A la une

50 Cent est officiellement fauché !

Après avoir écoulé 12 millions de copies de Get Rich or Die Tryin’, empoché entre 60 et 100 millions lors de la revente de Glaceau Water à Coca-Cola en 2007, être apparu dans 21 films et lancé un nombre incalculable de business (sneakers, show télé, label…), 50 Cent a atterri sur la case banqueroute.

L’homme dont la richesse était encore estimée à 155 millions dollars en mai dernier par Forbes, s’est placé hier sous la protection du chapitre 11 du régime des faillites auprès de la cour de justice de Hartford dans le Connecticut.

Il faut dire que ces derniers temps ont été plutôt agités pour le rappeur qui célèbre cette année ses 40 printemps.

Il y a quelques jours il se voyait condamné à verser 5 millions de dollars pour avoir rendu public la sextape de la baby mama de Rick Ross. Au mois de mai dernier, son aventure dans le monde de la boxe prenait fin brutalement avec la banqueroute de sa société de promotion SMS Promotions LLC. Plus tôt dans l’année, il perdait 17 millions de dollars lors d’un procès contre un fabricant de casque audio qui l’accusait d’avoir volé son design…

Résultat au total, 50 devrait à ses créancier entre 10 et 50 millions de dollars. Un destin que d’autres ont connu avant lui (MC Hammer, Mike Tyson, Scott Storch…). Comme quoi il n’y a pas plus endetté qu’un ex-riche.

Malgré tout il demeure difficile de croire que l’homme qui a passé le plus clair de sa carrière a étalé sans vergogne sa fortune soit sans le sous. Si l’en on croit le communiqué officiel de son avocat, William A. Brewer III, l’objectif de cette manœuvre serait de permettre à son client de réorganiser ses dettes tout en poursuivant ses activités professionnelles.

En se déclarant en faillite, 50 Cent est ainsi à même de gagner du temps pour réunir les sommes invoquées, voire de négocier des arrangements à la baisse – genre « je te donne une peu moins de dollars que prévu, mais au moins tu les as tout de suite ».

Le chapitre 11 n’implique pas automatiquement que la personne est dénuée de toutes liquidités, simplement qu’elle est très lourdement endettée. Une stratégie que le milliardaire Donald Trump a utilisé à maintes reprises pour se remettre à flots.

Gageons que dans les semaines à venir, des documents sur la situation financière du rappeur devraient faire surface et nous permettre d’y voir plus clair.

Lâchez commentaire sur Doingbuzz

Commentaires

Vote
Mots clés

La redaction

Le web étant devenu un facteur incontournable dans la promotion d'un artiste et de ses oeuvres, doingbuzz.com s'incarne en projecteur sur la musique africaine en particulier et la culture africaine en général. Un projecteur qui extrapole sa lumière sur les actualités sportives et diverses pour plus de complexité. Une équipe homogène et dynamique assure le buzz comme nom l'indique. Doingbuzz.com, l'exclu et le buzz sont ici!* Email: [email protected]!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − 6 =

Close
Close