Affaire vaccin coronavirus testé en Afrique : des avocats au Maroc portent plainte contre LCI


Video player

Le club des avocats au Maroc a porté plainte à Paris, contre la chaîne LCI dans l’affaire du vaccin du coronavirus testé en Afrique.

En effet, le chef du service de réanimation à l’hôpital Cochin de Paris, et le directeur de recherche à l’Institut français de la santé et de la recherche médicale (Insrem) Camille Locht, ont évoqué tous deux, sur LCI la possibilité de mener des études de tests sur un vaccin contre le coronavirus sur des êtres humains en Afrique.

« Si je peux être provocateur, est-ce qu’on ne devrait pas faire cette étude en Afrique, où il n’y a pas de masques, pas de traitements, pas de réanimation? Un peu comme c’est fait d’ailleurs pour certaines études sur le Vih/Sida », propose le médecin. Et le chercheur de compléter : « vous avez raison, on est d’ailleurs en train de réfléchir à une étude en parallèle en Afrique ».

LIRE AUSSI: Coronavirus : le Bénin dit ne pas avoir « les moyens » de confiner la population

Les propos « haineux » et « racistes » de ces deux responsables sanitaires français ont suscité une vague d’indignation, poussant ainsi le club des avocats du Maroc à déposer une plainte auprès du Procureur de la République au parquet de Paris pour « diffamation raciale », lit-on dans un tweet dudit club.

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: (encore) 2 journalistes interpellés et condamnés

Cette plainte va être déposée par Me Mourad Elajout Fini et Me Saïd Maach, avocats au barreau de Casablanca, ajoute-t-on.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire