Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Affaire Vital Kamerhe : les avocats de l’État à l’offensive
28/05/2020 à 00h38 par La redaction

Partie civile dans le procès de Vital Kamerhe, accusé de détournement de près de 50 millions de dollars de deniers publics, l’État a mandaté des ténors du barreau. Et leurs premières interventions semblent montrer qu’ils n’entendent pas retenir leurs coups face au directeur de cabinet de Félix Tshisekedi.

Ce sont eux qui ont mené les première charges. Lors de l’audience de ce lundi 25 mai, les avocats de l’État congolais n’ont pas retenu leurs coups face à Vital Kamerhe, soupçonné, avec ses coprévenus, du détournement de près de 50 millions de dollars de deniers publics destinés au Programme des cent jours du chef de l’État.

En se constituant partie civile dans ce dossier sans précédent, l’État veut avant tout obtenir une indemnisation du préjudice subi, en cas de déclaration de culpabilité. Pour ce faire, le ministère dirigé par Célestin Tunda ya Kasende, vice-Premier ministre et ministre de la Justice issu des rangs du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) de Joseph Kabila, a désigné plusieurs ténors.

Parmi eux, Me Kayudi Misamu, brillant avocat du barreau de Kinshasa/Matete, où il est bâtonnier, ainsi que Me Dieudonné Kaluba Dibwa, avocat près la cour de cassation et du Conseil d’État, qui est également avocat à la Cour pénale internationale (CPI), qui se sont montrés particulièrement offensifs face à celui qui est toujours directeur de cabinet de Félix Tshisekedi.
à lire RDC : pourquoi Daniel Massaro, le neveu de Kamerhe, se retrouve au centre du dossier

Premier axe de la stratégie de l’État dans ce dossier : que tous les acteurs de la chaîne de décision de passation des marchés alloués dans le cadre du Programme des cent jours passent à la barre du tribunal. Mais aussi des proches, voire les membres de la famille des prévenus.

« Le détournement est une infraction qui nécessite un assemblage d’actes isolés à examiner pour démontrer le processus criminel. D’où la nécessité d’entendre tous les témoins », a plaidé Dieudonné Kaluba Dibwa. Parmi les personnes dont les avocats  réclament la convocation devant les juges : l’épouse de Vital Kamerhe, Shatur, sa belle-fille, Soraya, ainsi que les enfants de l’homme d’affaires libanais Jammal Samih, actuellement à l’étranger.

En attendant d’obtenir éventuellement gain de cause, les avocats ont concentré leurs interventions sur les deux principaux accusés. Et notamment Vital Kamerhe.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 652 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Alassane Ouattara sur RFI : « je ne peux pas changer la date du scrutin présidentiel »

28/10/2020

Alassane Ouattara...

  Le président ivoirien Alassane Ouattara a remis les pendules...
Guinée : les observateurs de la CEDEAO n'ont pas partagé de grosses sommes

28/10/2020

Guinée :...

Une information circule depuis quelques jours et...
Avant la Présidentielle du 31 octobre/ Gnamien Konan demande pardon à Alassane Ouattara

28/10/2020

Avant la...

Gnamien Konan, en “ex-humble collaborateur” du président...
Réduction des bureaux de vote : la CEI contredit officiellement Ouattara

28/10/2020

Réduction des...

Le Président de la Commission électorale indépendante...
Guinée: nouvelle bataille pour la levée du siège chez Cellou…

28/10/2020

Guinée: nouvelle...

Deux ministères  viennent d'être assignés en justice...
Côte d'Ivoire : scène de guerre à Abengourou et Kotobi, plusieurs blessés par balle enregistrés

28/10/2020

Côte d’Ivoire...

Crise pré-électorale/ Côte d'Ivoire : scène de...
Présidentielle 2020 / Le secteur privé s’engage au côté du candidat Ouattara

28/10/2020

Présidentielle 2020...

Sous la férule de l’initiative citoyenne du...
UN Togo récompense les lauréats de son concours

27/10/2020

UN Togo...

Ce lundi 26 octobre 2020, le concours...
L'Excès se prononce enfin sur l'affaire de sa s3xtape transs3xuelle

27/10/2020

L’Excès se...

Près de 24 heures après que le...
Côte d’ivoire : Affaire L’Excès, et si le Pape avait raison ?

27/10/2020

Côte d’ivoire :...

Le Pape a parlé. Vive le Pape....
 L'Université de Lomé honore Denise Mensah, bachelière à 51 ans

27/10/2020

 L’Université de...

Du haut de ses 51 ans, Denise...
Côte d’Ivoire : la paroisse NDA de Koumassi, cambriolée

27/10/2020

Côte d’Ivoire :...

La paroisse Notre Dame de l’Assomption promodo...
Affi N'Guessan réclame une enquête internationale "sur les crimes d'Alassane Ouattara"

27/10/2020

Affi N’Guessan...

  Le duel entre l'opposition ivoirienne et...
Guinée : échec de l'appel à manifester contre le président réélu

27/10/2020

Guinée :...

Des guinéens apeurés, cloîtrés chez eux au...
Dossier / 20 ans après le Charnier de Yopougon: Révélations, en 24 points, sur une affaire rocambolesque

27/10/2020

Dossier /...

Le “Charnier de Yopougon” ! Voilà un...
« Désormais, c’est 2000fr comme transport pour les filles, » selon Suspect 95 !

27/10/2020

« Désormais,...

Le rappeur ivoirien de 25 ans, Suspect...
KKB à Soro et aux ex-rebelles : ” dans la vie, tout ce qu’on fait, on le paye ici-bas”.

27/10/2020

KKB à...

Pour son meeting qui a drainé un...
Exclusivité / Bongouanou: 5 militaires arrêtés dans des “Gbaka “, 17 kalachnikov emportées

27/10/2020

Exclusivité /...

Un incident de nuit impliquant des militaires...
L'Excès s'est-il réellement suicidé après la découverte de sa transs3xualité ?

27/10/2020

L’Excès s’est-il...

Au milieu d'une tourmente depuis hier, les...
Voici les auteurs ivoiriens les plus lus

26/10/2020

Voici les...

Dans un message publié sur sa page...

Partie civile dans le procès de Vital Kamerhe, accusé de détournement de près de 50 millions de dollars de deniers publics, l’État a mandaté des ténors du barreau. Et leurs premières interventions semblent montrer qu’ils n’entendent pas retenir leurs coups face au directeur de cabinet de Félix Tshisekedi.

Ce sont eux qui ont mené les première charges. Lors de l’audience de ce lundi 25 mai, les avocats de l’État congolais n’ont pas retenu leurs coups face à Vital Kamerhe, soupçonné, avec ses coprévenus, du détournement de près de 50 millions de dollars de deniers publics destinés au Programme des cent jours du chef de l’État.

En se constituant partie civile dans ce dossier sans précédent, l’État veut avant tout obtenir une indemnisation du préjudice subi, en cas de déclaration de culpabilité. Pour ce faire, le ministère dirigé par Célestin Tunda ya Kasende, vice-Premier ministre et ministre de la Justice issu des rangs du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) de Joseph Kabila, a désigné plusieurs ténors.

Parmi eux, Me Kayudi Misamu, brillant avocat du barreau de Kinshasa/Matete, où il est bâtonnier, ainsi que Me Dieudonné Kaluba Dibwa, avocat près la cour de cassation et du Conseil d’État, qui est également avocat à la Cour pénale internationale (CPI), qui se sont montrés particulièrement offensifs face à celui qui est toujours directeur de cabinet de Félix Tshisekedi.
à lire RDC : pourquoi Daniel Massaro, le neveu de Kamerhe, se retrouve au centre du dossier

Premier axe de la stratégie de l’État dans ce dossier : que tous les acteurs de la chaîne de décision de passation des marchés alloués dans le cadre du Programme des cent jours passent à la barre du tribunal. Mais aussi des proches, voire les membres de la famille des prévenus.

« Le détournement est une infraction qui nécessite un assemblage d’actes isolés à examiner pour démontrer le processus criminel. D’où la nécessité d’entendre tous les témoins », a plaidé Dieudonné Kaluba Dibwa. Parmi les personnes dont les avocats  réclament la convocation devant les juges : l’épouse de Vital Kamerhe, Shatur, sa belle-fille, Soraya, ainsi que les enfants de l’homme d’affaires libanais Jammal Samih, actuellement à l’étranger.

En attendant d’obtenir éventuellement gain de cause, les avocats ont concentré leurs interventions sur les deux principaux accusés. Et notamment Vital Kamerhe.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 652 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire