Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Affaire Assoa Adou : la leçon de droit des avocats du secrétaire général du FPI au procureur de la République
03/04/2020 à 11h02 par La redaction

Le collectif des avocats de Assoa Adou a invité le 2 avril 2020 le procureur de la République à se conformer à l’arrêt de la Cour de Cassation.

Suite à la protestation du collectif des avocats de Monsieur ASSOA ADOU, ancien député et ancien ministre que le préfet de Police avait cru pouvoir convoquer pour être entendu le lundi 23 mars 2020, le Procureur de la République a saisi la Cour de Cassation d’une requête datée du même jour.

Rendant sa décision le mardi 31 mars 2020, la Cour de Cassation a décidé d’appliquer plutôt le titre 10 relatif à la procédure applicable aux membres du corps préfectoral alors que l’article 43 de la loi n°2005-201 du 16 juin 2005 portant statut d’ancien président de la République, ancien chef ou président d’institution nationale et d’ancien membre du gouvernement dispose que « la procédure applicable en matière de poursuite ou d’arrestation d’un ancien membre du gouvernement est celle prévue au titre 9 du code de procédure pénale pour les crimes et délits …».

LIRE AUSSI:Kemi Seba dit non au vaccin du Coronavirus en Afrique : « nous sommes pas vos cobayes pour vos vaccins meurtriers »

La Cour de Cassation a donc désigné le Tribunal de Première Instance d’Abidjan pour instruire et juger l’affaire qui, pour l’essentiel, porte sur des propos que Monsieur ASSOA ADOU aurait tenus au cours du meeting organisé le 15 mars 2020 par toute l’opposition ivoirienne à Yamoussoukro.

Alors que Monsieur ASSOA ADOU s’attendait à recevoir une convocation du Tribunal désigné pour instruire et juger l’affaire, c’est plutôt une convocation de la préfecture de Police qui lui a été délivrée dans la matinée du mercredi 1er avril 2020 pour être entendu ce jeudi 02 avril 2020.

LIRE AUSSI: Coronavirus : Les prédictions étonnantes d’un garçon Indien de 14 ans

Le collectif des Avocats de Monsieur ASSOA ADOU regrette que Monsieur le Procureur de la République ne se conforme pas à l’arrêt de la Cour de Cassation rendu le 31 mars 2020.

Le collectif des Avocats de Monsieur ASSOA ADOU a donc saisi ce jour Monsieur le Procureur de la République près la Tribunal de Première Instance d’Abidjan, en sa qualité de directeur de la police judiciaire, afin de l’inviter à se conformer à l’arrêt rendu par la Cour de Cassation le 31 mars 2020.

Ampliation de cette lettre a été délaissée à Monsieur le Procureur Général près la Cour d’appel d’Abidjan et au Préfet de police d’Abidjan.

LIRE AUSSI: WeMove Europe recruits 01 Campaign Assistants

A toutes fins utiles, le Collectif des Avocats de Monsieur ASSOA ADOU rappelle que, respectueux des institutions de la République, celui-ci se tient disponible pour répondre à toute convocation du Tribunal de Première Instance d’Abidjan.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

RDC: un fonctionnaire accusé d'avoir détourné 8 milliards 250 millions FCFA

21/11/2020

RDC: un fonctionnaire...

Abdallah Bilenge, le directeur général de la Régie...
Burkina Faso : 5 choses à savoir sur la présidentielle de ce dimanche

21/11/2020

Burkina Faso :...

Dans l’ancienne Haute-Volta, les hommes intègres regagneront...
Sénégal : 100 migrants sénégalais périssent encore en mer, ce samedi

21/11/2020

Sénégal :...

Une pirogue, qui a chaviré a encore...
États-Unis : L’aîné de la famille Trump positif à la Covid

21/11/2020

États-Unis :...

Les mauvais vents n’ont visiblement pas encore...
Sénégal - Justice :  Un imam au cœur d’une rocambolesque affaire de mœurs

21/11/2020

Sénégal –...

« Je sais, en mon âme et...
TOGO/Que sait-on du Général Seyi Mémène?

21/11/2020

TOGO/Que sait-on...

  L'homme dans la vie est marqué...
Voici la bagarre entre entre Fallou, Ouzin Keita et Pawlish après l’émission « Confrontation » (Vidéo)

21/11/2020

Voici la...

Les téléspectateurs de la télévision 2stv ont...
10 000 problèmes détruit Niang Kharagne : «Modone Snap Khou... »

21/11/2020

10 000...

Les téléspectateurs de la télévision 2stv ont...
Guy Marius Sagna : “Le peuple sénégalais est encore accusé, critiqué pour préférer les Pawlish, Ouzin Keïta…”

21/11/2020

Guy Marius...

Le peuple sénégalais est encore accusé, critiqué...
Suite et fin de la phase aller du championnat masculin de handball

21/11/2020

Suite et...

Suite et fin de la phase aller...
Probable reprise des activités sportives au Togo.

21/11/2020

Probable reprise...

Sport/ Probable reprise des activités sportives au...
Kurt Okraku au poste du deuxieme vice president

21/11/2020

Kurt Okraku...

Football/UFOA-B: Kurt Okraku au poste du deuxième...
Banou Diawara, attaquant d'ASEC Mimosas parle de son parcours.

21/11/2020

Banou Diawara,...

BANOU DIAWARA, Attaquant ASEC Mimosas parle de...
L’attaquant sénégalais de Reims, Boulaye Dia, évoque son avenir

21/11/2020

L’attaquant sénégalais...

Jusqu'à ce vendredi et le doublé de...
Réunion du Conseil National de Sécurité (CNS) sous la Présidence du Chef de l’Etat

21/11/2020

Réunion du...

Le Président de la République, Alassane OUATTARA,...
Communiqué de M. Henri Konan Bédié, président du PDCI

21/11/2020

Communiqué de...

COMMUNIQUE DU PRESIDENT DU PDCI-RDA, PRESIDENT DE...
Le Général Mèmène n'est plus

21/11/2020

Le Général...

Togo/ Football : le Général Mèmène n'est...
PSG coule face à Monaco

21/11/2020

PSG coule...

Ligue 1/ Le PSG coule face à...
Bédié suspend le dialogue avec Ouattara : Soro réagit

21/11/2020

Bédié suspend...

Le leader de Générations et peuples solidaires...
Côte d’Ivoire : les évêques encouragent le dialogue entre Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié

21/11/2020

Côte d’Ivoire :...

Après un conseil tenu ce 18 au...

Le collectif des avocats de Assoa Adou a invité le 2 avril 2020 le procureur de la République à se conformer à l’arrêt de la Cour de Cassation.

Suite à la protestation du collectif des avocats de Monsieur ASSOA ADOU, ancien député et ancien ministre que le préfet de Police avait cru pouvoir convoquer pour être entendu le lundi 23 mars 2020, le Procureur de la République a saisi la Cour de Cassation d’une requête datée du même jour.

Rendant sa décision le mardi 31 mars 2020, la Cour de Cassation a décidé d’appliquer plutôt le titre 10 relatif à la procédure applicable aux membres du corps préfectoral alors que l’article 43 de la loi n°2005-201 du 16 juin 2005 portant statut d’ancien président de la République, ancien chef ou président d’institution nationale et d’ancien membre du gouvernement dispose que « la procédure applicable en matière de poursuite ou d’arrestation d’un ancien membre du gouvernement est celle prévue au titre 9 du code de procédure pénale pour les crimes et délits …».

LIRE AUSSI:Kemi Seba dit non au vaccin du Coronavirus en Afrique : « nous sommes pas vos cobayes pour vos vaccins meurtriers »

La Cour de Cassation a donc désigné le Tribunal de Première Instance d’Abidjan pour instruire et juger l’affaire qui, pour l’essentiel, porte sur des propos que Monsieur ASSOA ADOU aurait tenus au cours du meeting organisé le 15 mars 2020 par toute l’opposition ivoirienne à Yamoussoukro.

Alors que Monsieur ASSOA ADOU s’attendait à recevoir une convocation du Tribunal désigné pour instruire et juger l’affaire, c’est plutôt une convocation de la préfecture de Police qui lui a été délivrée dans la matinée du mercredi 1er avril 2020 pour être entendu ce jeudi 02 avril 2020.

LIRE AUSSI: Coronavirus : Les prédictions étonnantes d’un garçon Indien de 14 ans

Le collectif des Avocats de Monsieur ASSOA ADOU regrette que Monsieur le Procureur de la République ne se conforme pas à l’arrêt de la Cour de Cassation rendu le 31 mars 2020.

Le collectif des Avocats de Monsieur ASSOA ADOU a donc saisi ce jour Monsieur le Procureur de la République près la Tribunal de Première Instance d’Abidjan, en sa qualité de directeur de la police judiciaire, afin de l’inviter à se conformer à l’arrêt rendu par la Cour de Cassation le 31 mars 2020.

Ampliation de cette lettre a été délaissée à Monsieur le Procureur Général près la Cour d’appel d’Abidjan et au Préfet de police d’Abidjan.

LIRE AUSSI: WeMove Europe recruits 01 Campaign Assistants

A toutes fins utiles, le Collectif des Avocats de Monsieur ASSOA ADOU rappelle que, respectueux des institutions de la République, celui-ci se tient disponible pour répondre à toute convocation du Tribunal de Première Instance d’Abidjan.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire