Afghanistan : les femmes ne doivent plus voyager seules


Video player

Ce dimanche 26 décembre en Afghanistan, les Talibans ont déclaré que les femmes qui souhaitent parcourir de longues distances par la route ne doivent être transportées que si elles sont accompagnées d’un parent masculin.

La dernière directive, publiée par le ministère taliban de la promotion de la vertu et de la prévention du vice, stipule que les femmes voyageant sur plus de 72 km doivent être accompagnées d’un membre masculin de leur famille proche.

Le document appelle les propriétaires de véhicules à refuser de prendre en charge les afghanes qui ne portent pas de couvre-chef islamique, ou hijab, bien qu’il ne précise pas quel type de couvre-chef utiliser. La plupart des femmes d’Afghanistan portent déjà un foulard. Il est déjà interdit de faire jouer de la musique dans les véhicules.

Cette directive, publiée dimanche, est la dernière restriction des droits des femmes depuis que le groupe islamiste a pris le pouvoir en août. La majorité des écoles secondaires restent fermées pour les filles, tandis que la plupart des Afghanes ont été interdites de travailler.

Le groupe de campagne Human Rights Watch a déclaré que cette nouvelle restriction du gouvernement afghan allait dans le sens de la répression des femmes.

Heather Barr, directrice associée des droits de la femme au sein de l’organisation, a déclaré à l’agence de presse AFP que cet ordre “prive les Afghanes de la possibilité de se déplacer librement” ou “de fuir si elles sont confrontées à la violence dans leur foyer”.

Depuis qu’ils ont pris le pouvoir en Afghanistan après le départ des forces américaines et alliées, les talibans ont demandé à la plupart des femmes qui travaillent de rester à la maison, tandis que les écoles secondaires ne sont ouvertes qu’aux garçons et aux enseignants masculins.

Les talibans affirment que ces restrictions sont “temporaires” et qu’elles ne sont en place que pour garantir que tous les lieux de travail et d’apprentissage sont “sûrs” pour les femmes et les filles. Au cours de leur précédent règne, dans les années 1990, les Afghanes étaient interdites d’accès à l’éducation et au travail.

Le mois dernier, les nouveaux dirigeants afghans ont interdit aux femmes d’apparaître dans des dramatiques télévisées et a ordonné aux journalistes et présentatrices de porter le foulard à l’écran.

Source

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire