Afghanistan : Les talibans ordonnent la décapitation des mannequins


Video player

Les mannequins féminins qui parsèment les centres commerciaux de la capitale culturelle de l’Afghanistan sont “non islamiques”, auraient déclaré les talibans au pouvoir. Ils ont ordonné que leurs têtes soient retirées.

À la suite de cet ordre, la vidéo d’un employé de magasin utilisant une scie pour décapiter de nombreux mannequins est devenue virale sur Twitter. “Nous avons ordonné aux commerçants de couper la tête des mannequins car cela est contraire à la charia (islamique)”, a déclaré à l’AFP Aziz Rahman, le chef du ministère de la Promotion de la vertu et de la Prévention du vice dans la ville de Herat.

Le ministère “a averti que les commerçants seront punis s’ils violent l’ordre”. Il ajoute que l’ordre a fait l’objet de critiques de la part des vendeurs de vêtements et des propriétaires de centres commerciaux.

“S’ils se contentent de couvrir la tête ou de cacher tout le mannequin, l’ange d’Allah n’entrera pas dans leur boutique ou leur maison et ne les bénira pas”, a ajouté M. Rahman à l’endroit de certains vendeurs ont initialement réagi en couvrant la tête des mannequins avec des sacs en plastique ou des foulards.

Les Talibans n’ont jusqu’à présent émis aucune politique nationale sur les mannequins ou les statues. Selon l’interprétation de la loi islamique par le groupe, les représentations de la figure humaine sont interdites.

 

Les talibans et leurs réformes qui écartent les femmes

Depuis leur retour au pouvoir en août, les talibans ont de plus en plus imposé leur interprétation de la loi islamique, réduisant considérablement les libertés, notamment celles des femmes et des filles. Ils ont interdit l’accès des filles aux écoles secondaires dans plusieurs provinces, tandis que les femmes n’ont pas le droit de travailler dans le secteur public et sont exclues des postes gouvernementaux.

La semaine dernière, les autorités de Kaboul ont déclaré que les femmes cherchant à parcourir de longues distances ne devraient pas se voir proposer de transport routier si elles ne sont pas accompagnées d’un proche parent masculin.

La prise de pouvoir par les talibans a dévasté l’économie de l’Afghanistan, qui dépend de l’aide internationale. Les États-Unis ont gelé des milliards de dollars d’actifs et l’aide internationale a été largement interrompue.

Source

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire