Afrique du Sud : un policier accusé d’avoir insulté le prophète Mahomet, les autorités réagissent (vidéo)


Video player

La police sud-africaine a présenté ses excuses à la communauté musulmane après qu’un policier a fait un commentaire blasphématoire sur le prophète Mahomet.

Ce commentaire a été fait alors que des officiers de police procédaient à l’arrestation de fidèles musulmans à Mpumalanga vendredi.

Dans une vidéo sur l’incident devenue virale sur les médias sociaux, on peut entendre un officier demander aux personnes arrêtées si le prophète Mahomet est plus grand que le président Cyril Ramaphosa qui a instauré l’interdiction des rassemblements publics et sociaux.

« Êtes-vous plus grand que le président ? Mahomet est-il plus grand que le président ? »

 

Indigné, le Conseil des théologiens musulmans, Jamiatul Ulama South Africa, a condamné ce qu’il a qualifié de « tactiques abusives de la police.

Il a déclaré que l’insulte verbal du prophète Mahomet et l’entrée dans la salle de prière par la police avec ses bottes, sont inacceptables.

Cependant, le ministre sud-africain de la police, Bheki Cele, a déclaré que l’incident fait actuellement l’objet d’une enquête urgente pour établir l’identité de la personne derrière ce sacrilège.

Crédit photo : africafeeds

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire