Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Affaire de faux passeport : en prison, Ronaldinho reçoit une mauvaise nouvelle
16/03/2020 à 09h13 par La redaction

Ronaldinho restera derrière les barreaux suite à son arrestation pour possession de faux passeport, a décidé vendredi la Cour d’appel au Paraguay.

Le Brésilien, 39 ans et son frère, Roberto de Assis Moreira, accusés d’être entrés au Paraguay avec de faux passeports, sont en détention depuis plus d’une semaine.

Les avocats des deux frères ont déposé jeudi dernier une deuxième demande de libération sous caution ou d’assignation à résidence. Mais elle a été rejetée.

« Il n’y a pas de changement dans le risque de fuite et d’obstruction de l’enquête, ce qui justifie la mesure préventive de maintien en détention des frères Assis Moreira », ont déclaré les juges de la Cour d’Appel dans un communiqué.

Seize personnes ont été impliquées jusqu’à présent dans le scandale de faux passeports, a déclaré le procureur Federico Delfino.

Ronaldinho et son frère sont arrivés du Brésil à Asuncion le 6 mars pour faire la  promotion d’un livre et participer à diverses opérations de bienfaisance. Les deux hommes ont montré leurs passeports à la police de l’immigration, qui n’a pas immédiatement relevé d’anomalie. La police paraguayenne a ensuite perquisitionné l’hôtel où logeaient les deux hommes. Les enquêteurs y ont découvert de faux passeports paraguayens confectionnés à Asuncion il y a quelques mois.

Gustavo Amarilla, le juge en charge du dossier a souligné que l’enquête vise à « connaître les véritables raisons de leur présence. »

« Il pourrait y avoir d’autres choses, comme une association de malfaiteurs ou de blanchiment d’argent », a-t-il ajouté.

Crédit photo : dailymail

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 497 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Ronaldinho restera derrière les barreaux suite à son arrestation pour possession de faux passeport, a décidé vendredi la Cour d’appel au Paraguay.

Le Brésilien, 39 ans et son frère, Roberto de Assis Moreira, accusés d’être entrés au Paraguay avec de faux passeports, sont en détention depuis plus d’une semaine.

Les avocats des deux frères ont déposé jeudi dernier une deuxième demande de libération sous caution ou d’assignation à résidence. Mais elle a été rejetée.

« Il n’y a pas de changement dans le risque de fuite et d’obstruction de l’enquête, ce qui justifie la mesure préventive de maintien en détention des frères Assis Moreira », ont déclaré les juges de la Cour d’Appel dans un communiqué.

Seize personnes ont été impliquées jusqu’à présent dans le scandale de faux passeports, a déclaré le procureur Federico Delfino.

Ronaldinho et son frère sont arrivés du Brésil à Asuncion le 6 mars pour faire la  promotion d’un livre et participer à diverses opérations de bienfaisance. Les deux hommes ont montré leurs passeports à la police de l’immigration, qui n’a pas immédiatement relevé d’anomalie. La police paraguayenne a ensuite perquisitionné l’hôtel où logeaient les deux hommes. Les enquêteurs y ont découvert de faux passeports paraguayens confectionnés à Asuncion il y a quelques mois.

Gustavo Amarilla, le juge en charge du dossier a souligné que l’enquête vise à « connaître les véritables raisons de leur présence. »

« Il pourrait y avoir d’autres choses, comme une association de malfaiteurs ou de blanchiment d’argent », a-t-il ajouté.

Crédit photo : dailymail

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 497 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire