. Nous avons été soulagés de leur avoir fait savoir que mon frère était mort de manière horrible et nous avons souhaité l’enterrer le plus rapidement possible ».

Nous pensions à l’état du corps parce qu’il avait brûlé au-delà de toute reconnaissance. La banque a semblé comprendre notre souhait et a dit que nous recevrions le paiement. Cependant, il est maintenant plus de 48 heures et l’argent n’est toujours pas versé sur le compte bancaire de notre père.”

Tshite a déclaré qu’il avait accompagné son père âgé lors du remplissage du formulaire .

Nous sommes revenus à la banque vendredi matin. Nous avons parlé à quelqu’un de leur siège social par téléphone et nous avons été assurés que la réclamation était acceptée et que l’argent serait versé. Nous avions pris des dispositions pour enterrer notre frère le samedi 3 octobre.”

Au fur et à mesure que la journée avançait, mon père m’a informé que l’argent n’était toujours pas sur son compte. J’ai alors appelé la succursale et leur ai dit que nous viendrions et laisserions le cadavre à la banque s’ils ne payaient pas. Nous avons attendu plusieurs heures et j’ai de nouveau appelé la banque juste avant 15 heures. On nous a alors dit que l’affaire était transmise au siège social.”

Les clients à l’intérieur de la banque ont pris des séquences vidéo avec leurs téléphones portables alors que les frères entraient avec le cercueil et le défunt à l’intérieur. Le personnel de sécurité a tenté en vain de résoudre le problème sous les yeux des clients.

Les frères ont juré qu’ils ne bougeraient pas et ont même menacé de retirer le corps du cercueil.

Le personnel de la banque a tenté d’intervenir et a dit plus tard aux membres de la famille qu’ils appelleraient le directeur régional pour résoudre le problème. La police s’est également rendue sur les lieux après avoir été informée de l’affaire.

Alors que la police et les membres de la famille attendaient l’arrivée du directeur régional, on leur a fait savoir que l’argent serait déposé à 17 heures.

Un autre membre de la famille du nom de Lebogang Mogodi, s’est plaint de l’heure à laquelle l’argent devrait être versé, mais ce fut une plainte vaine.

Il a été indiqué que la question a finalement été résolue.

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 676 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

U outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Discours contre l’Islam: Le porte-parole de Médina Baye tance Macron

29/10/2020

Discours contre...

Le président de la France, Emmanuel Macron,...
Cameroun/ massacre de Kumba: le message touchant de Claudy Siar

29/10/2020

Cameroun/ massacre...

Le 23 octobre de cette année a...
Mawloud 2020: Les vœux du président Macky Sall à la Oumma islamique

29/10/2020

Mawloud 2020:...

Le président de la République du Sénégal...
Le Pape François  présente ses condoléances au Cameroun

29/10/2020

Le Pape...

Samedi 24 octobre, une troupe a attaqué...
INTERVIEW EXCLUSIVE DE LAURENT GBAGBO Ancien président de la République de Côte d'Ivoire Jeudi 29 octobre à 17h45

29/10/2020

INTERVIEW EXCLUSIVE...

Laurent Gbagbo, ancien président de la République...
La France confinée à nouveau

29/10/2020

La France...

La France va connaître à partir de...
DIRECT. Confinement en France : ce qui ferme, ce qui reste ouvert... Le reconfinement débute ce soir

29/10/2020

DIRECT. Confinement...

RECONFINEMENT. Annoncé hier soir par Emmanuel Macron,...
Attentat à Nice : trois morts, le parquet antiterroriste saisi et Emmanuel Macron attendu sur place, ce que l'on sait à 10h30

29/10/2020

Attentat à...

Lors d'un point presse, le maire de...
DIRECT. Attentat à la basilique de Nice: trois morts par arme blanche, E. Macron attendu

29/10/2020

DIRECT. Attentat...

Ce qu’il faut savoir : – Une attaque au...
Pourquoi les propos d'Emmanuel Macron sur les caricatures ont-ils provoqué autant de remous dans le monde musulman ?

29/10/2020

Pourquoi les...

Des manifestations et des appels au boycott de...
Caricature du prophète Mahomet: les produits français menacés dans les pays musulmans

29/10/2020

Caricature du...

Depuis qu’une caricature du Prophète Mahomet a...
L'interview de Laurent Gbagbo passionne déjà les Ivoiriens

29/10/2020

L’interview de...

L'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo fait jaser...
Coup de tonnerre : Soro  réjoint finalement Alassane Ouattara

29/10/2020

Coup de...

  Contre toute attente, Soro Kanigui, un...
4e Pont d’Abidjan / Un véhicule 4×4 plonge dans la lagune : les 3 personnes à bord décédées

29/10/2020

4e Pont...

Un véhicule tout terrain s’est renversé dans...
Présidentielle ivoirienne / Le banquier Tidjane Thiam rejoint l’opposition contre le 3e mandat de Ouattara (Affi )

29/10/2020

Présidentielle ivoirienne...

C’est Affi N’guessan, porte-parole de la plateforme...
Guinée/ L’Union Européenne doute de l’élection d’Alpha Condé

29/10/2020

Guinée/ L’Union...

Alors que la contestation dans la rue...
Côte d’Ivoire : suite à un incident, la SODECI annonce une perturbation de la desserte d’eau dans certains quartiers d’Abobo

29/10/2020

Côte d’Ivoire...

Suite à un incident qui s’est produit...
Présidentielle ivoirienne / Le banquier Tidjane Thiam rejoint l’opposition contre le 3e mandat de Ouattara (Affi )

29/10/2020

Présidentielle ivoirienne...

C’est Affi N’guessan, porte-parole de la plateforme...
Mort du Caire Akoun/ Le DG de la Police donne 72H à la PJ pour boucler l’enquête

29/10/2020

Mort du...

Le Directeur Général de la Police Nationale...
Cameroun : à Kumba une femme stoppe net Atanga Nji en plein discours

29/10/2020

Cameroun :...

C’est une scène qui suscite une kyrielle...

Les membres d’une famille en colère après le décès d’un homme le vendredi 2 octobre, dans un taudis à Galeshewe, en Afrique du Sud ont déposé le corps de leur parent décédé dans une banque locale après que la banque n’ait pas payé l’assurance funéraire.

Selon l’un des frères du défunt, Thabo Tshite, ils n’avaient pas d’autres choix car ils avaient déjà pris des dispositions pour enterrer leur frère.

«Notre frère est mort dans l’incendie vers 2 heures du matin mardi. Nous avons immédiatement signalé sa mort et informé la banque. Notre père de 70 ans est le preneur d’assurance et on lui a dit quels documents étaient requis pour la réclamation », a déclaré Tshite.

 

Tshite a déclaré avoir suivi toutes les procédures et rempli les documents nécessaires à temps pour que la réclamation soit traitée.

«La banque nous a dit qu’elle voulait une autorisation de la police et tous les autres documents nécessaires. Nous avons soumis tous les documents nécessaires le même jour. La banque a déclaré que le paiement serait effectué entre 24 et 48 heures. Nous avons été soulagés de leur avoir fait savoir que mon frère était mort de manière horrible et nous avons souhaité l’enterrer le plus rapidement possible ».

Nous pensions à l’état du corps parce qu’il avait brûlé au-delà de toute reconnaissance. La banque a semblé comprendre notre souhait et a dit que nous recevrions le paiement. Cependant, il est maintenant plus de 48 heures et l’argent n’est toujours pas versé sur le compte bancaire de notre père.”

Tshite a déclaré qu’il avait accompagné son père âgé lors du remplissage du formulaire .

Nous sommes revenus à la banque vendredi matin. Nous avons parlé à quelqu’un de leur siège social par téléphone et nous avons été assurés que la réclamation était acceptée et que l’argent serait versé. Nous avions pris des dispositions pour enterrer notre frère le samedi 3 octobre.”

Au fur et à mesure que la journée avançait, mon père m’a informé que l’argent n’était toujours pas sur son compte. J’ai alors appelé la succursale et leur ai dit que nous viendrions et laisserions le cadavre à la banque s’ils ne payaient pas. Nous avons attendu plusieurs heures et j’ai de nouveau appelé la banque juste avant 15 heures. On nous a alors dit que l’affaire était transmise au siège social.”

Les clients à l’intérieur de la banque ont pris des séquences vidéo avec leurs téléphones portables alors que les frères entraient avec le cercueil et le défunt à l’intérieur. Le personnel de sécurité a tenté en vain de résoudre le problème sous les yeux des clients.

Les frères ont juré qu’ils ne bougeraient pas et ont même menacé de retirer le corps du cercueil.

Le personnel de la banque a tenté d’intervenir et a dit plus tard aux membres de la famille qu’ils appelleraient le directeur régional pour résoudre le problème. La police s’est également rendue sur les lieux après avoir été informée de l’affaire.

Alors que la police et les membres de la famille attendaient l’arrivée du directeur régional, on leur a fait savoir que l’argent serait déposé à 17 heures.

Un autre membre de la famille du nom de Lebogang Mogodi, s’est plaint de l’heure à laquelle l’argent devrait être versé, mais ce fut une plainte vaine.

Il a été indiqué que la question a finalement été résolue.

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 676 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire