Afrique du Sud: le procès de l’ex-président Jacob Zuma reporté

En raison du coronavirus, la prochaine audience du procès pour corruption de l’ex-président sud-africain Jacob Zuma qui devait se tenir ce mercredi 6 mai a été reportée au 23 juin, a t-on appris.

Jacob Zuma, 78 ans, est accusé de corruption depuis deux décennies. Pour la période de 2009 à 2018 où il était à la tête de l’État sud-africain, on lui reproche d’avoir touché 4 millions de rands soit environ 216.000 euros en guise de pots-de-vin d’une société française d’électronique,Thales, dans le cadre d’un énorme contrat d’armement en 1999.

Ni lui, ni la compagnie ne reconnaissent cependant ces faits. Alors qu’il avait toutefois annoncé qu’il renonçait à une toute requête devant la Cour constitutionnelle du pays, il s’était ouvert la voie à une nouvelle audience devant le tribunal de Pietermaritzburg (nord-est) ce 6 mai 2020.

À lire aussi :
Afrique du Sud : 2 voleurs abattus par un fidèle d’une église lors d’un braquage

Chose qui ne semble plus d’actualité puisque le juge en charge du dossier a ordonné lundi le report de l’affaire “à cause du confinement anti-coronavirus qui limite les déplacements et les audiences”, selon un communiqué officiel. “Les parties sont tombées d’accord pour renvoyer le dossier au 23 juin 2020”, précise t-il.

À lire aussi :
Abidjan : Laurent Gbagbo évoque les raisons de son divorce d'avec Pascal Affi N'guessan

Jacob Zuma a démissionné en février 2018, alors exacerbé de nombreux scandales de corruption sous son règne.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire