Abubakar Shekau, leader de Boko Haram : « Dieu, nous te remercions pour le coronavirus »


Video player

Abubakar Shekau, le leader de la secte Boko Haram s’attaque en pleine crise sanitaire aux dirigeants du monde. Il s’en prend spécialement à ceux qui les combattent depuis toujours.

Abubakar Shekau, alias « Darul Tawhid », alias « Abacha Abdullahi Geidam », alias « Damasack », pense que le nouveau coronavirus résulte du mal. Pour lui, c’est les mauvaises choses que font l’Occident qui sont à l’origine de toute cette tragédie. Le nouveau coronavirus est le produit du « mal commis par des pays occidentaux ».

« Ne cherchez pas loin l’origine de cette maladie. C’est le mal qui a provoqué cette pandémie. D’où qu’elle vienne, nous recherchons la protection divine »,  déclare le chef de la secte dans une vidéo postée sur Twitter et  relayée sur le site nigérian humangle.ng.

Dans ce message posté en langue haoussa, le leader de Boko Haram pense que les mesures de distanciation sociale ne valent pas la peine. Il explique ne jamais baisser les bras quand il s’agit de prier Allah le Miséricordieux.

« Nous y sommes, nous prions cinq fois par jour. Nous offrons nos prières (du vendredi) et nous nous tenons ensemble. Nous nous serrons les mains, nous mangeons dans un bol, nous nous en sortons très très très bien. Nous avons un anti-virus. Vous avez coronavirus, nous avons des anti-coronavirus », a-t-il affirmé.

Shekau s’en est pris encore une fois, des dirigeants occidentaux dont Donald Trump et tous les présidents africains engagés dans la lutte contre le terrorisme. « Dieu, nous te remercions pour cette pandémie. Nous te remercions également d’avoir envoyé la pandémie pendant le règne de Trump », a-t-il dit comme pour faire savoir qu’il se moque de ce virus et des dégâts occasionnés.

 

Lire aussi : Terrorisme: le Tchad annonce avoir tué 1000 combattants de Boko Haram

 

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire