Affaire Pegasus : l’un des numéros d’Emmanuel Macron a été ciblé


Video player

Pegasus a réussi à pénétrer l’Elysée malgré la présence de l’Anssi (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) et de la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure). En effet, Rabat a sélectionné le numéro du chef de l’État français Emmanuel Macron en 2019 pour une possible infection de son téléphone avec le logiciel.

Emmanuel Macron, président ultra connecté, possède plusieurs téléphones, sur lesquels il a installé des applications de messagerie comme Telegram, pour échanger avec ses proches ou des journalistes.

Selon les informations de France info, en mars 2019, une agence de renseignement du Maroc, cliente de la société NSO et utilisatrice de son outil d’espionnage Pegasus, a entré l’un des numéros du chef de l’Etat français dans son logiciel espion.

L’objectif de cette action est de pénétrer dans le téléphone du président français, récolter les données qui s’y trouvent, avoir accès aux conversations et même, peut-être, activer le micro ou la caméra du chef de l’État.

Au final, Rabat a-t-il réussi à infecter l’un des portables du président français par Pegasus ? Seul l’avenir nous le dira.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire