Actualités

Afrique du Sud : 249 rhinocéros braconnés de janvier à juin

Afrique Du Sud : 249 Rhinocéros Braconnés De Janvier À Juin

La levée des réglementations du confinement a entraîné une augmentation du braconnage de rhinocéros en Afrique du Sud au cours des 6 premiers mois de cette année. Ce week-end, à l’occasion de la « Journée mondiale des gardes forestiers », la ministre de l’Environnement, des Forêts et de la Pêche, Barbara Creecy, a révélé que de janvier à fin juin, environ 249 rhinocéros ont été braconnés pour leurs cornes en Afrique du Sud.

Environ 249 rhinocéros ont été braconnés pour leurs cornes en Afrique du Sud, selon la ministre de l’Environnement, des Forêts et de la Pêche, Barbara Creecy. « Bien que ce soit plus élevé que les à 166 rhinocéros tués pour leurs cornes au cours de la même période l’année dernière, c’est moins que les 318 rhinocéros qui ont été braconnés au cours des six premiers mois de 2019. Les parcs nationaux sud-africains (SANParks) ont enregistré le plus grand nombre de braconnages de rhinocéros (132), tandis que le KwaZulu-Natal a enregistré 33 incidents de braconnage de rhinocéros et le Limpopo en a enregistré 30. Mpumalanga a enregistré environ 20 incidents de braconnage de rhinocéros, North West 18 et Free State 16 », a déclaré le département.

À lire aussi :   Ils s'arrachent les incisives pour mieux faire des [email protected]

« Nous nous trouvons dans une position où les efforts déployés pour lutter contre la criminalité liée aux espèces sauvages, comme le braconnage des rhinocéros, sont influencés dans une certaine mesure par les circonstances extraordinaires entourant la bataille pour vaincre la pandémie de Covid-19 », a déclaré la ministre de l’Environnement, des Forêts et de la Pêche, Barbara Creecy. Selon le département, au cours des 6 mois, le parc national Kruger (PNK) a enregistré 715 cas d’activité de braconnage, soit une augmentation de 3,77% par rapport à l’année dernière, qui était de 689 pour la même période. De janvier à fin juin, 132 rhinocéros ont été braconnés pour leurs cornes dans le PNK et un éléphant a été braconné pour son ivoire.

À lire aussi :   Afrique du Sud: les choses se compliquent pour la femme qui a affirmé avoir eu 10 bébés à la fois

Au cours des 6 mois, 40 braconniers ont été arrêtés au sein du PNK, tandis qu’un total de 125 personnes ont été arrêtées pour braconnage de rhinocéros et trafic de cornes de rhinocéros à travers l’Afrique du Sud. Au total, 14 affaires ont été réglées depuis le début de l’année, avec 20 accusés condamnés. « En raison de la pandémie de Covid-19, le taux de finalisation dans les tribunaux a ralenti car les témoins, les accusés et le personnel des tribunaux doivent, dans de nombreux cas, s’isoler ou se mettre en quarantaine, et même les bâtiments des tribunaux, dans certains cas, doivent être décontaminés. Cela a eu un effet sur la finalisation des dossiers », a ajouté le département.

À lire aussi :   Afrique du Sud : la ville de Brandfort rebaptisée "Winnie Mandela"
--
redaction web redaction web
groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Publicité 3vision-group

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire