Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
African Parks recrute 01 Assistant technique
25/11/2019 à 21h50 par La redaction

African Parks recrute 01 Assistant technique pour la mise en œuvre du Projet Apiculture dans les villages riverains du Parc National de la Pendjari

African Parks

Bénin
1. Contexte et justification
Depuis août 2017, le gouvernement béninois a conclu avec African Parks Network un Contrat de Délégation de la gestion, du financement et du développement du Complexe Pendjari.
Le Complexe Pendjari situé au Nord-Ouest du Bénin, couvre une superficie de 4.806 km2. Il comprend le Parc National de la Pendjari, trois zones de chasse, une zone d’occupation contrôlée et une zone d’exploitation des ressources, utilisée par environ 40.000 habitants vivant en périphérie.
Pour assurer la mission qui lui est confiée, APN s’est doté du plan d’affaires quinquennal 2018-2022 dont la vision est de « Réhabiliter et enrichir le Complexe du Parc National de la Pendjari et sa Périphérie sur le long terme en tant que partie intégrante du plus grand écosystème de savanes protégées d’Afrique de l’Ouest à travers une gestion efficace et moderne adaptée aux objectifs de Conservation, tout en contribuant au développement du tourisme et à une nouvelle dynamique de développement économique et social ».
Pour insuffler une nouvelle dynamique de développement économique et social durable des communautés riveraines du Parc, APN dispose de la Direction des Actions Périphériques qui se consacre fondamentalement à :
 L’instauration d’un climat de confiance et le maintien du contact entre les communautés riveraines et le gestionnaire du Complexe ;
 L’amélioration de la compréhension de l’approche systémique de gestion durable du Complexe ;
 La contribution à l’amélioration significative des conditions de vie des populations riveraines.
L’un des objectifs fixés pour atteinte cette vision est de maximiser les avantages du parc pour les communautés riveraines.  Pour ce faire, plusieurs approches stratégiques ont été retenues. Parmi cette celle-ci on a le soutien de la mise en œuvre des Activités Génératrices de Revenus (AGR) qui n’affectent pas négativement la préservation des ressources du Complexe. Ce choix stratégique est motivé par les raisons suivantes :
 La nécessité de réduire la pression démographique sur les terres cultivables de la ZOC sujettes à une baisse considérable de la fertilité ;
 La réduction progressive de la proportion des actifs agricoles au profit d’autres activités économiques moins destructrices de l’environnement ;
 L’accroissement des revenus des populations riveraines pour améliorer leurs conditions de vie.
Au nombre des AGR identifiées qui répondent à ses raisons, figure le développement de l’apiculture à travers la mise en œuvre du Projet Apiculture dans les villages riverains du Parc National de la Pendjari. En ciblant cette activité, APN veut relever trois défis majeurs :
 La préservation de la biodiversité dans le Complexe ;
 Le développement socioéconomique des communautés riveraines et leur adaptation au changement climatique ;
Il repose sur trois (03) piliers fondamentaux
 L’appui des apiculteurs à acquérir des matériels nécessaires adéquats pour l’apiculture ;
 Le renforcement des capacités techniques et organisationnelles des apiculteurs ;
 Le suivi du respect des règles liées à l’itinéraire technique et la préservation de l’environnement sur la chaine de production du miel.
Dans une perspective de durabilité, la mobilisation et l’utilisation des compétences locales sont des instruments de l’approche participative promue par APN pour mettre en œuvre des actions de développement au profit des communautés riveraines du parc. C’est dans cette optique que pour le volet « appui technique » du Projet Apiculture dans les villages riverains du Parc National de la Pendjari, l’expertise d’une Organisation Non Gouvernementale (ONG) locale expérimentée dans l’assistance-technique/conseil dans l’apiculture est recherchée par APN, à travers la Direction des Actions Périphériques.
Les présents termes de référence sont rédigés pour l’exécution de cette mission.
2. Objectifs
L’objectif général est d’apporter l’appui technique nécessaire aux apiculteurs bénéficiaires du Projet Apiculture dans les villages riverains du Parc National de la Pendjari initié par la Direction du Parc National de la Pendjari pour qu’ils produisent du miel de bonne qualité et la valorisation d’autres produits dérivés comme la cire, et la propolis. De façon spécifique, il s’agit de :
 Organiser des sessions de formation au profit de 60 apiculteurs enrôlés et des agents de la Direction des Actions Périphériques sur l’itinéraire technique d’élevage des abeilles et de production du miel de bonne de qualité ;
 Faciliter l’installation des ruches sur des sites favorables à l’apiculture identifiés en étroite collaboration avec les apiculteurs dans les villages ciblés ;
 Accompagner la Direction du Parc et les apiculteurs dans le suivi de l’élevage des abeilles et l’entretien des ruches pour la production du miel de bonne qualité.
 Apporter une assistance technique à la Direction des Actions Périphériques et aux apiculteurs dans la récolte et la maturation du miel.
3. Impact
Ce projet va contribuer de manière substantielle à la lutte contre la faim et à l’amélioration des revenus des communautés riveraines. Cela va aussi permettre à travers la diffusion de techniques modernes d’apiculture, d’améliorer les conditions de travail des populations les plus vulnérables et rendre plus attractive cette activité. Enfin, le projet favorisera d’une part, la création des emplois au niveau local, la diversification des sources de revenus, en l’occurrence au niveau des jeunes et d’autre part, amoindrira la pénibilité du travail dans la production du miel et produits dérivés.
4. Résultats attendus
 90 apiculteurs et les agents de la Direction des Actions Périphériques maîtrisent et appliquent l’itinéraire technique d’élevage des abeilles et de production du miel de bonne qualité ;
 Les ruches sont installées sur des sites appropriés en étroite collaboration avec les apiculteurs dans les villages ciblés ;
 Des missions de suivi-appui-conseil des apiculteurs sur l’élevage des abeilles, l’entretien des ruches, la récolte, la clarification et la maturation miel  sont conjointement organisées avec la Direction des Actions Périphériques au profit des 60 apiculteurs ;
 La Direction des Actions Périphériques et les apiculteurs bénéficiaires du Projet maîtrisent les techniques d’élevage d’abeilles, de récolte et le processus de maturation du miel.
5. Méthodologie
La mission sera exécutée suivant une approche qui accorde une attention particulière à :
 La mobilisation et la participation active des bénéficiaires ;
 La forte implication du personnel de la Direction des Actions Périphériques au processus de production du miel et de ses dévirés ;
 L’utilisation des outils et méthodes simples et efficaces de renforcement des capacités qui privilégient la pratique aux connaissances théoriques sur l’itinéraire technique et le mécanisme de suivi de la production de miel de bonne qualité ;
 La pérennisation des acquis de l’assistance technique apportée tant au niveau du personnel de la Direction des Actions Périphériques qu’au niveau des apiculteurs.
6. Durée et période d’exécution
La mission sera exécutée sur une période de six (06) mois, de décembre 2019 à mai 2020.
7. Lieux d’exécution de la mission
Le premier lot de villages bénéficiaires du projet apiculture comprend six (06) villages. Il s’agit des villages de Tchafarga, Tchatingou, Tchanwassaga et Sétchendiga auxquels s’ajoutent deux (02) autres villages qui seront identifiés sur l’axe Tanguiéta-Porga.
8. Conditions de soumission et d’éligibilité
Les candidatures qui désirent soumissionner à cette prestation doivent remplir les conditions suivantes :
 Etre une ONG locale ou un cabinet d’expertise ayant intervenu dans le département de l’Atacora, en l’occurrence dans les communes de Matéri, Tanguiéta et/ou Kérou au cours des cinq (05) dernières années ;
 Disposer au minimum de dix (10) ans d’expériences dans le conseil de gestion des organisations professionnelles agricoles, l’appui au développement des activités génératrices de revenus et l’animation des  sessions de formation des adultes en milieu rural ;
 Proposer une équipe d’experts justifiant au minimum de sept (07) ans d’expériences professionnelles en matière de conseil de gestion des organisations professionnelles agricoles, d’appui au développement des activités génératrices de revenus et d’animation des  sessions de formation des adultes en milieu rural ;
 Justifier de la conduite d’au moins 05 missions d’appui technique au développement de l’apiculture dont 02 missions dans l’Atacora au cours des dix (10) dernières années par l’organisation ou l’équipe d’experts proposée ;
 Etre à jour vis-à-vis de la fiscalité et de la CNSS au 30 septembre 2019 (critère éliminatoire) ;
 Donner la preuve de sa reconnaissance officielle par la fourniture d’une copie légalisée du récépissé d’enregistrement et/ou de la page de déclaration au Journal Officiel (critère éliminatoire).
9. Présentation du dossier de candidature
Le dossier de prestation à soumettre comprend une proposition technique et une proposition financière, chacune faite en quatre (04) exemplaires (01 original et 03 photocopies mentionnés comme tels) rédigées en langue française.
La proposition technique à soumettre au Directeur du Parc National de la Pendjari comprend les parties suivantes :
i. Une lettre de soumission de proposition technique adressée au Directeur du Parc National de la Pendjari, dument signée par le répondant de l’ONG et cachetée ;
ii. Compréhension des termes de référence de la mission d’assistance technique à exécuter et les éventuels commentaires qu’ils suscitent ;
iii. Présentation des méthodes/approches et outils qui seront utilisés pour :
 L’identification sites apicoles et l’installation des ruches dans les six (06) villages ;
 La formation pratique des apiculteurs et des agents de la Direction des Actions Périphériques sur l’itinéraire technique d’élevage des abeilles et de production du miel de bonne de qualité. A cet effet, un résumé de chacun des modules de formation sera proposé ;
 Le suivi-appui-conseil l’entretien des ruches, la récolte, la clarification et la maturation du miel.
iv. Définition des activités à conduire pour l’atteinte des objectifs de la mission ;
v. Présentation d’un chronogramme détaillé d’exécution des activités prévues ;
vi. Les ressources humaines et matérielles à déployer. Il s’agit notamment de faire la liste des membres de l’équipe technique et tout en précisant le nombre de jours travail, de définir leurs fonctions et leurs responsabilités pour l’atteinte des objectifs de la mission.
En outre, la liste des matériels à utiliser sera établie ainsi qu’à quelle fin seront-ils utilisés ;
vii. Présentation sommaire de l’organisation suivant le canevas ci-après.
viii. Présentation du/des curriculum vitae actualisé (s) de la/des ressource(s) humaine(s) proposées par l’organisation dument signées par le(s) intéressé(s) et visé(s) par le répondant de la structure ;
ix. Présentation des copies légalisées des attestations et certificats justifiant l’expertise des membres de l’équipe technique proposée pour exécuter la mission ;
x. Présentation des copies légalisées des documents ci-après : i.) attestations de bonne fin d’exécution ; ii.) certificats ou tous autres documents authentiques de reconnaissance officielle de l’organisation (Statuts et règlement intérieur, le Journal officiel et/ou le récépissé d’enregistrement, le numéro IFU) ; iii.) l’attestation fiscale ; iv.) l’attestation de paiement de la cotisation du personnel proposé à la CNSS) justifiant l’expertise de l’organisation et qu’elle soit à jour vis-à-vis de la fiscalité et de la CNSS.
Les quatre exemplaires de proposition technique sont sous pli fermé, portant la dénomination de l’organisation soumissionnaire et son cachet avec la mention « Offre technique ».
La proposition financière portera principalement sur :
 L’organisation des sessions de formation ;
 L’installation des ruches dans les conditions favorisant leur colonisation par les abeilles ;
 Le suivi-appui-conseil aux apiculteurs et à l’équipe de la Direction des Actions Périphériques sur l’élevage des abeilles, l’entretien des ruches, la récolte et la conduite du processus de maturation et de clarification du miel.
Elle comprend :
 Une lettre de soumission de proposition financière adressée au Directeur du Parc National de la Pendjari, dument signée par le répondant de la structure et cachetée, précisant le coût global de la prestation ;
 Le tableau des coûts unitaires en chiffres et en lettres ;
 Le devis quantitatif+ budget détaillé de la mission.
Les quatre exemplaires de proposition financière sont sous pli fermé, portant la dénomination de l’organisation soumissionnaire et son cachet avec la mention « Offre financière à n’ouvrir après dépouillement de l’offre technique».
Le dossier de soumission sera déposé sous pli fermé avec la mention « Assistance Technique dans le Cadre de la Mise en Ouvre du « Projet Apiculture dans les villages riverains du Parc National de la Pendjari » », au secrétariat de la Direction du Parc National de la Pendjari sis à Tanguiéta, quartier Yarika au plus tard le 08 Décembre 2019, à 17 heures (heure locale GMT+1).
Plus d’infos ci-dessous
Cliquer sur l’image pour l’agrandir African Parks recrute 01 Assistant technique

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 644 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

African Parks recrute 01 Assistant technique pour la mise en œuvre du Projet Apiculture dans les villages riverains du Parc National de la Pendjari

African Parks

Bénin
1. Contexte et justification
Depuis août 2017, le gouvernement béninois a conclu avec African Parks Network un Contrat de Délégation de la gestion, du financement et du développement du Complexe Pendjari.
Le Complexe Pendjari situé au Nord-Ouest du Bénin, couvre une superficie de 4.806 km2. Il comprend le Parc National de la Pendjari, trois zones de chasse, une zone d’occupation contrôlée et une zone d’exploitation des ressources, utilisée par environ 40.000 habitants vivant en périphérie.
Pour assurer la mission qui lui est confiée, APN s’est doté du plan d’affaires quinquennal 2018-2022 dont la vision est de « Réhabiliter et enrichir le Complexe du Parc National de la Pendjari et sa Périphérie sur le long terme en tant que partie intégrante du plus grand écosystème de savanes protégées d’Afrique de l’Ouest à travers une gestion efficace et moderne adaptée aux objectifs de Conservation, tout en contribuant au développement du tourisme et à une nouvelle dynamique de développement économique et social ».
Pour insuffler une nouvelle dynamique de développement économique et social durable des communautés riveraines du Parc, APN dispose de la Direction des Actions Périphériques qui se consacre fondamentalement à :
 L’instauration d’un climat de confiance et le maintien du contact entre les communautés riveraines et le gestionnaire du Complexe ;
 L’amélioration de la compréhension de l’approche systémique de gestion durable du Complexe ;
 La contribution à l’amélioration significative des conditions de vie des populations riveraines.
L’un des objectifs fixés pour atteinte cette vision est de maximiser les avantages du parc pour les communautés riveraines.  Pour ce faire, plusieurs approches stratégiques ont été retenues. Parmi cette celle-ci on a le soutien de la mise en œuvre des Activités Génératrices de Revenus (AGR) qui n’affectent pas négativement la préservation des ressources du Complexe. Ce choix stratégique est motivé par les raisons suivantes :
 La nécessité de réduire la pression démographique sur les terres cultivables de la ZOC sujettes à une baisse considérable de la fertilité ;
 La réduction progressive de la proportion des actifs agricoles au profit d’autres activités économiques moins destructrices de l’environnement ;
 L’accroissement des revenus des populations riveraines pour améliorer leurs conditions de vie.
Au nombre des AGR identifiées qui répondent à ses raisons, figure le développement de l’apiculture à travers la mise en œuvre du Projet Apiculture dans les villages riverains du Parc National de la Pendjari. En ciblant cette activité, APN veut relever trois défis majeurs :
 La préservation de la biodiversité dans le Complexe ;
 Le développement socioéconomique des communautés riveraines et leur adaptation au changement climatique ;
Il repose sur trois (03) piliers fondamentaux
 L’appui des apiculteurs à acquérir des matériels nécessaires adéquats pour l’apiculture ;
 Le renforcement des capacités techniques et organisationnelles des apiculteurs ;
 Le suivi du respect des règles liées à l’itinéraire technique et la préservation de l’environnement sur la chaine de production du miel.
Dans une perspective de durabilité, la mobilisation et l’utilisation des compétences locales sont des instruments de l’approche participative promue par APN pour mettre en œuvre des actions de développement au profit des communautés riveraines du parc. C’est dans cette optique que pour le volet « appui technique » du Projet Apiculture dans les villages riverains du Parc National de la Pendjari, l’expertise d’une Organisation Non Gouvernementale (ONG) locale expérimentée dans l’assistance-technique/conseil dans l’apiculture est recherchée par APN, à travers la Direction des Actions Périphériques.
Les présents termes de référence sont rédigés pour l’exécution de cette mission.
2. Objectifs
L’objectif général est d’apporter l’appui technique nécessaire aux apiculteurs bénéficiaires du Projet Apiculture dans les villages riverains du Parc National de la Pendjari initié par la Direction du Parc National de la Pendjari pour qu’ils produisent du miel de bonne qualité et la valorisation d’autres produits dérivés comme la cire, et la propolis. De façon spécifique, il s’agit de :
 Organiser des sessions de formation au profit de 60 apiculteurs enrôlés et des agents de la Direction des Actions Périphériques sur l’itinéraire technique d’élevage des abeilles et de production du miel de bonne de qualité ;
 Faciliter l’installation des ruches sur des sites favorables à l’apiculture identifiés en étroite collaboration avec les apiculteurs dans les villages ciblés ;
 Accompagner la Direction du Parc et les apiculteurs dans le suivi de l’élevage des abeilles et l’entretien des ruches pour la production du miel de bonne qualité.
 Apporter une assistance technique à la Direction des Actions Périphériques et aux apiculteurs dans la récolte et la maturation du miel.
3. Impact
Ce projet va contribuer de manière substantielle à la lutte contre la faim et à l’amélioration des revenus des communautés riveraines. Cela va aussi permettre à travers la diffusion de techniques modernes d’apiculture, d’améliorer les conditions de travail des populations les plus vulnérables et rendre plus attractive cette activité. Enfin, le projet favorisera d’une part, la création des emplois au niveau local, la diversification des sources de revenus, en l’occurrence au niveau des jeunes et d’autre part, amoindrira la pénibilité du travail dans la production du miel et produits dérivés.
4. Résultats attendus
 90 apiculteurs et les agents de la Direction des Actions Périphériques maîtrisent et appliquent l’itinéraire technique d’élevage des abeilles et de production du miel de bonne qualité ;
 Les ruches sont installées sur des sites appropriés en étroite collaboration avec les apiculteurs dans les villages ciblés ;
 Des missions de suivi-appui-conseil des apiculteurs sur l’élevage des abeilles, l’entretien des ruches, la récolte, la clarification et la maturation miel  sont conjointement organisées avec la Direction des Actions Périphériques au profit des 60 apiculteurs ;
 La Direction des Actions Périphériques et les apiculteurs bénéficiaires du Projet maîtrisent les techniques d’élevage d’abeilles, de récolte et le processus de maturation du miel.
5. Méthodologie
La mission sera exécutée suivant une approche qui accorde une attention particulière à :
 La mobilisation et la participation active des bénéficiaires ;
 La forte implication du personnel de la Direction des Actions Périphériques au processus de production du miel et de ses dévirés ;
 L’utilisation des outils et méthodes simples et efficaces de renforcement des capacités qui privilégient la pratique aux connaissances théoriques sur l’itinéraire technique et le mécanisme de suivi de la production de miel de bonne qualité ;
 La pérennisation des acquis de l’assistance technique apportée tant au niveau du personnel de la Direction des Actions Périphériques qu’au niveau des apiculteurs.
6. Durée et période d’exécution
La mission sera exécutée sur une période de six (06) mois, de décembre 2019 à mai 2020.
7. Lieux d’exécution de la mission
Le premier lot de villages bénéficiaires du projet apiculture comprend six (06) villages. Il s’agit des villages de Tchafarga, Tchatingou, Tchanwassaga et Sétchendiga auxquels s’ajoutent deux (02) autres villages qui seront identifiés sur l’axe Tanguiéta-Porga.
8. Conditions de soumission et d’éligibilité
Les candidatures qui désirent soumissionner à cette prestation doivent remplir les conditions suivantes :
 Etre une ONG locale ou un cabinet d’expertise ayant intervenu dans le département de l’Atacora, en l’occurrence dans les communes de Matéri, Tanguiéta et/ou Kérou au cours des cinq (05) dernières années ;
 Disposer au minimum de dix (10) ans d’expériences dans le conseil de gestion des organisations professionnelles agricoles, l’appui au développement des activités génératrices de revenus et l’animation des  sessions de formation des adultes en milieu rural ;
 Proposer une équipe d’experts justifiant au minimum de sept (07) ans d’expériences professionnelles en matière de conseil de gestion des organisations professionnelles agricoles, d’appui au développement des activités génératrices de revenus et d’animation des  sessions de formation des adultes en milieu rural ;
 Justifier de la conduite d’au moins 05 missions d’appui technique au développement de l’apiculture dont 02 missions dans l’Atacora au cours des dix (10) dernières années par l’organisation ou l’équipe d’experts proposée ;
 Etre à jour vis-à-vis de la fiscalité et de la CNSS au 30 septembre 2019 (critère éliminatoire) ;
 Donner la preuve de sa reconnaissance officielle par la fourniture d’une copie légalisée du récépissé d’enregistrement et/ou de la page de déclaration au Journal Officiel (critère éliminatoire).
9. Présentation du dossier de candidature
Le dossier de prestation à soumettre comprend une proposition technique et une proposition financière, chacune faite en quatre (04) exemplaires (01 original et 03 photocopies mentionnés comme tels) rédigées en langue française.
La proposition technique à soumettre au Directeur du Parc National de la Pendjari comprend les parties suivantes :
i. Une lettre de soumission de proposition technique adressée au Directeur du Parc National de la Pendjari, dument signée par le répondant de l’ONG et cachetée ;
ii. Compréhension des termes de référence de la mission d’assistance technique à exécuter et les éventuels commentaires qu’ils suscitent ;
iii. Présentation des méthodes/approches et outils qui seront utilisés pour :
 L’identification sites apicoles et l’installation des ruches dans les six (06) villages ;
 La formation pratique des apiculteurs et des agents de la Direction des Actions Périphériques sur l’itinéraire technique d’élevage des abeilles et de production du miel de bonne de qualité. A cet effet, un résumé de chacun des modules de formation sera proposé ;
 Le suivi-appui-conseil l’entretien des ruches, la récolte, la clarification et la maturation du miel.
iv. Définition des activités à conduire pour l’atteinte des objectifs de la mission ;
v. Présentation d’un chronogramme détaillé d’exécution des activités prévues ;
vi. Les ressources humaines et matérielles à déployer. Il s’agit notamment de faire la liste des membres de l’équipe technique et tout en précisant le nombre de jours travail, de définir leurs fonctions et leurs responsabilités pour l’atteinte des objectifs de la mission.
En outre, la liste des matériels à utiliser sera établie ainsi qu’à quelle fin seront-ils utilisés ;
vii. Présentation sommaire de l’organisation suivant le canevas ci-après.
viii. Présentation du/des curriculum vitae actualisé (s) de la/des ressource(s) humaine(s) proposées par l’organisation dument signées par le(s) intéressé(s) et visé(s) par le répondant de la structure ;
ix. Présentation des copies légalisées des attestations et certificats justifiant l’expertise des membres de l’équipe technique proposée pour exécuter la mission ;
x. Présentation des copies légalisées des documents ci-après : i.) attestations de bonne fin d’exécution ; ii.) certificats ou tous autres documents authentiques de reconnaissance officielle de l’organisation (Statuts et règlement intérieur, le Journal officiel et/ou le récépissé d’enregistrement, le numéro IFU) ; iii.) l’attestation fiscale ; iv.) l’attestation de paiement de la cotisation du personnel proposé à la CNSS) justifiant l’expertise de l’organisation et qu’elle soit à jour vis-à-vis de la fiscalité et de la CNSS.
Les quatre exemplaires de proposition technique sont sous pli fermé, portant la dénomination de l’organisation soumissionnaire et son cachet avec la mention « Offre technique ».
La proposition financière portera principalement sur :
 L’organisation des sessions de formation ;
 L’installation des ruches dans les conditions favorisant leur colonisation par les abeilles ;
 Le suivi-appui-conseil aux apiculteurs et à l’équipe de la Direction des Actions Périphériques sur l’élevage des abeilles, l’entretien des ruches, la récolte et la conduite du processus de maturation et de clarification du miel.
Elle comprend :
 Une lettre de soumission de proposition financière adressée au Directeur du Parc National de la Pendjari, dument signée par le répondant de la structure et cachetée, précisant le coût global de la prestation ;
 Le tableau des coûts unitaires en chiffres et en lettres ;
 Le devis quantitatif+ budget détaillé de la mission.
Les quatre exemplaires de proposition financière sont sous pli fermé, portant la dénomination de l’organisation soumissionnaire et son cachet avec la mention « Offre financière à n’ouvrir après dépouillement de l’offre technique».
Le dossier de soumission sera déposé sous pli fermé avec la mention « Assistance Technique dans le Cadre de la Mise en Ouvre du « Projet Apiculture dans les villages riverains du Parc National de la Pendjari » », au secrétariat de la Direction du Parc National de la Pendjari sis à Tanguiéta, quartier Yarika au plus tard le 08 Décembre 2019, à 17 heures (heure locale GMT+1).
Plus d’infos ci-dessous
Cliquer sur l’image pour l’agrandir African Parks recrute 01 Assistant technique

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 644 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire