Afrique du Sud : Une ancienne étudiante a reçu par erreur un million de dollars sur son compte et se retrouve en prison


Video player

Il y a cinq ans, une étudiante sud-africaine s’est lancée dans une frénésie de dépenses et a profité des belles choses de la vie après que la banque ait crédité par erreur son compte d’un million de dollars. Le 1er juin 2017, Sibongile Mani, alors étudiante à l’Université Walter Sisulu (WSU) en Afrique du Sud, a reçu son allocation de repas mensuelle.

Mais alors que d’autres étudiants reçoivent généralement une allocation mensuelle de 100 dollars, elle a été payée par erreur 14,1 millions de rands (1 million de dollars), selon le site Web local Times Live. Les enquêtes ont révélé que Mani avait été payé en trop sur le compte du National Student Financial Assistance Scheme (NSFAS), qui accorde aux étudiants des prêts à rembourser après l’obtention de leur diplôme.

 

L’erreur n’a été découverte qu’en août et les autorités ont déclaré qu’elles tiendraient l’étudiante responsable de chaque dollar dépensé.

Mani a reçu l’argent du NSFAS par l’intermédiaire de la société de services de paiement IntelliMali, et les autorités n’ont pas signalé l’erreur, affirmant qu’elle avait commencé à dépenser l’argent pour des produits de luxe, notamment des greffes et des téléphones portables, dans les deux heures suivant la réception de l’argent. Au moment où son compte a été bloqué, elle avait dépensé près de 70 000 $ dans 48 endroits à travers le pays, selon la BBC.

Le mercredi 30 mars 2022, Mani a été reconnu coupable de vol et condamné à cinq ans de prison. Dans son jugement, le juge du district d’East London, Twanette, a déclaré que les dépenses étaient motivées par “la cupidité plutôt que par le besoin”“.

“La seule peine appropriée est l’emprisonnement pur et simple”, a-t-elle déclaré, selon la BBC.

 

De nombreux Sud-Africains, cependant, ont dénoncé la peine de cinq ans de Mani, la qualifiant de dure. La Fédération des étudiants sud-africains estime que ceux qui ont transféré de l’argent sur des comptes Mani devraient également être tenus responsables.

Pour d’autres sur les réseaux sociaux, il n’y avait rien de mal dans les actions de Mani, étant donné les conditions de vie difficiles de beaucoup en Afrique du Sud.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire