Actualités Afghanistan

Afghanistan : les Talibans nomment Mohammad Hassan Akhund chef du gouvernement

Afghanistan : les Talibans nomment Mohammad Hassan Akhund chef du gouvernement

 

Le nouveau régime détenant le pouvoir en Afghanistan, s’organise. Les Talibans afghans ont annoncé mardi les postes clés de leur nouveau gouvernement. Le mollah Mohammad Hassan Akhund, qui figure sur une liste de sanctions des Nations unies, a été nommé Premier ministre par intérim.

 

Plusieurs postes ministériels n’ont pas encore été annoncés. Mais, les talibans ont révélé publiquement que Mohammad Hassan Akhund est le premier ministre par intérim de leur gouvernement. C’est un vétéran du groupe islamiste qui était un proche associé et conseiller politique du mollah Omar, le fondateur du mouvement et son premier chef suprême.

À lire aussi :   Selon Antony Blinken, une centaine d'Américains tentent toujours de quitter l'Afghanistan

Membre du Conseil suprême du groupe, le premier ministre du gouvernement a occupé le poste de vice-ministre des affaires étrangères sous le précédent régime et a été placé sur une liste de sanctions du Conseil de sécurité des Nations unies liée aux « actes et activités » des talibans. Les Nations unies ont déclaré qu’il avait la réputation d’avoir été « l’un des commandants talibans les plus efficaces », rapporte Reuters.

Les collaborateurs de Mohammad Hassan Akhund

Le nouvel occupant de la primature afghane, qui depuis Kandahar, a également occupé le poste de gouverneur taliban de la province clé, sera aidé par Abdul Ghani Baradar, nommé comme son adjoint au poste de premier ministre. Ce dernier a été élevé à Kandahar, la province considéré comme berceau du mouvement taliban.

À lire aussi :   « Les talibans aimeront nous tuer » – les témoignages glaçants d’un homosexuel pris au piège en Afghanistan

Abdul Salam Hanafi, a été nommé comme autre adjoint du premier ministre. Lui, qui figure également sur une liste noire de l’ONU, était vice-ministre de l’éducation lorsque les talibans étaient au pouvoir, à une époque où ils empêchaient les filles d’aller à l’école. Le Conseil de sécurité des Nations unies l’a également accusé d’être potentiellement impliqué dans le trafic de drogue.

Dans le gouvernement dirigé par le Mollah Mohammad Hassan Akhund, figure Sirajuddin Haqqani, fils d’un célèbre commandant du djihad antisoviétique. Il sera ministre de l’intérieur dans le nouveau régime. Il est à la tête du réseau Haqqani, un groupe terroriste désigné par les États-Unis, longtemps considéré comme l’une des factions militantes les plus dangereuses d’Afghanistan.

À lire aussi :   Afghanistan : le président Ashraf Ghani a fui avec un hélicoptère et des voitures remplis d’argent

Le mollah Yaqoob fait également partie du gouvernement. Le fils du mollah Omar, cofondateur du mouvement des talibans, dirige la puissante commission militaire du groupe. Il supervise le vaste réseau de commandants de terrain chargés de mener à bien l’insurrection. Il a été nommé ministre de la défense dans le gouvernement.

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire